> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Travail et Evaluation par compétences) > B* Retour à la motivation dans une 3ème compétences appuyée sur les EPI, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Retour à la motivation dans une 3ème compétences appuyée sur les EPI, l’adaptation des horaires et l’orientation au collège REP Le Grand Champ de Pont-de-Cheruy (label 2017)

31 août 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

La 3ème compétences pour se dépasser et dépasser ses difficultés (label 2017)
Expérimentation art.34

Collège [REP] Le Grand Champ
1 RUE JEAN MOULIN , 38232 PONT-DE-CHERUY
Site du collège
Auteur : SBAFFE
Mél : sylvie.sbaffe@ac-grenoble.fr

Susciter la motivation, l’intérêt, donner ou redonner le goût d’apprendre à des élèves décrocheurs ou qui pourraient décrocher au vu des lacunes cumulées depuis de nombreuses années, de la grande lassitude affichée et du peu d’envie manifeste pour le travail scolaire. Les voir poursuivre sereinement leurs études. Les associer à la construction de leur parcours et les rendre participatifs à l’acquisition de leurs compétences, actifs et mobilisés pour la réussite de leur orientation. Créer un cadre propice à leur bien-être et une évolution positive sans le regard paralysant des autres et le sentiment de ne pas pouvoir réussir.

Plus-value de l’action
Avoir donné ou redonné le goût d’apprendre à des élèves qui pouvaient décrocher ou en étaient à un stade d’écœurement et de grande lassitude et les voir poursuivre sereinement leurs études

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Une classe de 3ème pour laquelle nous communiquerons auprès d’élèves de 4ème en grande difficulté scolaire, dont la motivation et l’image de soi ne sont pas bonnes. 18 élèves soit 14% du niveau 3ème.

A l’origine
• Un certain nombre d’élèves rencontrent de véritables difficultés scolaires tout au long de leur cursus de 4 ans au Collège.
• Ces difficultés scolaires se matérialisent par des situations d’échecs individuels, un manque d’implication, une perte de confiance et d’estime de soi, une démotivation et une sortie de l’établissement sans un premier diplôme, et sans avoir validé l’intégralité du SOCLE COMMUN et avec une orientation par défaut et/ou pas d’orientation par manque d’ambition.
• Le manque de motivation a une incidence sur le comportement et l’attitude en classe.
• L’organisation en parcours personnalisés répartis sur toutes les classes de 3ème n’a pas donné satisfaction (voir tableau comparatif sur les 4 années envoyé en document attaché). Cela dépasse le simple stade de l’hétérogénéité à gérer (refus de leur part de travailler, ils se sentent à l’écart)
• La dérogation obtenue pour l’année scolaire 2015/2016 a fait ses preuves : 47,7 % de rapports d’incidents en moins par rapport à la classe de 4ème pour ces élèves (sur la même période), ils sont de plus en plus intéressés par leurs résultats scolaires et mobilisés par leur orientation grâce aux stages en entreprises.

Objectifs poursuivis
• Replacer les élèves au centre de leurs apprentissages et de leur scolarité : le collège devient un vecteur d’accompagnement personnalisé et individualisé.
• Connecter les enseignements dispensés en 3ème à des aspects concrets axés sur les compétences et l’orientation pour inciter les élèves à s’investir davantage dans les enseignements scolaires.
• Proposer des systèmes innovants et adaptés à notre public et donc les aider à mieux réussir leur scolarité et leur redonner confiance.

Description
L’action se construit sur une année scolaire : Les enseignements sont essentiellement faits sous la forme de co-animation de discipline dans le cadre de projets interdisciplinaires, afin de démontrer aux élèves la récurrence des enseignements d’une discipline à une autre. Une modification, à la marge, du système d’enseignement pratiqué en 3ème et en s’appuyant très fortement sur la réforme du collège afin d’exploiter pleinement les EPI et la marge de manœuvre qu’ils offrent.
Les validations des compétences prendraient clairement l’ascendant sur l’évaluation chiffrée, afin de réconcilier les élèves avec les apprentissages : mise en place d’un cahier de compétences individuel, permettant de valoriser les acquis. Des périodes de stages en entreprises sont prévues, bien que limitées dans le temps, à titre dérogatoire afin de pouvoir mieux cibler leurs objectifs d’orientation et apporter une réponse choisie et équilibrée à leurs envies professionnelles. Un lien étroit est fait avec les parents afin de les associer pleinement à la remotivation, la valorisation de leurs enfants et par la même à leur réussite. Ils seront invités lors des présentations finales des travaux (ex : imprimante 3D, jardin, ...)

