> 5 - TEXTES ET RAPPORTS OFFICIELS, ÉTUDES, ANNUAIRES... > ETUDES UNIVERSITAIRES > Thèse. Pour une relation affective de qualité à l’école maternelle [en éducation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Thèse. Pour une relation affective de qualité à l’école maternelle [en éducation prioritaire] : approche psycho-éducative de la relation maître-élève à l’éclairage de la théorie de l’attachement, par Agnès Pommier de Santi (déc 2018)

3 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour une relation affective de qualité à l’école maternelle : approche psycho-éducative de la relation maître-élève à l’éclairage de la théorie de l’attachement
Agnès Pommier de Santi
Université Rouen-Normandie, 2018

Résumé
La relation affective entre le maître et l’élève n’est pas une notion évidente à considérer et à mettre en pratique dans la relation d’enseignement en France. De nombreuses études étrangères, pourtant, montrent les bénéfices d’une telle relation lorsqu’elle est de qualité et éclairée par les principes fondamentaux de la théorie de l’attachement (Bowlby, 1978). L’objectif de cette étude, est d’observer, en utilisant la méthode éthologique, les affects et la relation affective qui se met en place entre l’enfant et l’enseignant au cours d’interactions pédagogiques en grande section de maternelle, dans les quartiers très défavorisés.
Nous utilisons la théorie de l’attachement afin de constater si l’attachement développé par l’enfant a un impact sur les diverses actions pédagogiques et de soutien de l’enseignant au cours de la réalisation (attention conjointe) d’une tâche-problème : en quoi l’attitude enseignante est susceptible de favoriser l’entrée de l’enfant de maternelle dans les apprentissages ?
Les résultats nous montrent qu’un des éléments primordial de l’attitude enseignante serait la capacité d’adaptation au comportement de l’enfant, la flexibilité de l’enseignant face à de jeunes enfants présentant des difficultés sociales et scolaires.
Bien qu’il s’agisse d’une étude, s’appuyant sur peu de sujets (19 enfants), il est possible d’observer que l’engagement relationnel et pédagogique de l’enseignant peut sécuriser des enfants jusque-là très en difficulté et les amener à une réussite positive au cours d’une tâche complexe.

Note Le terrain, le milieu
Nos observations se sont déroulées en 2013 au sein de deux écoles maternelles appartenant au programme ECLAIR (2011), situées dans des quartiers très défavorisés. A la rentrée 2015, l’une est passée en REP (réseau d’éducation prioritaire) et l’autre en REP+ (réseau d’éducation prioritaire +).

Extrait de tel.archives-ouvertes.fr (494 pages)

Répondre à cet article