> 4 - Education prioritaire. 250 sous-rubriques (SR) > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, parents, santé, internat...) (59 (...) > DECROCHAGE (12 SR) > Les dispositifs relais > B* Dispositif relais interne au collège ECLAIR Lalande à Toulouse

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Dispositif relais interne au collège ECLAIR Lalande à Toulouse

12 décembre 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Dispositif relais interne
Expérimentation art.34

Collège Lalande
44 Chemin du séminaire, 31021 Toulouse
Site du collège
Auteur : Zaïm
Mél : hicham.zaim@ac-toulouse.fr

Le DRI vise à conjuguer 4 dimensions essentielles à la réussite des élèves : prendre en charge les difficultés scolaires qui ne peuvent pas être résolues simplement dans le cadre du groupe classe, développer l’estime que les élèves ont d’eux-mêmes, renforcer leur autonomie et impliquer les parents dans la démarche. Ce dispositif consiste en une prise en charge globale et individualisée d’élèves repérés par les équipes pédagogiques :
- Prise en charge globale parce que ces élèves sont sortis du groupe classe et bénéficient d’un EDT spécifique.
- Prise en charge individualisée parce qu’il y a en amont un diagnostic précis sur la nature de leurs difficultés.
- Implication de l’élève et de la famille parce qu’un contrat est établi lors d’un entretien personnalisé et qu’un bilan est réalisé avec eux à l’issue de la prise en charge. Bilan qui débouche sur un PPRE (programme personnalisé de réussite éducative).

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Niveaux 6e et 5e. 8 élève par session.

A l’origine
- Un public multiculturel avec une faible estime de soi
- Un mode de communication souvent agressif entre élèves et vis-à-vis des professeurs
- Rapports d’incidents
- Sanctions
- Cellule de veille
- Absentéisme

Objectifs poursuivis
- Limiter les décrochages et l’absentéisme en redonnant du sens à la scolarité.
- Permettre à l’élève de se remobiliser et de construire un projet par une prise en compte individualisée.
- Prévenir et lutter contre toute forme de violence et d’agressivité en développant l’intelligence émotionnelle de l’élève.
- Créer une véritable culture d’établissement en termes de traitement de la difficulté.

Description
Le dispositif s’organise en 4 sessions dans l’année avec un calendrier précis : 4 semaines par session et environ 8 élèves du même niveau par session. Les emplois du temps articulent des activités pédagogiques le matin et une prise en charge spécifique l’après-midi avec des intervenants extérieurs (psychothérapeute et activités sportives ou culturelles) Chaque session est précédée par une commission d’affectation et se termine par une réunion bilan de la session.

Modalité de mise en œuvre
- 4 sessions dans l’année.
- Chaque session dure 4 semaines.

Trois ressources ou points d’appui
- Interdisciplinarité
- Formation interne.
- Collaboration avec des partenaires extérieurs.

Moyens mobilisés
- 10 HSA.
- 10 000 euros sur les financements CUCS et Fondation de France.

Partenariat et contenu du partenariat
Les intervenants extérieurs (TASL - LA HARPE)
• Apportent une vision d’ensemble de la personne inscrite dans le dispositif
• Mettent en place un système d’auto-évaluation de l’élève
• Travaillent avec les élèves, le « comment » apprendre
• Participent aux réunions bilan des élèves
• Assurent, à la demande, une prise en charge individuelle post DRI dans le cadre d’un PPRE

Evaluation
Le DRI vise à conjuguer 4 dimensions essentielles à la réussite des élèves : prendre en charge les difficultés scolaires qui ne peuvent pas être résolues simplement dans le cadre du groupe classe, développer l’estime que les élèves ont d’eux-mêmes, renforcer leur autonomie et impliquer les parents dans la démarche

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Évaluation de l’efficacité du dispositif : Trois critères ont été retenus :
- 1) Les résultats scolaires : validation ou non de compétences du socle commun (paliers 2 et 3).
- 2) Le comportement en vie scolaire
• fréquence des remarques orales ou écrites dans le carnet de liaison ;
• fréquence des punitions et des sanctions ;
• données liées à l’assiduité (retards et absences) ;
• évolution de la note de vie scolaire
- 3) Le bien-être de l’élève
• nombre de passages à l’infirmerie avant et après la session DRI ;
• fréquence de la participation en classe ;
• investissement au sein de l’établissement (participation à des activités non obligatoires, participation aux instances de l’établissement, acte ou attitude citoyen(ne)…).

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Meilleure validation du palier 2
- Sur les pratiques des enseignants : Diffusion des pratiques au sein de la classe
- Sur l’école / l’établissement : Meilleur état d’esprit des équipes

Extrait du site Expérithèque : Dispositif relais interne

Répondre à cet article