B* Une classe média au service de l’esprit critique au collège REP Audembron de Thiers (2e année)

15 mars 2023

Dernière mise à jour du 26.0.23

Une classe média au service de l’esprit critique

QUOI ?

La classe média du collège Audembron travaille de façon interdisciplinaire et pluridisciplinaire pour élaborer des productions médiatiques sur différents supports : podcasts radio, reportage photographique, affiches de sensibilisation, vidéo, magazine.

Lors de la 1ère année, les élèves ont rencontré des professionnels des médias (Photographes de la Fondation Varenne, ancien rédacteur en chef chez FranceTV via l’association Planète Jeunes Reporters, Journaliste radio…) et des acteurs du développement durable du territoire thiernois.

La 2e année sera également dédiée à des rencontres de professionnels du monde des médias. Grâce à ce travail les élèves apprennent à être autonomes, à travailler en groupe, à prendre des initiatives, à gagner en confiance, et en construisant l’information de façon éthique et responsable, à développer leur esprit critique. C’est aussi une manière originale de travailler différents langages : écrit, oral, image.

Expérimentation

https://mediascol.ac-clermont.fr/college-antoine-audembron-thiers/category/planetthiers/
https://mediascol.ac-clermont.fr/college-antoine-audembron-thiers/category/reportages-de-la-classe-media/

QUI ?

1 membre(s) dans l’équipe - 7 partenaire(s)

Ce projet permet de mobiliser une grosse partie de l’équipe pédagogique (maths, SVT, Histoire-géographie-EMC, français, espagnol, arts plastiques, éducation musicale, documentation) autour d’un projet commun, travail d’équipe particulièrement porteur de sens pour un collège classé REP.

La 1ère année le projet concernait une classe de 5e qui a été choisie car elle n’avait pas d’horaire aménagé et présentait une belle hétérogénéité.

Pour la 2e année, la classe est pour 2/3 constituée d’élèves ayant candidaté (en grande partie des 5e de l’année 1 d’expérimentation) et 1/3 d’élèves à risque de décrochage scolaire pour lesquels l’équipe éducative avait identifié que la pédagogie de projet pourrait être bénéfique.

- Les partenaires

Structure Participation Période
L’onde Porteuse accompagnement des élèves dans la préparation de cartes postales sonores X
Angélique Mangon Journaliste indépendante, intervenante en espagnol sur l’interview Du : 16/03/2022
Au : 11/05/2022
Maison du parc Livradois Forez Animateur environnement Du : 14/10/2021
Au : 14/10/2021
Fondation Varenne Interventions sur le thème de la photo de presse, accompagnement à la réalisation d’un reportage photo. Du : 07/10/2021
Au : 21/10/2021
La Montagne Visite de la rédaction et du centre d’impression. Du : 10/06/2022
Groupe Centre France Accompagnement des élèves à l’écriture Du : 10/03/2022
Au : 17/03/2022
Planète jeunes reporters Ancien rédacteur en chef de France TV, accompagnement à la réalisation d’un reportage TV. Du : 02/12/2021
Au : 14/12/2021

- Les participants

• 25 élève(s)
• 9 enseignant(s)
• 11 autre(s) participant(s)

OÙ ?

ANTOINE AUDEMBRON, Thiers (63), académie de Clermont-Ferrand (006)

Collège - 5ème

Le collège est classé REP avec des élèves provenant de quartiers Politique de la ville. Il accueille 2 classes d’ULIS, 1 classe d’UPE2A, et des classes de SEGPA de la 6e à la 3e. Il y a également des classes à horaires aménagés : musique, danse et foot.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 1 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

• La classe sélectionnée était une classe de 23 élèves sans option, pour laquelle un projet commun pouvait apporter une certaine cohésion. De nombreux élèves manquent de confiance en eux, ont des difficultés à s’investir dans les apprentissages et à trouver de la motivation et du sens à ce qu’ils font à l’école.

