> VI- PÉDAGOGIE : Pédagogies, Disciplines, Actions locales (en EP) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Actions inter ou pluridisciplinaires) > B* La démocratie participative en faveur du bien-être des élèves et de la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* La démocratie participative en faveur du bien-être des élèves et de la biodiversité au collège REP Pierre Cuallacci de Frévent (Nord)

5 octobre 2022

La démocratie participative en faveur du bien-être des élèves et de la biodiversité

QUOI ?

Une classe de 5° porte des projets en groupe sur le développement durable. Pendant une heure de cours supplémentaire dans l’emploi du temps, les élèves questionnent différents objectifs du développement durable en exploitant différents outils de communication et notamment la vidéo. Les thèmes abordés sont la solidarité, le bien-être des élèves, la gestion du tri des déchets. Le travail est articulé avec celui des éco-délégués du collège et les activités du club nature.

Le club nature propose et réalise des aménagements en faveur de la biodiversité. Une réflexion est entamée sur l’aménagement de la cour du collège pour améliorer la biodiversité et le bien-être des élèves. La démocratie participative permet de donner une place à la parole de chaque élève. Les éco-délégués questionnent ou évaluent le bien-être. Ensemble, les élèves experts du club nature et de la classe développement durable proposent, expérimentent et réalisent.

Expérimentation

https://view.genial.ly/62bd921d621c83001a743603/presentation-classe-developpement-durable

QUI ?

4 membre(s) dans l’équipe - 15 partenaire(s)

L’action a pour vocation d’engager toute la communauté du collège à différents degrés.

• Les éco-délégués ont pour mission de créer le lien entre leurs camarades et les acteurs de terrain (classe développement durable et club nature) et les instances officielles : CA et CVC. Ils ont un rôle d’informateurs et de sondeurs.
• Les membres de la classe développement durable ont des rôles variés : analyse, interprétation, proposition, expérimentation…
• Le club nature, à raison d’une 1h30 par semaine, poursuit les recherches sur le terrain en s’appuyant davantage sur l’expérience (mise en pratique pour favoriser la biodiversité) et sur la réalisation des aménagements.
• Chaque élève peut être source de proposition pour les aménagements, le personnel ATTE (les agents) est également partie prenante des projets.
• Les nombreux partenaires de l’établissement sont également sollicités pour apporter du savoir des conseils ou une aide logistique.

- Les partenaires

Structure Participation Période
ATRE62 Interventions, visites et aménagements. Du : 01/09/2021
Le château de Cercamps Visites crépusculaires et chantier nature Du : 01/09/2016
PETR Ternois 7 vallées Projet mobilité avec la classe développement durable du collège. Du : 01/09/2018
Unité de Méthanisation de Bonnières Valorisation des déchets de cantine Du : 03/01/2016
Accueil paysans Mise en relation entre le collège et des fermes en agriculture biologique Du : 01/09/2020
SYMCEA (Syndicat Mixte Canche et affluents) Sensibilisation aux enjeux de l’érosion et du ruissellement avec le club nature du collège Du : 01/09/2019
Terracycle Valorisation des déchets collectés et financement du FSE. Du : 01/09/2016
Conservatoire botanique national de Bailleul Conseils et conférences en faveur des élèves Du : 01/09/2021
Ferme de la Cananée à Linzeux/ Projet collège à le ferme et chantier nature pour les éco-délégués Du : 01/09/2020
LPO Le collège est refuge LPO, animations et aménagements Du : 01/09/2016
Collège Gabriel de la Gorce Tutorat entre les deux établissements. Echanges sur les projets développement durable Du : 01/09/2021
CPIE Val d’Authie/ Projet mobilité avec la classe développement durable du collège, festival de l’arbre et interventions diverses. Du : 01/09/2016
Hauts de Frances propres Ramassage des déchets dans l’environnement proche de l’établissement. Du : 01/01/2019
Agence de l’eau Artois-Picardie Participation au projet « Fenêtres sur l’eau : Raconte-moi une zone humide » , Découverte de la canche de Frévent à l’estuaire. Du : 01/09/2021
Eden 62 Education à l’environnement avec le club nature du collège Du : 03/01/2016

- Les participants

• 85 élève(s)
• 2 enseignant(s)
• 20 autre(s) participant(s)

OÙ ?

PIERRE CUALLACCI, Frévent (62), académie de Lille (009)

Collège - 6ème, 5ème, 4ème, 3ème

Le collège est situé dans une zone de Réseau d’Education Prioritaire rurale. De nombreux élèves sont issus des campagnes avoisinantes et sont transportés. Ils passent donc toute la journée sur le site. Le contexte sanitaire a accentué le besoin de se retrouver et d’avoir des temps d’échange.

