> 5 - EDUCATION PRIOR. > ACTEUR (6 SR) > Parents (8 SR) > Parents (Etude) > "École et familles. Une approche sociologique, par Jean-Paul Payet. De Boeck (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"École et familles. Une approche sociologique, par Jean-Paul Payet. De Boeck éditeur, coll. «  Le point sur… Pédagogie  », 2017. Présentation et interview de l’auteur par les Cahiers pédagogiques

9 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

École et familles. Une approche sociologique
Jean-Paul Payet. De Boeck éditeur, coll. «  Le point sur… Pédagogie  », 2017

Cette synthèse, écrite par un sociologue, parait dans une collection de pédagogie, cela vaut la peine d’être souligné. De fait, le livre ne cherche pas à résumer tout ce qui s’est écrit sur la question des relations entre familles et école. Jean-Paul Payet est un sociologue dont les méthodes s’inspirent de l’ethnologie, et c’est à cette aune qu’il choisit ses observations (voir aussi, dans la même collection, le petit ouvrage de Michèle Guigue, Ethnographies de l’école. Une pluralité d’acteurs en interaction). De plus, à la faculté de psychologie et de sciences de l’éducation de l’université de Genève, il a développé une expérience de l’accompagnement des futurs enseignants de l’école élémentaire en formation initiale. Ce livre est le produit de cette position fort intéressante, encore rare en France, mais dont les ESPE (École supérieure du professorat et de l’éducation) pourraient devenir le foyer.

Dès lors, il articule l’érudition sociologique avec une orientation pragmatique, et scrute particulièrement les dynamiques dans le triangle d’acteurs que constituent ensemble les enseignants, les parents et les enfants élèves. Il s’agit de décrypter les logiques sociales dans lesquelles ils évoluent, de sorte que les enseignants soient à même de réguler les relations qu’ils entretiennent avec les parents, en gardant le cap de l’idéal démocratique.

Il faut en effet d’emblée questionner le thème du rapprochement entre les parents et l’école. C’est la distance sociale et l’asymétrie qui caractérisent globalement les relations entre familles et école. Celles-ci doivent être identifiées et assumées professionnellement, si l’on ne veut pas les cristalliser, comme dans ces actions de rapprochement volontaristes qui finissent par tourner à la disqualification accrue des parents, une fois dissipé l’enthousiasme initial. Le rapprochement entre les familles et l’école doit être recherché par les enseignants, pose le livre, mais à condition qu’ils (se) soient armés de savoirs et savoir-faire pour «  dépasser les attitudes défensives  » et garder le cap de l’entreprise.

Sur la base de cette conviction, le plan du livre est en entonnoir. Il part des changements sociétaux qui façonnent les stratégies des familles vis-à-vis de l’école, et leur mise à distance par l’école ou, à l’inverse, leur entrisme dans l’école. Puis il resserre progressivement la focale sur le rapprochement des familles et de l’école (élémentaire), en traitant celui-ci comme un processus qui requiert l’investissement actif des uns et des autres. Du côté des enseignants, un tel processus gagne à être soutenu par la médiation d’universitaires ou de chercheurs au sein de dispositifs de recherche-action. Il s’agit de passer d’une «  action sur  » à un «  agir avec  » les parents.

Deux cas illustrent cette ligne d’action. Le premier, animé par Payet lui-même avec une équipe d’école élémentaire REP (réseau d’éducation prioritaire) de Genève, a abouti à clarifier des principes d’action pour des rencontres en face-à-face harmonieuses avec les parents (ces principes sont détaillés dans le livre). Le second fut mené par Gérard et Éliane Chauveau au siècle dernier (début des années 1990), sur l’apprentissage de la lecture. On remarque que ce cas est le seul à avoir donné lieu à une évaluation de son impact sur les apprentissages des élèves, preuve qu’il reste du travail à faire aux sociologues comme aux pédagogues pour baliser les voies du rapprochement des parents et de l’école.

Françoise Lorcerie

Voir ci-dessous "Questions à Jean-Paul Payet"

Extrait de cahiers-pedagogiques.net de décembre 2017 : Ecole et familles, une approche sociologique

Répondre à cet article