• D’autre part, nous avions remarqué un manque de cohérence et de continuité dans les actions d’éducation aux médias et à l’information et souhaitions mener un projet plus suivi permettant aux élèves de développer connaissances, compétences et attitudes qu’ils pourraient réinvestir au quotidien.

• Pour la 2e année d’expérimentation, le fait d’avoir mélangé un groupe d’élèves volontaires et un groupe d’élèves à risque de décrochage scolaire avait pour but de motiver les élèves à s’investir dans les apprentissages via un projet classe impliquant de nombreux enseignants de l’équipe.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Amélioration de la motivation
• Amélioration de l’autonomie.
• Travail en groupe.
• Investissement dans les apprentissages et le projet.
• Acuité et curiosité vis-à-vis de l’information.
• Ambiance de classe.
• Relation de la classe avec les enseignants.
• Assiduité

QUAND ?

Du 15/09/2021 Au 01/07/2023

COMMENT ?

• Année 1 : Les élèves ont toute l’année travaillé sur la thématique des médias. Ils ont découvert ce qu’est une information journalistique et quelles sont ses codes d’écriture, notamment grâce à la rencontre avec des professionnels. Puis ils ont réalisé des interview, des reportages (photo et radio) et un magazine, le tout sur les thématiques du développement durable, le collège étant labellisé E3D. Ce projet d’éducation à la citoyenneté et d’éducation artistique et culturelle a mobilisé 9 enseignants sur l’année.

• Année 2 : en partant d’un jeu d’éducation aux médias sur la fabrication d’un reportage (36h à la rédac), nous avons réalisé une évaluation diagnostique sur les connaissances des élèves en termes de fabrication de l’information et de déontologie journalistique. Puis ils ont commencé à produire différents formats médiatiques.

- Modalités de mise en œuvre

• Année 1 :
◦ En début d’année les élèves ont travaillé sur les notions d’information et de journalisme. Puis des photographes de la Fondation Varenne leur ont donné les clefs de la photographie de presse pour la réalisation d’un reportage photo en forêt. Les élèves ont mené des interviews aux Restos du cœur et réalisé des chroniques radio. Un jingle a été réalisé en éducation musicale. Un groupe d’élèves volontaires a réalisé un reportage vidéo sur une collecte organisée au collège avec l’aide d’un ancien rédacteur en chef de France TV.

◦ Les élèves ont réalisé des interviews sur les questions de développement durable, en espagnol, avec l’aide de la journaliste Angélique Mangon (subvention DAAC). En arts plastiques ils ont réalisé des affiches de sensibilisation au développement durable. Un magazine regroupant articles et reportage photo a clôturé le projet de l’année. Il comprend une double-page d’infographies réalisées en mathématiques, après avoir travaillé sur le traitement des données dans les médias. Le 10 juin, une visite des locaux du Journal La Montagne a permis de découvrir la fabrication d’un journal local, les différents métiers et l’histoire du journal.

◦ Ce projet a mobilisé une centaine d’heures sur l’année (professeurs et élèves confondus).

• Année 2 :
◦ Après l’évaluation diagnostique par le jeu, et la lecture de la nouvelle "Le salaire du sniper", les élèves ont rédigé leur propre charte de journalistes jeunes avec l’enseignante de français. Des journalistes de la Fondation Varenne sont venus expliquer comment réaliser un reportage, ce qu’ils ont mis en œuvre lors d’une visite à la sous-préfecture (travail autour de la notion d’angle). Angélique Mangon, journaliste a aidé les élèves à réaliser des interviews fictives de mathématiciens célèbres. Les élèves ont travaillé en LV à la réalisation de documents de communication pour des villes d’Espagne, pour saisir la différence entre informer et communiquer.

◦ Les élèves créent un jeu vidéo EMI avec un développeur.

