> VI- PÉDAGOGIE : Pédagogies, Disciplines, Actions locales (en EP) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales à la MATERNELLE > Maternelle (Actions inter ou pluridisciplinaires) > B* Les échanges intergénérationnels, de 3 à 103 ans à l’école REP+ (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Les échanges intergénérationnels, de 3 à 103 ans à l’école REP+ maternelle du Parc des Chartreux de Marseille 13

27 avril 2023

Les échanges intergénérationnels, de 3 à 103 ans

QUOI ?

• Notre projet innovant Marseille En Grand, (Notre École Faisons-là Ensemble) consiste à mettre les liens intergénérationnels au service des apprentissages et de la solidarité.
Il s’agit d’organiser des rencontres tout au long de l’année scolaire entre les résidents de l’EHPAD Notre-Dame et les élèves de notre école maternelle.

Expérimentation Recherche

• Nous travaillons avec Caroline Cohen et Judith Sicsic de la CARDIE .
Nous avons rencontré le chercheur Renaud Cornand.
Grâce à la CARDIE et au chercheur M. Cornand, 5 étudiants de l’INSPE Marseille en master MEEF Premier degré sont venus à l’école le 04/04/2023 pour poser des questions aux équipes et aux élèves. Les réponses vont être analysées afin d’évaluer le projet de cette année.

Marseille en grand
Contexte
Calendrier
Compétences

QUI ?

5 membre(s) dans l’équipe - 1 partenaire(s)

• Équipe de la maternelle du Parc des Chartreux, 61 avenue de St Just 13013 MARSEILLE. 04 91 66 47 41
REP+ du réseau Alexandre Dumas.
◦ Coordinatrices du projet : Mme Coralie Carmagnolle directrice de l’école depuis 7 ans et Mme Céline Felder enseignante GS depuis 2006 dans l’école.
◦ Tout le personnel est impliqué dans le projet : tous les enseignants, ATSEM, AESH, Parents.
◦ Tous les élèves de l’école participent au projet : des PS aux GS. (114 élèves)

• Résidence Notre-Dame, 184 avenue des Chutes Lavie 13013 Marseille. 04 91 12 91 12
Fondation Saint-Joseph Seniors.
Coordinatrices du projet : Mme Lengue directrice de l’EHPAD depuis son ouverture (2010) et Ebru Yildirim animatrice.
Capacité d’accueil : 90 résidents dont 20 en unité Alzheimer.

Partenariat en vigueur depuis 2011 reconduit chaque année. Coupure durant les années COVID.

- Les partenaires

Structure Participation Période
EHPAD Partenaire du projet Du : 02/01/2011

- Les participants

• 114 élève(s)
• 7 enseignant(s)
• 110 autre(s) participant(s)

OÙ ?

PARC DES CHARTREUX, Marseille (13), académie d’Aix-Marseille (002)

Ecole maternelle - Maternelle Petite section Maternelle Moyenne section Maternelle Grande section

Les actions se déroulent à l’école et à la Résidence Notre-Dame. (distance 500 mètres)

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 6 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

• Nous avons créé ce partenariat depuis plus de 10 ans pour tisser un lien intergénérationnel autour de divers projets pédagogiques stimulants et formateurs. Notre objectif est de mettre en place un environnement favorable aux apprentissages de nos élèves pour leur bien-être comme pour celui de nos anciens.

• Ce projet permet d’enrichir les fondamentaux en mobilisant de nouvelles pratiques pédagogiques encore en phase d’expérimentation dans un contexte d’amélioration du vivre ensemble de 3 à 103 ans.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Nous avons commencé par cibler les besoins fondamentaux des élèves :

• améliorer la compréhension ;
• enrichir le vocabulaire ;
• fluidifier l’expression orale ;
• oser entrer en communication ;

Pour travailler autour de ces compétences langagières, nous avons cherché à créer des situations de communication entre les résidents et nos élèves en pratiquant par exemple l’interview de Seniors.

Problématique ciblée : "Comment améliorer les compétences des élèves de maternelle à travers des échanges avec des pairs d’âge très éloigné ?"

QUAND ?

Du 02/01/2011 Au 31/07/2039

COMMENT ?

• Notre école est classée en REP+ au cœur d’une zone urbaine dans laquelle les inégalités sociales dominent largement, située à proximité de la résidence Notre Dame, résidence partenaire, et des transports en commun.

• Soucieux de la réussite de nos élèves, nous nous plaçons dans une perspective d’innovation à long terme afin de développer ce projet que nous menons depuis plus de 10 ans à notre petite échelle et que nous voulons promouvoir dans un souci de pérennité via la transmission d’une citoyenneté partagée à travers les générations.

