> 6 - DISPOSITIF > MIXITE SOCIALE, CARTE SCOLAIRE > Entrée ou sortie d’EP, Fermeture, (Re)construction de collège (Mixité sociale, (...) > A Agen, 4 écoles "orphelines" demandent leur classement en éducation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

A Agen, 4 écoles "orphelines" demandent leur classement en éducation prioritaire

19 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Lot-et-Garonne : Pour une éducation prioritaire
À Agen, le SNUipp-FSU et les équipes de quatre écoles situées dans le quartier défavorisé de Montanou continuent de demander leur classement en REP bien que n’étant plus rattachées à un collège lui-même en éducation prioritaire.
À l’appui de leur demande, les enseignantes de ces écoles dites « orphelines » et les représentants du syndicat ont constitué un volumineux argumentaire brossant le tableau précis d’une situation difficile.
Taux comparés de pauvreté des familles, nombre d’enfants allophones, statistiques des résultats scolaires, des prises en charge Rased, des remontées d’incidents, de l’absentéisme... Le dossier est solide, reste maintenant à convaincre les pouvoirs publics du bien-fondé de la démarche et les entrevues s’enchaînent. La municipalité, tout comme e Conseil départemental semblent convaincus et apportent leur soutien.
Autre son de cloche en revanche du côté du Dasen pour qui la rediscussion de la carte de l’éducation prioritaire n’est pas à l’agenda. « Nous avons joué jusqu’ici
la carte de la concertation », prévient Sandrine Tastayre du SNUipp.
« Notre demande est justifiée et si elle n’est pas entendue, nous irons
plus loin. » F.B.

Extrait de snuipp.fr de janvier 2018 : Lot-et-Garonne. Pour une éducation prioritaire

Répondre à cet article

1 Message