> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Actions autres ou interdisciplinaires) > B* Bulle d’oxygène contre le décrochage et projet CLA pour élèves migrants au (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Bulle d’oxygène contre le décrochage et projet CLA pour élèves migrants au collège RRS Frédéric Chopin de Melun

28 avril 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

LA BULLE D’OXYGENE
Projet validé MGI pour l’année 2011-2012

Etablissement : collège Frédéric Chopin, Melun (77)
Téléphone : 01 64 14 41 81
Mel : Ce0771070v@ac-creteil.fr
Chef d’établissement : Mme Katia JOYEUX

Contexte de l’établissement/Diagnostic initial
Identification de trois typologies d’élèves à qui il faut redonner l’envie d’apprendre pour ne pas les « laisser au bord du chemin » :
• des élèves absents, en décrochage scolaire ;
• d‘autres élèves ne validant pas les compétences du socle ;
• d’autres encore incapables de jouer leur rôle d’élève.

Champs de l’expérimentation
•Interdisciplinarité
• Lutte contre le décrochage
• Lutte contre la difficulté scolaire et l’illettrisme.

Objectifs
• Remotiver les élèves en travaillant autrement.
• Faire acquérir les compétences du Socle commun.

Descriptif de l’action
Le dispositif « bulle d’oxygène » est un ensemble articulé de trois modules différents qui apportent chacun des réponses différentes à des profils différents d’élèves aux besoins identifiés.

Modalités de mise en œuvre
- Le module pédagogique
• Public : dix élèves par session, élèves en difficulté sur des compétences identifiées.
◦ niveau cinquième : tout élève qui n’a pas atteint la moitié des compétences de sixième d’après les profils de compétences réalisés en français et en mathématiques à la fin de la sixième.
◦ niveaux quatrième et troisième : élèves sélectionnés par un conseil de professeurs.
• Objectifs : accompagner les élèves fragiles ou en difficulté dans l’acquisition des compétences du socle.
• Modalités et contenus :
◦ les élèves suivent un module, ciblé sur une compétence, une heure par semaine pendant une période de six semaines ;
◦ chaque module est animé par trois enseignants (mathématiques, lettres, histoire géographie) ;
◦ lors de chaque module, les enseignants identifient les obstacles pédagogiques des élèves accueillis, construisent le contenu du module pédagogique, établissent la feuille de route individualisée, répartissent le parcours de l’élève dans le temps, créent les outils pédagogiques, de suivi et de liaison de l’élève, évaluent les compétences en lien avec le socle, préparent le retour en classe de l’élève et son suivi.
◦ au bout de six semaines, les professeurs du module se concertent, valident des items de la compétence travaillée, retournent l’information par une grille de suivi au professeur principal, le lien est fait ensuite au moment des conseils de classe.

- Le module méthodologique
• Public : dix élèves par session, qui n’ont pas compris les enjeux du métier d’élève et qui manquent de méthodologie. Tous niveaux de classe sauf les sixièmes.
• Objectifs : les aider à comprendre les enjeux du métier d’élève et à identifier ce qu’il faut faire pour réussir.
• Modalités et contenus :
◦ deux modules d’une heure par élève pour une période de six semaines ;
◦ module pris en charge par une assistante pédagogique, l’organisation du module et sa coordination avec les enseignants sont assurés par Mme Zakarian (enseignante) et référente du projet ;
◦ travail sur des points de méthodologie (tenir le cahier de texte, noter les devoirs, tenir son cahier, s’organiser, etc.)
◦ chaque élève a un cahier d’ATP élaboré par le professeur principal de la classe sur lequel figure trois objectifs généraux : n° 1 Je suis prêt à bien travailler (remplir et utiliser l’agenda, préparer le cartable, avoir son matériel), n° 2 je travaille bien (comment : organiser cahiers et classeurs, rendre un travail soigné, apprendre les leçons, réussir un contrôle ; que dois-je faire en rentrant du collège), n° 3 : je travaille au CDI

Dans ces deux modules :
◦ une feuille de route individualisée est établie pour chaque élève, elle indique les objectifs individuels fixés pour chaque séance ainsi que le contrat, une copie en est donnée au professeur principal de l’élève.
◦ l’équipe de la classe d’origine suit le travail réalisé par l’élève dans le module grâce à une fiche présentée à tous les cours sur laquelle figure la grille horaire de l’élève, les objectifs travaillés et la signature du professeur. Une fois par semaine le professeur principal et la coordonnatrice font le point entre les deux fiches et valident ou pas l’objectif fixé à l’élève, cela est ensuite repris dans le module avec les professeurs.