• Nous proposons ainsi aux élèves un environnement plus stimulant et favorable aux apprentissages tout en développant en parallèle le bien-être de nos anciens qui, de par la structure dans laquelle ils évoluent, s’éloignent du vivre ensemble au sein de la société.

- Modalités de mise en œuvre

• Réflexion sur l’aménagement de l’ espace consacré au temps d ’apprentissage de nos élèves et au partage avec les résidents : possibilité d’un tiers lieu tant au sein de l’ établissement scolaire qu’ ’au sein de la résidence. Un décloisonnement pourra également être envisagé ponctuellement en fonction de nos pratiques pédagogiques.

Nous envisageons ceci tant au sein de l’ école qu’ à la résidence Notre Dame

• Personnalisation des apprentissages des élèves :

• Participation au prix Chronos de littérature et mise en place des lectures partagées, les séniors lisant aux petits et ces derniers leur racontant les histoires lues et préparées en classe. Enfin, c ’est l’ occasion de reparler de l’ éducation à la citoyenneté au travers du vote (urne, bulletins...)

• Participation à des jeux de rôles dans la mise en scène d’un spectacle vivant alliant théâtre et chant avec certains résidents. Décloisonnement mis en place et appel à la compagnie Coline pour assister à un spectacle de marionnettes à fil (intervention le 29 novembre 2022).

• Création et entretien d’ un jardin potager en co-intervention et en lien avec le PEAC :"Nature et jardin". Présentation de ce dernier lors du vernissage pour notre exposition de fin d’ année.

• Mise en place d’ ateliers cuisine tout au long de l’année et au fil de divers évènements : semaine du goût, fabrication de pain, réalisation de la galette des rois, crêpes...Utilisation des locaux et des fours de la résidence principalement.

 • Co-éducation avec les parents qui, nous l’ espérons, nous permette d ’établir à long terme un dialogue régulier et constructif entre l’ équipe éducative et les parents, notamment via les familles qui connaissent un résident dans cet EHPAD. Les parents seraient amenés à accompagner lors des sorties et seraient invités à participer aux différents ateliers mis en place. Ils pourraient aussi être force de proposition lors des conseils d ’école dans l’ accentuation de ce lien intergénérationnel.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

Ce que nous observons déjà :

◦ une grande motivation unanime pour mettre en place les rencontres
◦ un ressenti d’équipe davantage soudée
◦ une adaptabilité de tous les protagonistes du projet
◦ un travail important en amont pour les coordinatrices
◦ un apport non négligeable en moyens humains et financiers grâce au dispositif MEG
◦ un taux d’absentéisme aux fêtes en recul du fait de la présence des résidents
◦ un engagement des parents dans l’accompagnement aux sorties à la résidence
◦ un climat scolaire plus serein, un respect naturel du grand âge.
◦ davantage de situations langagières proposées et variété des sujets abordés.

• Évaluation par des chercheurs

Grâce à la CARDIE et au chercheur M. Cornand, 5 étudiants de l’INSPE Marseille en master MEEF Premier degré sont venus à l’école le 04/04/2023 pour poser des questions aux équipes et aux élèves. Les réponses vont être analysées afin d’évaluer le projet de cette année.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Elève d’avantage à l’aise avec l’oral, tant dans la formulation de questions via l’interview que dans l’entrée en communication avec l’adulte sénior.
• Connaissances accrues dans le domaine du développement durable grâce à la mise en place des potagers.
• Motivation et grand enthousiasme de la part des élèves à l’idée de partager des temps forts avec les résidents, aussi bien à l’école qu’à l’EHPAD.

ET APRÈS ?

Nos perspectives seraient :

• de créer un tiers-lieu pérenne dans l’EHPAD, espace spécialement alloué aux échanges intergénérationnels (salle, espace jardin, terrain pour la pratique de l’EPS…) ;
• d’éditer en fin d’année un livre regroupant tous les portraits de résidents et/ou un album photo souvenir de toutes les rencontres de l’année (dans un but de diffusion) ;
• d’orienter les interviews sur des thèmes du type : « Raconte-moi ton école ? » pour travailler sur les écoles d’autrefois, les jeux, activités éloignées des écrans à l’époque…
• de faire ouvrir un portillon à la copropriété pour accéder directement dans le jardin de la résidence et ainsi gagner du temps sur le trajet et facilité l’accès aux PS en début d’année ;
• d’imaginer un partenariat santé grâce aux spécialistes présents à temps plein dans l’EHPAD : faire bénéficier nos élèves des orthophonistes, psychomotriciens, ergothérapeutes, psychologues…

- Diffusion

Diffusion Type Document, lien
Article CARDIE Texte Article Jean Pierre.doc

- Développement et suite de l’action

Poursuite du projet

Extrait d’Innovathèque du 14.04.23

Répondre à cet article