> 6 - ACTEURS et POSITIONS > POSITIONS > Positions de chercheurs > François Dubet soutient la réforme du collège appuyée sur le socle commun "qui (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

François Dubet soutient la réforme du collège appuyée sur le socle commun "qui doit garantir le meilleur niveau possible pour tous"

30 mars 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le socle commun des connaissances n’abaissera pas le niveau scolaire. Avec les options choisies, il permettra de concilier l’universalité des programmes et la singularité des élèves

[...] On peut exiger l’acquisition du socle par tous ; on ne peut pas exiger l’excellence pour tous.

Certains élèves auront probablement des difficultés à acquérir ce socle et auront besoin d’une aide spécifique. D’autres, au contraire, auront envie et besoin d’aller au-delà du socle. Enfin, la plupart des élèves auront besoin de se confronter à des apprentissages plus actifs, plus collectifs, plus proches aussi de leurs goûts et de leurs intérêts. Les élèves ne sont ni semblables ni parfaitement égaux. Le bon élève d’un collège populaire trouvera des réponses dans un collège capable d’offrir des modules de lettres classiques ou de sciences sans être
conduit à fuir l’établissement, de la même manière que l’élève plus faible d’un collège favorisé sera soutenu dans son établissement sans être mis radicalement à l’écart.

De plus, les meilleures performances des uns ne pénaliseront pas forcément les autres puisque la logique du socle doit garantir le meilleur niveau possible à tous. Ce modèle ne réalise pas l’utopie d’une école parfaitement égalitaire, mais il sera sans doute moins injuste que celui que nous connaissons.

Extrait de Sgen-cfdt-59-62.fr du 29.03.15 : Défendons la réforme du collège contre tous les conservatismes

[Le Monde du 29.03.15]

Répondre à cet article