> INEGALITES SCOLAIRES (et Lutte contre les) > Ethnicité / Laïcité / Racisme / Immigration > "L’École et ses partenaires mobilisés pour les valeurs de la République : (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"L’École et ses partenaires mobilisés pour les valeurs de la République : synthèse nationale des assises"

13 mai 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

La synthèse nationale des Assises de l’École et ses partenaires pour les valeurs de la République a permis la restitution des temps d’échanges qui se sont tenus depuis le mois de février sur l’ensemble du territoire, lors de 1 325 Assises locales et régionales qui ont réuni plus de 80 850 participants en associant très largement les membres de la communauté éducative.

Elle s’est déroulée le mardi 12 mai en Sorbonne, en présence de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement.

Des tables rondes ont favorisé le dialogue interactif avec les participants : recteurs, professionnels de l’Éducation nationale, parents d’élèves, lycéens, membres d’associations, élus locaux, parlementaires, représentants du monde économique et personnels des différents ministères.

Cartographie des assises
La synthèse des assises en 10 points clés
La synthèse nationale des assises
La Réserve citoyenne

Extrait de education.gouv.fr du 12.05.15 : l’Ecole et ses partenaires mobilisés pour les valeurs de la République

 

EXTRAITS

La synthèse des assises en 10 points clés

1. Développer la connaissance réciproque de l’École et de ses partenaires à travers des temps d‘échanges structurés et des formations, le cas échéant partagées ;

2.Faciliter les échanges en rendant l’École et son fonctionnement plus lisible et compréhensible de ses partenaires, et en renforçant la coordination avec les partenaires à travers des instances adaptées (comité de pilotage de réseau d’éducation prioritaire, comité d’éducation à la santé et la citoyenneté, etc.) ;

3.Dans la relation avec les parents, diversifier les modes de communication et développer les temps d’échange informels et conviviaux afin que tous les parents puissent s’impliquer dans la vie de l’École ;

4.Partager une définition commune des valeurs de la République et de l’articulation entre citoyenneté et laïcité, autour de documents de référence (chartes de la laïcité à l’école, élaborations de vademecum, etc.) en s’appuyant sur une réflexion partagée et les travaux de la recherche ;

5.Renforcer et structurer le travail partagé autour des valeurs de citoyenneté et la laïcité en rassemblant l’ensemble des partenaires autour des projets éducatifs de territoires (PEDT), des contrats de ville ou de la mise en place du parcours citoyen ;

6.Sur la base d’un diagnostic territorial partagé, travailler à développer sur quelques territoires la mixité sociale à travers plusieurs leviers possibles, dont : redéfinition des secteurs et actions sur les transports scolaires avec les collectivités, évolution de la carte des options et des langues, développement de la mixité sociale au sein des classes, etc. ;

7.Développer la participation des élèves à la vie des établissements scolaires du premier et second degré, en s’appuyant sur les instances dédiées (conseil de vie collégienne et lycéenne, conseils d’élèves, etc.) pour en faire de véritables lieux d’apprentissage de la démocratie ;

8.Reconnaître à travers le parcours citoyen l’engagement associatif et citoyen des élèves hors de l’école, et dédier des temps, au sein de l’école, pour favoriser les initiatives des élèves liées au vivre ensemble, qui puissent être accompagnées par les équipes éducatives en lien avec les partenaires de l’École, et notamment les associations complémentaires de l’École ;

9.Développer la coopération entre l’École, ses partenaires et la société civile à travers la mise en place de la réserve citoyenne de l’éducation nationale ;

10.Développer l’esprit d’initiative et d’entreprendre des élèves dans et hors l’école à travers des liens renforcés avec le monde économique et la mise en place du parcours d’information, d’orientation, de découverte des mondes économique et professionnel (PIIODMEP).

 

La synthèse nationale des assises

SOMMAIRE

1. Associer pleinement les parents d’élèves à
la mission éducative de l’école
1.1 Développer les temps d’échange avec
les parents d’élèves et favoriser le dialogue éducatif
1.2 Faire partager le règlement intérieur et la Charte de la laïcité

2. Favoriser le travail conjoint des collectivités locales, de l’Éducation nationale et de l’ensemble
des services de l’État pour la réussite éducative des jeunes
2.1 Construire un cadre commun pour la mise en œuvre du principe de laïcité dans les temps scolaires et périscolaires par l’introduction d’un volet «  laïcité/citoyenneté  » dans les projets éducatifs territoriaux
2.2 Inscrire la citoyenneté et la laïcité dans les contrats de ville et développer les programmes de réussite éducative pour prévenir les ruptures sociales et scolaires, et renforcer l’accompagnement individuel des jeunes
2.3 Mettre en place une politique active de mixité pour agir sur la composition des
collèges

3. Mobiliser les acteurs associatifs, le monde
économique et la société civile pour soutenir
l’action de l’école pour la lutte contre
les déterminismes sociaux
3.1 Renforcer les liens de l’École avec les associations de l’éducation populaire, les associations de jeunesse et les associations
concourant à la lutte contre le racisme et
l’antisémitisme
3.2 Comment associer le monde économique et rofessionnel à la lutte contre les discriminations sociales et territoriales ?

Répondre à cet article