> ACTEURS et PARTENAIRES > Enseignants (Identité professionnelle) > Enseignants (Rapports officiels et Etudes univers.) > Après enquête, un collectif de trois députés LREM voudrait que les formations (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Après enquête, un collectif de trois députés LREM voudrait que les formations proposées aux enseignants répondent à leurs besoins (ToutEduc)

8 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Trois députés LREM voudraient que les formations proposées aux enseignants répondent à leurs besoins (après enquête)

Le collectif "Regards d’Enseignants", composé des députés LREM, Gaël Le Bohec, Bénédicte Pételle, Pierre-Alain Raphan, d’enseignants et de "représentants syndicaux du monde de l’enseignement" (sans davantage de précisions), publie les résultats d’une enquête (sous les logos du ministère de l’Education nationale et de l’Assemblée nationale) et conduite par "Choose my company".

L’enquête montre que "les enseignants aiment leur métier, tout d’abord parce qu’ils y trouvent du sens" ; ils estiment pour près des deux tiers d’entre eux "que les parents d’élèves leur font confiance", ils sont un peu moins nombreux mais encore nettement majoritaires à "apprécier la qualité des relations humaines au sein de leur établissement", mais ils sont moins de 10% à se déclarer satisfaits de leur progression de carrière, de leur formation ou encore de leur rémunération, et ils ne sont que 13% à "faire confiance à leurs supérieurs", 6% à "apprécie(r) le fonctionnement du système éducatif français", "seuls 7% estiment disposer de moyens suffisants pour remplir correctement leur mission", "seuls 23 % se sentent encouragés à innover".

Le collectif annonce que les résultats de cette enquête lui permettront d’élaborer "une série de propositions concrètes, qui seront présentées à l’Assemblée Nationale", notamment "proposer aux enseignants des formations en adéquation avec leurs besoins", "clarifier leurs critères d’évolution de carrière", "redéfinir le rôle de l’inspecteur, qui reste leur unique interlocuteur en matière de ressources humaines".

Extrait de touteduc.fr du 31.08.20

Répondre à cet article