Les temps de pause se font dans la cour qui n’est pas adaptée à leurs besoins en termes de repos et de bien-être : la cour actuelle bitumée ne représente qu’un espace vide sans possibilité de s’y détendre. Elle augmente également la température par absorption des rayons solaires et n’offre aucune ombre. En ces temps où le réchauffement climatique interpelle tous les citoyens, l’école a un rôle à jouer.

L’établissement est engagé dans une démarche de "développement durable" depuis de nombreuses années. Le collège possède le label E3D depuis 2016.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 18 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

• Après analyse de questionnaires proposés aux élèves, le bien-être pendant les temps de pause est ressorti comme essentiel au sein du collège. Les élèves considèrent aujourd’hui que le « bien vivre » passe par une place importante laissée à la biodiversité. Le lien à la nature favorise également les liens humains. Les élèves souhaitent bénéficier d’espaces de repos ombragés et d’espaces potagers collaboratifs dans leur quotidien.

• Lors des rencontres entre les éco-délégués, la demande pour accéder au coin nature de l’établissement (zones ombragées, potagers, prairies fleuries, hôtels à insectes) pendant les temps de pause est souvent formulée.

• Les périodes de canicule augmentent depuis plusieurs années et la cour bitumée amplifie le phénomène.

• Le contexte sanitaire de ces dernières années a accentué le besoin d’un retour à la nature et le besoin de se retrouver.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
Nombre d’élèves satisfaits du cadre de vie. Annuelle Questionnaires conçus par les éco-délégués 22/06/2022 11.2%
Nb d’élèves participant au projet Phare Annuelle x 30/06/2022 30
Nb d’élèves présentant le projet à l’oral du DNB Annuelle x 15/06/2022 2
Nb d’élèves investis dans les projets dev.durable. Annuelle x 22/06/2022 85

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• place accrue donnée à la parole de l’élève et aisance des élèves à prendre la parole
• développement des pratiques de coopération et d’entraide
• climat scolaire apaisé dans l’établissement et en classe
• sentiment de bien-être des élèves (questionnaires aux élèves et aux parents).

QUAND ?

Du 01/09/2021 Au 31/08/2024

COMMENT ?

• Favoriser le bien-être des élèves et du personnel en créant un lien avec la nature, en encourageant la biodiversité au sein de l’établissement, en appréhendant les enjeux du développement durable.
• Impliquer les élèves dans un projet d’aménagement de différents espaces afin d’améliorer leur cadre quotidien et créer un environnement apaisant.
• Sensibiliser les élèves à la démocratie participative dans une action collective où les élèves deviennent de véritables acteurs.
• Améliorer les compétences orales des élèves, leurs capacités à travailler en groupe, à collaborer et à développer des comportements citoyens.
• Développer l’engagement citoyen et écoresponsable des élèves tout en travaillant également sur le parcours avenir par la découverte des métiers liés au développement durable.
• Créer de l’attractivité autour du projet grâce aux différents partenaires engagés dans le développement durable et favoriser l’apport de connaissances.
• Créer une véritable dynamique au sein de l’établissement.

- Modalités de mise en œuvre

• Plusieurs entités participent à ce projet collectif :

◦ Les 40 éco-délégués se réunissent plusieurs fois par trimestre.
◦ Les élèves de la classe de 5° développement durable ont une heure supplémentaire dans leur emploi du temps par semaine.
◦ Les 15 élèves du club nature se réunissent chaque mardi pendant 1h30.
◦ Des professeurs utilisent des créneaux de vie de classe pour créer des ateliers et des supports sur les projets.

• Des concertations et des temps d’échanges entre les entités permettent de définir le rôle et les missions de chaque groupe.

• Les enseignants engagés dans le projet encadrent les séances et accompagnent les élèves dans la construction des projets.

• Les actions visent à faciliter l’accès des élèves au coin nature pendant les temps de pause (méridiennes et récréations) pour se reposer, discuter, lire, jardiner…

• Quelques exemples d’activités :

◦ Accueil des éco-délégués du collège voisin (Hucqueliers) pour une journée « biodiversité » ayant pour objectif la mise en place d’un partenariat : visite des aménagements du coin nature, découverte d’une association solidaire (ATRE), conférence par le conservatoire botanique de Bailleul sur la biodiversité dans le Pas-de-Calais.
◦ Création par les éco-délégués d’un questionnaire sur le bien-être diffusé à l’ensemble de la communauté éducative.
◦ Participation de quelques éco-délégués à des instances locales (parlement éco-délégués du Ternois, Agora du développement durable au Louvre Lens).
◦ Fabrication de petits hôtels à insectes plus favorables à la biodiversité que les grosses structures.
◦ Desateliers sur la thématique du tri des déchets sont proposés aux élèves de primaire et aux autres classes de 5°.
◦ Des actions concrètes sont à mener, tels que la plantation d’arbres pour obtenir des zones ombragées, la création de potagers collaboratifs afin de promouvoir le bien vivre, et l’installation d’espaces de vie (banc, boite à livres, fontaine à eau, etc.) ou encore davantage permettre l’accès aux zones nature existantes.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

◦ Des questionnaires pour la communauté éducative permettent de vérifier l’amélioration du bien-être et de la biodiversité au sein de l’établissement.
◦ Des présentations orales sous forme de capsules vidéo permettent de faire des points d’étape.
◦ Un suivi est aussi mis en place au niveau des instances officielles comme le conseil d’administration et le conseil de vie collégienne.

