> VI- PÉDAGOGIE(S) (Innovation et CNR, Disciplines, Espaces, Actions locales) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Citoyenneté : Emc, Philo.) > B* Après diagnostic, un "ambitieux" plan d’action de cohésion éducative (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Après diagnostic, un "ambitieux" plan d’action de cohésion éducative partagée entre pairs au collège REP Gérard Philipe de Paris 18e (CNR)

27 mars

Le collège Gérard Philipe engagé dans la démarche CNR

Le collège Gérard Philipe accueille plus de 300 élèves du XVIIIème arrondissement de Paris, et est classé REP.
L’établissement a développé un projet ambitieux après une concertation en deux étapes.
• La première étape, menée précédemment, a abouti à une auto-évaluation suivie d’une évaluation externe de l’établissement.
• La seconde étape, s’est concrétisée par un diagnostic approfondi. Ce dernier s’est appuyé sur les indicateurs internes de l’établissement, les échanges au sein du conseil pédagogique, ainsi que sur la spécificité de l’établissement inscrit dans le REP Curie/Marie.

Description du projet

Cette démarche a permis d’identifier plusieurs besoins cruciaux. Il s’agit notamment de l’adaptation nécessaire du collège à l’hétérogénéité des élèves, en termes d’acquis scolaires, d’implication dans la tâche et de désir d’apprendre. De plus, il a été mis en avant l’importance d’une cohésion éducative partagée, impliquant toutes les ressources humaines de l’établissement. Le souhait de transformer le collège en un lieu de vie et de partage, au-delà de son rôle traditionnel d’apprentissage, a également été souligné.

• Pour répondre à cette hétérogénéité, plusieurs évolutions ont été identifiées, notamment l’ajustement des pratiques pour rendre l’enseignement collectif plus accessible à tous. Il a été envisagé d’utiliser les différences entre élèves comme un levier, en pensant les relations entre pairs comme une ressource. L’organisation des différents temps de l’école pour limiter les effets différenciateurs et favoriser un enrichissement des apprentissages a également été évoquée.

• Le plan d’action se concentre sur plusieurs axes. La progression des connaissances et compétences des élèves, en particulier dans les domaines où des disparités sont observées, est un objectif central. Aussi, le développement des pratiques pédagogiques pour accompagner tous les élèves a été mis en avant. La réflexion sur les espaces scolaires pour favoriser les apprentissages et le bien-être ensemble est également un point clé du projet. Cela s’est notamment concrétisé par la mise en place d’un espace de travail modulaire et collaboratif pour renforcer les compétences langagières.

• En somme, ce projet ambitieux vise à transformer le collège en un lieu adapté aux besoins de tous les élèves, favorisant l’apprentissage, la coopération, et l’épanouissement dans un environnement éducatif inclusif et collaboratif.

Extrait de ac-paris.fr de février

Répondre à cet article