Modalité de mise en œuvre
• La différenciation, voire l’individualisation, est au cœur de nos pratiques pédagogiques afin de répondre à la mixité des publics qui fréquentent l’établissement.
• Adapter les horaires à divers projets interdisciplinaires (sans suppression d’une discipline) : math/SVT et sciences physiques, lettres/anglais, technologie/anglais, ... De plus, un travail de fond sera également fait sur l’orientation : plus de temps consacré aux recherches des voies possibles, construction progressive du projet, ...., stages supplémentaires pour valider des choix s’inscrivant dans le Parcours Avenir.
• Nous disposions, pour une classe similaire en 2015/2016, d’une équipe dynamique et expérimentée et de nouveaux volontaires partageant une même vision d’un enseignement adapté et individualisé. Ce groupe d’enseignants est prêt à mener ce projet l’an prochain. La rédaction du cahier des charges a été réactualisée grâce au bilan mené en mars 2016. Des réunions bi mensuelles de synthèse sont mises en place.

Trois ressources ou points d’appui
• Le travail en interdisciplinarité.
• La recherche de projets spécifiques à partir des besoins des élèves avec l’utilisation des outils numériques pour une individualisation des parcours.
• Le travail en lien avec les familles.

Difficultés rencontrées
• La recherche de projets qui soient porteurs de sens pour nos élèves de REP.
• La constitution d’une équipe de professeurs stables (turn-over important dans l’établissement).

Moyens mobilisés
Ceux de la Dotation Globalisée en utilisant la marge prévue, une IMP pour le coordonnateur du projet.

Partenariat et contenu du partenariat
• CCI : intervention auprès des élèves
• Entreprendre pour Apprendre (EPA) : aide d’un parrain dans le cadre de la création et du fonctionnement de la mini-entreprise créée par la classe
• Fab Lab (partenariat public/privé) : don d’une imprimante 3D, suivi du projet, venue au collège.

Liens éventuels avec la Recherche
Néant

Evaluation
Taux de réussite au DNB (série collège, série Pro), taux de passage en 2de Pro, taux de rapports d’incidents entre la classe de 4ème et la classe de 3ème, taux d’absentéisme (au regard de l’année de 4ème), nombre de stages, motivation-bien être.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• Evaluation diagnostic, organisée par l’équipe pédagogique en direction des élèves, en début d’année. Permettre ainsi une adaptation des contenus pédagogiques.
• Des réunions bi-mensuelles, équipe pédagogique et direction, tout au long de l’année pour le suivi des indicateurs et de l’avancement des projets.
• Auto-évaluation, par les élèves, une fois par trimestre, concernant les compétences qu’ils penseront avoir acquises, sous la direction du professeur principal.
• Livret individuel de compétences : l’équipe enseignante suivra, période par période (1 fois par trimestre) la grille d’avancement des validations de compétences et pourra mettre ainsi en adéquation les enseignements à la réalité des progrès observés.
• Des épreuves communes permettront de situer les élèves par rapport aux autres classes, une fois par trimestre (devoirs communs, DNB blancs).
• Indicateurs : taux réussite DNB, mentions obtenues, analyse des vœux dans l’ordre des demandes, taux de passage en 2de Pro, taux de décrocheurs en nette baisse, nombre de rapports d’incidents inférieur en 3ème par rapport à leur année en 4ème, taux de stages réalisés dans l’année, taux d’absentéisme en 3ème inférieur à celui du niveau 4ème.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves :
• Redonner du goût pour l’effort scolaire
• Mener nos élèves au terme de leur scolarité du cycle collège
• Les accompagner dans la construction de leur projet d’orientation
• Permettre aux élèves d’acquérir le socle commun de compétences
- Sur les pratiques des enseignants :
• Enrichissement personnel et professionnel par la confrontation des pratiques d’enseignement.
• Développement de l’appropriation du travail par compétences.
• Un questionnaire auprès des enseignants de la classe et des autres enseignants pour évaluer le taux de satisfaction (réalisé en mars 2016) a donné des résultats plutôt positifs.
- Sur le leadership et les relations professionnelles :
• Les acteurs sont reconnus par leurs pairs
• Concernant les autres classes de 3ème, le climat est apaisé.
• Réunions bimensuelles des enseignants auxquelles participent la Direction et le CPE
- Sur l’école / l’établissement :
• Le projet mini-entreprise présenté aux autres élèves lors des temps de pause fait connaître et valorise le travail de cette classe.
• La présentation du projet Fab Lab auprès des membres de la communauté éducative a permis une réelle reconnaissance des capacités des élèves.
• L’établissement est reconnu auprès des parents d’élèves comme un établissement capable de prendre en compte la difficulté scolaire.
- Plus généralement, sur l’environnement : Il est rassurant pour les familles de savoir qu’un établissement public leur propose des solutions nouvelles afin de tirer les élèves vers le haut et leur redonner de l’ambition scolaire

Extrait du site Expérithèque : La 3ème compétences pour se dépasser et dépasser ses difficultés (label 2017)

Répondre à cet article