> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > OUVERTURE SOCIALE > Grandes écoles, universités, entreprises, fonction publ. > Ouverture sociale (Rapports officiels) > A qui profitent les aides à l’insertion de l’université ? Céreq - Bref n°349, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

A qui profitent les aides à l’insertion de l’université ? Céreq - Bref n°349, décembre 2016

2 décembre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

A qui profitent les aides à l’insertion de l’université ?
Philippe Lemistre, Boris Ménard
Céreq Bref n°349 décembre 2016, 4p.

Plus des deux tiers des diplômés de licence et master sortis de formation en 2010 ont bénéficié des aides à l’insertion proposées par les universités et globalement plus de 80 % d’entre eux les ont trouvées utiles. A l’issue d’une licence générale ou d’un master, les étudiants ayant bénéficié d’un tel dispositif présentent une meilleure insertion que les autres. Les jeunes dont les deux parents ne sont pas diplômés du supérieur accèdent ou recourent moins aux aides et débouchent sur de plus faibles niveaux d’emploi.

- Une diffusion inégale des aides
- Des différences à l’insertion favorables aux bénéficiaires des aides
- Des aides plébiscitées par leurs bénéficiaires mais inégalement appropriées

Télécharger

Extrait de cereq.fr du 01.12.16 : A qui profitent les aides à l’insertion de l’université ?, Philippe Lemistre, Boris Ménard, Céreq Bref, 1 décembre 2016, 4p.

Répondre à cet article