- Le module « Mini Entreprise ».
• Public : dix d’élèves de troisième absentéistes et décrocheurs (de quatrième à la marge, car pris en charge dans des parcours individualisés avec l’adulte relais).
• Objectif : remotiver et redonner confiance au travers du monde de l’entreprise.
• Modalités et contenus :
◦ deux heures par semaine, toute l’année, élèves sortis de cours.
◦ élèves pris en charge au CDI par une assistante pédagogique, les membres de l’association et le professeur documentaliste comme personne ressource.
◦ mise en œuvre d’un programme établi par l’association « Entreprendre pour Apprendre », en partenariat avec le Conseil Général et la Maison de l’Emploi : les élèves, mini-entrepreneurs inventent, développent, produisent et commercialisent un produit en découvrant et respectant le fonctionnement d’une entreprise en vue du championnat (les élèves ont gagné le 3ème prix du concours).
◦ le parrain, chef d’entreprise participe aux séances et apporte la vision réelle de l’entreprise et de son fonctionnement.

- Rattrapage des cours manqués : pour ces trois modules, tous les élèves sont inscrits à l’aide aux devoirs, un élève réfèrent et présent à l’accompagnement éducatif apporte le cours manqué et les devoirs ou bien les enseignants communiquent les cours à Mme Zakarian et à l’assistante pédagogique qui assurent le lien.

Caractère expérimental
• Ensemble articulé de trois modules différents qui apportent chacun des réponses différentes à des profils différents d’élèves aux besoins identifiés.
• Il s’adresse notamment au « ventre mou » des élèves (pas encore en grande difficulté) et vise à remédier aux difficultés des élèves dès qu’elles sont identifiées afin de prévenir la grande difficulté scolaire et le décrochage.
• Ces trois modules sont suivis et organisés par la même enseignante coordinatrice

Mesure dérogatoire
Elèves extraits de cours pour suivre des modules d’une heure hebdomadaire pendant une session de six semaines. Les élèves sont volontaires et un contrat d’objectif est signé lors d’une réunion de présentation avec les familles.

Critères d’évaluation (qualitatifs et quantitatifs)
• Plus de confiance en soi.
• Plus d’implication des élèves en cours sur les compétences travaillées.
• Amélioration du savoir faire et être des élèves dans les cours, baisse des exclusions de cours.
• Amélioration du climat scolaire dans l’établissement. L’ensemble des professeurs reconnaît la légitimité du dispositif qui a engendré un vrai climat propice au travail dans le collège.
• Dynamique de l’établissement.
• Diminution du décrochage.
• Nombre d’enseignants qui s’emparent du dispositif (inscriptions d’élèves et/ou demandes pour qu’une compétence soit travaillée).

Classe(s) concernée(s)
Tous niveaux de classe (sauf les sixièmes, pris en charge grâce à l’aide personnalisée et aux PPRE passerelle).

Disciplines / équipes concernées
Une assistante pédagogique et six enseignants : mathématiques, français, lettres, deux en histoire géographie, la coordinatrice.

Partenaires et intervenants éventuels
• Maison de l’Emploi Melun Val de Seine.
• L’association Entreprendre pour apprendre : M. Carniato.
• M. LAPRET Denis président de l’entreprise LEM (laboratoire d’essais de Montereau

Extrait du site de la CARDIE de l’académie de Créteil : Melun Collège Frederic Chopin La bulle d’ oxygène>

 

PROJET CLA

Etablissement : collège Frédéric Chopin, Melun (77)
Téléphone : 01 64 14 41 81
Mel : Ce0771070v@ac-creteil.fr
Chef d’établissement : Mme Katia JOYEUX

Contexte de l’établissement/Diagnostic initial
• Les élèves migrants doivent être intégrés aux classes banales en moins de 2 ans.
• Les élèves intégrés doivent bénéficier d’un suivi scolaire adapté après leur intégration.
• Les élèves de classe d’accueil bénéficient d’un grand volume horaire de français langue seconde.

Champ de l’expérimentation
Enseignement des disciplines
Interdisciplinarité

Objectifs
• Intégration des élèves en classe banale
• Passage de l’examen du DELF qui valide un niveau en français
• Acquisition d’un niveau B1 en français

Descriptif de l’action
- Les enseignants travaillent autour du thème commun « J’habite en Île de France » qui sert de fil conducteur au travail de la CLA, progression commune lettre – HG, démarche actionnelle communicative.

