> ACTES, PRODUCTIONS OZP > LES APPORTS DE LA POLITIQUE D’EDUCATION PRIORITAIRE à travers les textes (...) > LES APPORTS DE L’EDUCATION PRIORITAIRE (17). L’éducation artistique et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

LES APPORTS DE L’EDUCATION PRIORITAIRE (17). L’éducation artistique et culturelle

27 juillet 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Série OZP :
QUELS APPORTS DE L’ÉDUCATION PRIORITAIRE À LA TRANSFORMATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF ?

L’EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

 

Historique des textes officiels dédiés :

- La politique éducative dans les zones d’éducation prioritaires. Circulaire du 7.12.1992. BO du 10 décembre 1992 (Extrait du site "dcalin.fr")

Extrait : 4. Les enseignements artistiques et l’action culturelle
Un effort particulier doit être fait pour que les jeunes des Z.E.P. aient un accès facilité à des pratiques et à des lieux culturels diversifiés.
De même que les services compétents des rectorats et des inspections académiques renforcent l’attention apportée à ces publics, des instructions ont été données aux directeurs régionaux des Affaires culturelles pour que ceux-ci apportent aux acteurs des Z.E.P. un concours significatif. Des crédits sont inscrits à cet effet au budget de 1993 afin de promouvoir le développement des enseignements artistiques et des programmes culturels, dans les établissements classés en Z.E.P.
4.1. Développer les enseignements artistiques en Z.E.P.
On veillera à :
- Généraliser l’ouverture d’ateliers de pratiques artistiques en collèges et en lycées professionnels, les classes culturelles à l’école primaire dans les Z.E.P. ;
- Développer les filières d’excellence : classes à horaires aménagés en primaire et collège, options artistiques au lycée.
4.2. Développer l’action culturelle en Z.E.P.
Les jumelages entre un établissement culturel support et un ensemble d’établissements scolaires constituent le moyen d’assurer aux élèves comme aux enseignants, l’environnement culturel complémentaire à tout enseignement.
Plus largement, des plans locaux d’éducation culturelle conclus entre collectivités territoriales, professionnels de la culture, associations et établissements scolaires permettront de résoudre ensemble les problèmes tarifaires ou de transports inhérents à l’action culturelle, les problèmes de postes nécessaires à cette animation. Une Z.E.P. jumelée avec un établissement culturel pourrait à son tour avoir un effet d’entraînement plus large auprès de la communauté scolaire d’une ville ou de toute autre entité géographique.
4.3. Faire de l’établissement scolaire en Z.E.P. un véritable lieu ressource en matière culturelle
- Par l’implantation systématique d’une B.C.D. ou d’un C.D.I. largement ouvert, dans tout établissement scolaire placé en Z.E.P. : ouverture en dehors des heures de classe, ouverture sur le quartier aux familles, conventions avec les bibliothèques municipales pour le renouvellement du fonds de livre, etc.
- Par le développement des ateliers de lecture et d’écriture dans le primaire et au collège ainsi que de toute expérience de promotion de la lecture et de l’écriture, en lien avec des partenaires extérieurs. Les Z.E.P. pourront être un terrain d’expérimentation des nouveaux ateliers-lecture en cours d’élaboration.
- Par la création ou l’aménagement de lieux culturels dans les établissements scolaires consacrés à l’information sur la vie culturelle ou la pratique artistique.

- Relance de l’éducation prioritaire. Circulaire du 20.01.99. BO du 20 janvier 1999

Extrait : 3 - Développer les activités culturelles et sportives ainsi que l’éducation à l’image
[...] La créativité culturelle et l’expression corporelle sont des facteurs de réussite scolaire. Les projets élaborés avec les partenaires culturels et sportifs sont articulés avec l’enseignement des disciplines artistiques et de l’éducation physique et sportive. En particulier, le développement d’espaces pour l’art et la culture dans les écoles et les établissements, ainsi que la fréquentation des équipements culturels doivent être fortement encouragés.

