> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > FORMATION DES ACTEURS > Formation des acteurs (généralités) > Une enquête du Sgen sur l’année de stage en Espé : l’indice de satisfaction des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une enquête du Sgen sur l’année de stage en Espé : l’indice de satisfaction des stagiaires est seulement de 32% pour la gestion de l’hétérogénité et de 30% pour la gestion des relations avec les parents

27 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Printemps 2018, le Sgen-CFDT lance une enquête en ligne sur l’année de stage. Plus de mille réponses plus tard, en voici les résultats, ainsi que les analyses et conclusions que le Sgen-CFDT en tire.

55% des répondant·es ne sont pas satisfait·es de la formation qui leur est dispensée…
À noter toutefois que les CPE et Professeur·es d’EPS sont elles et eux très majoritairement satisfait·es.

Néanmoins, les relations avec les tuteurs et tutrices sont appréciées par plus des trois quarts.
Et les stagiaires ont bien des choses à dire et à faire entendre sur leur entrée dans le métier !…

un tableau assez critique de la formation

Notre enquête auprès des stagiaires renvoie un tableau assez critique de la formation en ÉSPÉ.

On ne saurait s’en satisfaire…
Quelques résultats de l’enquête :
Le temps de travail tout compris se situe majoritairement au-dessus de 40 heures, 20 % est au-delà de 50 heures, ce qui constitue un risque psychosocial que l’employeur se doit de prendre en compte.

La préparation au métier est jugée plutôt négativement par 55% des stagiaires.
Les avis des stagiaires sur le mémoire professionnel sont répartis len 3 tiers : plutôt oui / plutôt non / difficile à dire ! 68 % des stagiaires ne sont pas persuadés de l’intérêt de l’écriture du mémoire…

 

Améliorer l’existant, c’est pourtant possible !
Pour le Sgen-CFDT, il faudrait :

– Organiser la formation à l’ÉSPÉ sur deux vraies années consécutives, consacrées à la préparation du MEEF,
la formation m’a permis de réfléchir davantage à ma pratique et aux besoins de l’élève mais elle est bien trop lourde et devrait sans pression être répartie sur plusieurs années

– Rendre la formation en alternance vraiment utile, en articulant étroitement la formation à l’ÉSPÉ et l’exercice du métier en classe,
Accompagner l’entrée dans le métier

– Faire entrer progressivement en responsabilité : des stages d’observation et de pratique accompagnée devraient précéder la prise en main autonome des élèves,

– Dissocier clairement le dispositif de formation et d’accompagnement de la validation et de la titularisation,
le manque de tronc commun avec d’autres futurs enseignants empêche une culture commune pourtant nécessaire pour la réussite des élèves et la réduction de la division du travail éducatif

– Organiser les concours autour d’épreuves en lien avec la réalité du métier : la titularisation serait alors un premier bilan de compétences professionnelles.

 

Pour en savoir plus :
Télécharger la synthèse des résultats de l’enquête (25 p.).

Extrait : Comment qualifieriez-vous les apports de cette année de formation dans les domaines pour lesquels vous êtes concernés ?
La proportion de satisfait·e·s (ou très satisfait·e·s)
► dépasse les 50 % en « analyse de la pratique » (60%), sur la « connaissance
de l’institution » (54%) et en « connaissance de la discipline / du champ
professionnel et transposition didactique » (51%)
► se situe entre 40 et 50 % sur « le numérique » (49%) et « l’évaluation des élèves » (45%)
► se situe entre 30 et 40 % en « préparation de cours » (39%), pour « gérer les
relations avec les autres membres de la communauté éducative (collègues,
directions, partenaires,....) » (38%), en « gestion de l’hétérogénéité »
(32%), pour « gérer les relations avec les élèves » (30%) et pour « gestion de classe, de groupe ("tenir sa classe") » (30%)

► se situe entre 20 et 30 % pour «  pour gérer les relations avec les parents »(28%) et en « psychologie de l’enfant, de l’adolescent » (26%)

Vous n’avez pas encore répondu à notre enquête ? Il est encore temps… et cela permettra d’enrichir les résultats, ÉSPÉ PAR ÉSPÉ…
Pour répondre à l’enquête, c’est ici !

Extrait de sgen-cfdt.fr du 14.06.18 : Stagiaires en Espé : les résulats de notre enquête

Répondre à cet article