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

◦ Année 1 :
◦◦ Les élèves étaient motivés par le projet, ils ont même sollicité des enseignants non investis au départ pour y participer. Ils ont été particulièrement à l’écoute des professionnels qui sont intervenus. Lors de la sortie, ils se sont montrés enthousiastes et ont participé, même les plus discrets.
◦◦ Les élèves ont réussi à terminer leurs productions médiatiques, cependant certains ont tout de même eu besoin de plus d’accompagnement.
◦◦ Le travail de groupe a permis d’intégrer tous les élèves, et par la répartition des tâches de donner un rôle à chacun, et de leur permettre de s’écouter mutuellement.
◦◦ Les élèves se sont globalement très bien investis dans le projet, chacun selon ses compétences.
◦◦ La plupart des élèves se disent plus à même de reconnaître une vraie information. La reconnaissance de sources fiables d’informations nous semble à poursuivre.
◦◦ Le projet a amené une bonne cohésion de classe et une relation de confiance avec les enseignants.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Année 1 :
◦ Les élèves ont montré dans leur majorité de l’enthousiasme vis-à-vis du projet qui a créé de la cohésion dans la classe. Cela a permis de créer une identité particulière pour cette classe très hétérogène (qui n’a pas d’autre option contrairement à d’autres classes du collège). Un élève a très bien résumé cette joie pour la classe de participer à cette expérimentation : "Avant on était une classe à rien, maintenant on est une classe média".
◦ Les élèves se sont investis dans les activités proposées, se sont impliqués et ont fait preuve de curiosité dans les rencontres avec les professionnels. La grande majorité des élèves a demandé à poursuivre le projet l’an prochain. Le bilan est également très positif avec l’équipe enseignante qui souhaite aussi poursuivre ce travail autour des médias. Cela a créé une vraie cohésion dans l’équipe, et entre l’équipe et les élèves.

ET APRÈS ?

• Année 1 :
◦ Sur les élèves, l’impact est clairement positif, tant sur la motivation, le travail, l’éducation aux médias et à l’information de façon concrète et suivie, ainsi que sur l’ambiance de classe. Il semble que l’accompagnement renforcé de ces élèves lors de ce projet ait été une vraie réussite.
◦ Au niveau des professeurs, travailler ensemble autour d’un projet commun a permis une belle cohésion d’équipe. Mais, le manque de temps de concertation, ainsi que l’incertitude sur la répartition de la DHG (pour se projeter sur les années futures) ont été quelques freins.
◦ Pour l’établissement, ce projet a permis de développer des partenariats et de donner une image positive du collège notamment grâce aux outils de diffusion (articles parus dans la presse locale, productions médiatiques des élèves).

- Diffusion

Diffusion Type Document, lien
Planète Thiers Texte https://mediascol.ac-clermont.fr/college-antoine-audembron-thiers/category/planetthiers/
Page du site recueillant les productions radio et TV des élèves
Une classe média créée au collège Audembron Texte https://www.lamontagne.fr/thiers-63300/actualites/une-classe-media-creee-au-college-audembron-a-thiers-puy-de-dome_14027169/
Article de La Montagne
Une classe média a vu le jour au collège Audembron de Thiers Texte https://www.fondationvarenne.fr/revuedepresse/education-une-classe-media-a-vu-le-jour-au-college-audembron-thiers/
Article de la Fondation Varenne

- Développement et suite de l’action

Nous allons poursuivre l’action en 2 temps.

• Dans un 1er temps, pour 2022-2023, un appel à candidature est passé auprès de tous les futurs élèves de 4e. La priorité sera donnée aux élèves ayant déjà participé cette année. Dès l’année prochaine une classe à PEM (projet d’éducation aux médias) avec des créneaux horaires fléchés va être mise en place.
• Une initiation sera proposée à l’ensemble des classes de 6e en 2022-2023 pour conduire à un appel à candidature pour 2023-2024.
• A terme, nous souhaitons instaurer une classe à projet média de la 5e à la 3e.

Extrait d’Innovathèque du 26.06.23

 

Voir l’article du 22.02.2022 sur la 1e année du projet B* Planèt’Thiers : Une classe média au service du développement durable et de l’esprit critique au collège REP Audembron de Thiers

Répondre à cet article