- Pôles d’excellence scolaire dans les ZEP et les réseaux d’éducation prioritaire. Circulaire du 08.02.00. BO du 24 février 2000

Extrait : Ce droit des écoles et des collèges de l’éducation prioritaire à tous les types d’activités scolaires d’excellence doit être clairement réaffirmé et faire l’objet d’une action volontaire. Les classes musicales à horaire aménagé, les sections sportives, les sections européennes, bilingues ou internationales doivent y avoir davantage droit de cité et leur conception évoluer au besoin dans le sens d’une plus grande accessibilité ; de véritables sections théâtrales peuvent, dans le même esprit, y être également créées.
[...] Pour donner le meilleur à leurs élèves, des classes, des écoles et des établissements des réseaux d’éducation prioritaire peuvent faire appel aux gisements d’excellence plus ou moins proches que sont de grandes institutions culturelles (musées, théâtres, opéras...), scientifiques, sportives, des entreprises technologiquement avancées, des établissements d’enseignement supérieur.

- Refondation de l’éducation prioritaire. Circulaire du 04.06.14. BO du 5 juin 2014

Pas de référence spécifique à l’éducation artistique et culturelle

 

Textes officiels généraux

- Les classes à projet artistique et culturel (PAC). Circulaire du 14.06.01 BO du 14 juin 2001

Extrait : Cette ambition est en cohérence avec le plan pour le développement des arts et de la culture mis en place en décembre 2000. Les collèges sont directement concernés par ce plan qui doit irriguer progressivement la vie des établissements et démocratiser l’accès des jeunes à la culture. Si d’autres dispositifs peuvent être d’ores et déjà mis en place pour favoriser ce développement, ce sont les classes de 6ème qui seront prioritaires, à la rentrée prochaine, pour la mise en place des classes à projet artistique et culturel, en particulier dans les collèges situés en ZEP et en zone rurale.
[Note OZP : Cette référence aux ZEP ne figure pas dans la partie de la circulaire qui concerne l’école]

- Education artistique et culturelle. Circulaire du 03.01.05. BO du 3 février 2005

Extrait : Les principes directeurs du partenariat. L’éducation artistique et culturelle s’inscrit dans un contexte marqué par de nouvelles exigences : [...] diversité des jeunes publics qui suppose des actions renforcées dans les zones socialement défavorisées ou géographiquement isolées ; enfin diversité des partenariats dans lesquels les structures artistiques et culturelles et les collectivités territoriales ont une implication de plus en plus forte. Il est donc nécessaire de consolider la politique interministérielle en matière d’éducation artistique et culturelle.

- Développement de l’éducation artistique et culturelle. Circulaire du 29.04.08. BO du 8 mai 2008

Extrait : A - L’accompagnement éducatif
L’accompagnement éducatif sera étendu à la rentrée 2008 à l’ensemble des collèges et aux écoles élémentaires de l’éducation prioritaire.
Au même titre que l’aide aux devoirs et aux leçons et que la pratique sportive, la pratique artistique et culturelle sera proposée dans tous les établissements.
On portera une attention particulière au développement des ateliers de pratique artistique, animés par des enseignants et/ou par des partenaires extérieurs, dans ou en dehors de l’école. Ces ateliers offrent aux élèves un lieu privilégié d’expression et d’apprentissage. Les activités menées dans le cadre de l’accompagnement éducatif prolongent les initiatives prises pendant le temps scolaire et favorisent l’intérêt des élèves pour choisir les enseignements artistiques au lycée.
Pour votre académie, vous veillerez à atteindre l’objectif fixé en annexe 1.
Annexe 1 Objectifs par académie, transmis aux recteurs :
- développement de l’option “histoire des arts” dans les lycées d’enseignement général et technologique des sites d’excellence du plan “Espoir banlieue” [...]
 ;

- Développement des pratiques orchestrales à l’école et au collège. Circulaire du 11.01.12. BO du 19 janvier 2012

Extrait : Si les orchestres scolaires peuvent être mis en place dans tous les établissements, une attention particulière sera portée à ceux relevant du programme Éclair et des zones rurales.