• Autre évaluation (par des associations, des consultants...)

◦ Nos partenaires experts (Eden 62, CPIE Val d’Authie, le conservatoire de Bailleul) pourront nous guider dans les aménagements à mettre en place et dans le choix des espèces d’arbres et de plantes à installer.
◦ Les sciences participatives nous permettront aussi d’évaluer la biodiversité au sein de l’établissement et de réaliser un suivi sur plusieurs années.
◦ Une station météo permettra aussi de faire des relevés de température dans le coin nature.

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale Date finale Valeur finale
Nombre d’élèves satisfaits du cadre de vie. 22/06/2022 11.2% x x
Nb d’élèves participant au projet Phare 30/06/2022 30 x x
Nb d’élèves présentant le projet à l’oral du DNB 15/06/2022 2 x x
Nb d’élèves investis dans les projets dev.durable. 22/06/2022 85 x x

- Indicateur(s) qualitatif(s)

La démocratie participative permet aux élèves de développer les compétences orales, leurs capacités à travailler en groupe et à collaborer. Les comportements citoyens seront aussi développés.

L’objectif à atteindre est d’améliorer le "bien-être" quotidien des élèves en apportant des aménagements dans différents espace du collège, notamment celui de la cour, et favoriser la biodiversité. Des actions concrètes sont à mener, tels que la plantation d’arbres pour obtenir des zones ombragées, la création de potagers collaboratifs afin de promouvoir le bien vivre, et l’installation d’espaces de vie (banc, boîte à livre, fontaine à eau, etc.) ou encore davantage permettre l’accès aux zones natures existantes.

ET APRÈS ?

• Améliorer le "bien-être" quotidien des élèves

• Favoriser un sentiment de bien-être et d’appartenance

• Diminuer les tensions et conflits entre élèves

• Augmenter la motivation (lutte contre l’absentéisme et le décrochage scolaire)

• Sensibiliser les élèves aux enjeux du développement durable

• Développer l’engagement citoyen et éco-responsable.

• Améliorer les compétences et les connaissances : le projet contribue au développement de nombreuses compétences chez les élèves :

◦ Mettre en place une stratégie de projet.
◦ Participer à une action collective.
◦ Écouter, interroger un intervenant extérieur
◦ Travailler en équipe et collaborer avec d’autres élèves.(partager des tâches, dialoguer, négocier…).
◦ Connaître l’importance d’un comportement responsable vis-à-vis de l’environnement
◦ Utiliser un panel d’outils (vidéos, affiches, sons) pour communiquer
◦ Identifier et résoudre un problème.
◦ Anticiper, gérer, mémoriser, planifier
◦ Prendre la parole devant un public.

- Diffusion

Diffusion Type Document, lien
ENT du collège Cuallacci
Les articles liés à ce projet seront visibles du site public sans identification.
Vidéo https://pierre-cuallacci-frevent.enthdf.fr/
Création d’une chaîne Youtube
Diffusion des supports de sensibilisation au développement durable
Vidéo x
Journée développement durable
Ateliers proposés par les différents acteurs du projet en faveur des élèves des écoles primaires du réseau REP (liaison école-collège)
Réunion x

- Développement et suite de l’action

• S’engage une poursuite de la réflexion autour de la restauration scolaire :

◦ utilisation de produits locaux
◦ aménagement de l’espace de restauration
◦ diminution du gaspillage alimentaire

• Une réflexion est également engagée sur l’aménagement des locaux et des salles de classes pour améliorer le bien-être des élèves et du personnel.

• Concernant la biodiversité, le travail se poursuit avec l’aménagement d’autres espaces au sein du collège : salle de classe, foyer des élèves, salle de restauration...

• Dans les années à venir, la question du "bien-être" pourra être étendue à la notion de solidarité en mettant en place un magasin solidaire (matériel scolaire, livres, etc.).

[Extrait d’Innovathèque du 25.09.22 https://innovatheque-pub.education.gouv.fr/innovatheque/consultation-action/9613/nav-context?previousPage=most-recent]

Répondre à cet article