> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > DISCIPLINES (doc. généraux) > Disciplines : LANGUE(S) et LETTRES, (doc. généraux) > Langue(s) et Lettres (Positions) > Pédagogie de la lecture : le débat entre chercheurs s’amplifie

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Pédagogie de la lecture : le débat entre chercheurs s’amplifie

24 avril 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans deux textes successifs, (1) Rémi Brissiaud enchaîne toute une série d’arguments censés démontrer les insuffisances de la démarche classique d’éducation fondée sur les preuves et plaider en faveur « d’une autre façon de faire ». A mon sens, aucun de ces arguments ne permet de tirer cette conclusion. La plupart d’entre eux sont d’ailleurs très périphériques par rapport à la question posée (ce qui se voit aisément en les reformulant de manière plus neutre), et l’autre façon de faire, si elle veut réellement faire progresser les pratiques pédagogiques, ne peut pas être très différente de la démarche classique d’éducation fondée sur les preuves.

Extrait de cafepedagogique.fr du 18.04.14 : Lecture : Ramus : Y a-t-il vraiment une autre façon d’aller vers une éducation fondée sur des preuves ?

 

Rémi Brissiaud répond à l’argumentation de Franck Ramus. "beaucoup de choses ont changé : il y a un usage de plus en plus généralisé de l’activité d’analyse phonologique de l’oral, il y a les résultats de diverses recherches qui montrent que les performances des élèves, loin de s’améliorer, se dégradent"...

Extrait de cafepedagogique.net du 18.04.14 : Lecture : La réponse de Rémi Brissiaud

Répondre à cet article