- Actions éducatives. Le parcours d’éducation artistique et culturelle. Circulaire du 03.05.13. BO du 9 mai 2013

Extrait : En dehors du cadre scolaire, le parcours d’éducation artistique et culturelle est complété par une offre de rencontres ou de pratiques qui peuvent soit être élaborées dans une démarche partenariale associant structures ou acteurs culturels et milieux socioéducatifs, notamment ceux de l’éducation populaire...
[...] Pilotage et suivi. À l’échelon territorial. [...] Ces comités [territoriaux de pilotage] ont pour objectif de définir et mettre en œuvre les grands axes stratégiques de développement de l’éducation artistique et culturelle, sur la base de diagnostics et de bilans régionaux, en portant une attention particulière aux territoires ruraux et périurbains.

- Actions éducatives. Parcours d’éducation artistique et culturelle. Arrêté du 01.07.15. BO du 9 juillet 2015

Extrait : Article 1 - Le parcours d’éducation artistique et culturelle vise à favoriser un égal accès de tous les jeunes à l’art et à la culture.
[Note OZP : En dehors de cette déclaration générale, l’arrêté ne fait pas allusion aux territoires ou publics défavorisés]

- Activités éducatives. Lycéens en Avignon. Circulaire du 15.07.15. BO du 16 juillet 2015

Extrait : Publics concernés.
Élèves de lycées généraux, technologiques et professionnels d’un ou plusieurs établissements, d’une ville, d’un département ou d’une représentation régionale ; une attention particulière est accordée à la parité garçons-filles et aux publics relevant de l’éducation prioritaire ;

- Charte pour l’éducation artistique et culturelle, présentée à Avignon le 8 juillet 2016 par les ministres de la Culture et de l’Education nationale

Extrait : L’éducation artistique et culturelle doit être accessible à tous,
et en particulier aux jeunes au sein des établissements d’enseignement, de la maternelle à l’université.

 

COMMENTAIRE
L’éducation artistique et culturelle n’est pas née avec l’éducation prioritaire. Elle figurait déjà, parmi d’autres activités, dans les PEA (Projets d’actions éducatives).

Mais l’éducation prioritaire a été considérée, dès 1992, comme un terrain privilégié de sa mise en œuvre, bien avant la création par le ministre Jack Lang des classes à projet artistique et culturel (PAC).
Une autre circulaire générale de janvier 2005 voir le dossier de presse recommandait son application dans les "zones socialement défavorisées", une formulation qui sera reprise dans un document annexé à la Loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école du 23 avril 2005.

L’importance de l’éducation artistique et culturelle pour les publics de l’éducation prioritaire sera réaffirmée à nouveau en 2008, à propos de l’accompagnement éducatif, en 2012 avec les pratiques orchestrales, et surtout en 2013 avec la création du "parcours artistique et culturel" et en 2015 avec l’opération "Lycéens en Avignon".

La charte présentée à Avignon en juillet 2016 par les deux ministres se contente d’affirmer que l’éducation artistique et culturelle "doit être accessible à tous".

 

Des références documentaires sur ce thème :
- sur le site OZP : le mot-clé ou le mot-clé ou le mot-clé->mot108]
- sur le site OZP : les rubriques par niveau, Ecole (EAC), Collège (EAC), Lycée (EAC), Festivals ou semaines d’animation de réseau (Actions locales)
- sur le site Education prioritaire. Pas de rubrique ni de sous-rubrique dédiée
- sur le site du Centre Alain Savary : "Art et école", rubrique indépendante de la rubrique "éducation prioritaire".

 

Voir les fiches de la série "LES APPORTS DE L’EDUCATION PRIORITAIRE" déjà en ligne (Classement chronologique : les plus récentes en tête)

Répondre à cet article