- Les enseignants travaillent par compétences :
◦ compétences basées à la fois sur les attentes du Cadre Européen Commun de Référence des langues adapté au français et sur les compétences du socle ;
◦ compétences travaillées en concertation et de façon transversale par plusieurs disciplines (français et anglais) ;
◦ mise en place de groupes de besoin ;
◦ élaboration d’un bulletin de compétences (celles attendues par le CECRL) ;
◦ travail différencié en fonction des élèves, de leur âge, de leur origine et de leur niveau ; mêmes tâches mais complexifiées en fonction du niveau des élèves.

- • Intervention de la FOCEL de Seine et Marne pour un atelier d’expression orale.
• Une assistante pédagogique dédiée exclusivement à la CLA, titulaire d’un MASTER I de FLE Sorbonne Paris IV, recrutée exclusivement pour la CLA, assure présence en classe CLA, aide aux devoirs, accompagnement éducatif et suivi des élèves intégrés partiellement.
• pédagogique d’origine turque qui assure une aide personnalisée ( la moitié des élèves de la CLA est d’origine turque).
• Intégration progressive des élèves :
◦ intégration des élèves dès leur arrivée 4h dans une classe banale (EPS, arts plastiques et éducation musicale) ;
◦ intégration partielle en cours d’année dans d’autres disciplines en observation ou en participation ;
◦ présence de l’assistante pédagogique dans la classe de destination ;
◦ création d’outils (fiches d’observation) ;
◦ suivi du professeur coordinateur et de l’assistante pédagogique ;
◦ aide à l’organisation du travail par l’assistante pédagogique sur le temps d’accompagnement éducatif ou dans les heures de permanence (2h par niveau).

- Une coopération active avec les enseignants des classes banales :
◦ rédaction par le coordinateur d’un projet individualisé avec objectifs adaptés et évolutifs au cours de l’année ;
◦ désignation pour chaque élève intégré d’un élève tuteur dans la classe de destination.

- Un travail particulier en direction des familles :
◦ élaboration d’un protocole d’accueil des élèves et de leur famille : chaque nouvel élève et sa famille sont reçus successivement par la principale, l’assistante sociale, l’infirmière et le CPE ;
◦ un surveillant « tuteur » est désigné pour guider l’élève et sa famille ;
◦ un livret bilingue est donné à la famille présentant le système scolaire français et le fonctionnement du collège ;
◦ en fonction des besoins, des traducteurs sont conviés pour établir le dialogue avec les familles ;
◦ un bulletin simplifié, avec un code couleur, a été élaboré en direction des familles ;
◦ une ligne budgétaire permet de pallier le manque de matériel de certains élèves nouveaux arrivants n’ayant pas les ressources nécessaires pour leur acquisition (matériel d’arts plastiques par exemple fourni par le collège).

- Un suivi, jusqu’à un an après leur sortie de CLA, des élèves intégrés par le professeur coordinateur et l’assistante pédagogique, individuellement et en classe :
◦ fiche d’objectifs ;
◦ bilan avec les élèves rencontrés régulièrement ;
◦ présence en classe de l’assistante pédagogique ;
◦ aide aux devoirs avec le professeur coordinateur et/ou l’assistante pédagogique de la CLA.

Caractère expérimental
La classe d’accueil a été pensée comme un ensemble cohérent d’actions articulant à la fois l’accueil des élèves « nouveaux arrivants » et de leurs familles, le travail pédagogique, le lien avec les familles et impliquant l’ensemble des acteurs de l’établissement (direction, vie scolaire et enseignants). Le collège Chopin a été reconnu comme établissement pilote par l’inspecteur chargé de mission au CASNAV.

Critères d’évaluation (qualitatifs et quantitatifs)
- Elèves : revalorisation au sein du collège, intégration réussie, 100% de réussite au DELF, nombre d’élèves qui bénéficient d’une intégration ou d’une orientation, résultat des élèves intégrés, nombre d’absences, réussite au brevet, validation socle commun.
- Familles : implication des familles dans la scolarité de leur enfant
Classe et établissement : reconnaissance de la classe au sein du collège, établissement reconnu comme pilote par le CASNAV

Classe(s) concernée(s)
Une classe concernée (CLA 15 élèves) + une quinzaine d’élèves intégrés.

Disciplines / équipes concernées
Lettre (FLE), HG, anglais, math, assistante pédagogique

Partenaires et intervenants
Conseil général de Seine et Marne (financement), la FOCEL, le CASNAV

Extrait du site de la CARDIE de l’académie de Créteil : Melun Collège Frederic Chopin Projet CLA

 

Sur 71 actions en collège, 29 sont menées en Education prioritaire

Les projets innovants en collège

Répondre à cet article