> ACTEURS /POSITIONS > ACTEURS > Parents > Actions locales en direction de parents (et mallette) > B* Ouvrir l’Ecole aux Parents : du face à face au coude à coude ! à l’école (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Ouvrir l’Ecole aux Parents : du face à face au coude à coude ! à l’école ECLAIR Jean Moulin de Nîmes

15 janvier 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Additif du 09.02.15
Dans l’Ecole Jean Moulin (REP+), au Chemin Bas d’Avignon, à Nîmes, depuis 2013, les parents des élèves de l’Ecole ont leurs locaux
Une vidéo de Thierry Foulques,

Extrait de youtube.com du 08.02.15 : Ouvrir l’école aux parents

 

Ecole primaire Jean Moulin
13 RUE J MOULIN , 30000 NIMES
Site : -
Auteur : MOUYSSET Johann
Mél : johann.mouysset@ac-montpellier.fr

Les parents et l’École sont conjointement responsables de l’éducation des enfants. Ce projet, mené au sein d’une école élémentaire d’un réseau ECLAIR, cherche à donner une réalité à ce principe de co-éducation.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Parents de toutes les classes de l’école. Groupes de 12 à 20 personnes.

A l’origine
De nombreux parents d’élèves de l’école Jean Moulin sont d’origine étrangère, ne maîtrisent pas toujours bien la langue française et beaucoup n’ont jamais fréquenté l’école française. Néanmoins, ils attendent que l’école contribue à la promotion sociale de leur enfant et lui font confiance, mais quelques-uns ne participent pas à certaines rencontres parents-enseignants ou ne répondent pas aux demandes de rendez-vous. Il ne s’agit pas d’un désintérêt pour la scolarité de leurs enfants, mais les parents sont confrontés à un environnement qu’ils ne connaissent pas, dont ils n’ont pas les « codes ». L’école se doit de se demander quelle responsabilité elle porte dans cette situation, et ce qui peut contribuer à l’améliorer

Objectifs poursuivis
Il s’agit d’accompagner les parents dans leur rôle et de soutenir leur implication : • en rendant plus compréhensibles le sens et les enjeux de la scolarité ; • en explicitant le fonctionnement de l’institution scolaire et ses attentes vis-à-vis des parents, membres de la communauté éducative ; • en favorisant leur participation à la vie de l’Ecole. Un autre objectif est de favoriser la maîtrise de la langue française (alphabétisation, apprentissage ou perfectionnement) par un enseignement de français langue seconde.

Description
L’ensemble des actions se déroulent dans l’enceinte de l’école Jean Moulin sur des temps de classe, lors d’activités péri-éducatives ou après la classe.

Modalité de mise en œuvre
Il ne s’agit pas ici de décrire par le détail l’ensemble des actions qui participent de l’ouverture de l’Ecole aux parents. Ceci a été l’objet d’un bilan d’étape rédigé en juin 2013 et sera l’objet d’une monographie prévue pour juin 2014 (http://cardie.ac-montpellier.fr/spip.php?rubrique11). On se contentera ici d’une sorte d’ « inventaire à la Prévert » organisé selon les objectifs définis précédemment.
1) rendre plus compréhensibles le sens et les enjeux de la scolarité
• Opération « classe ouverte en activité » : les parents viennent observer des temps de classe et se retrouvent en atelier le soir avec des enseignants pour en parler.
• Opération « études ouvertes » : les parents participent aux études encadrées avec leurs enfants. • Remise des bilans en main propre chaque trimestre. Ce moment est personnalisé pour les élèves les plus en difficulté : rendez-vous plus long et présence de l’enseignant spécialisé qui intervient sur l’école auprès de ces élèves.

2) expliciter le fonctionnement de l’institution scolaire et ses attentes • Réunions de rentrée dans chaque classe. Certains collègues organisent des réunions ponctuelles en fonction de l’actualité du moment (sorties, classes vertes, problèmes au sein de la classe…).
• Réunion de présentation de la SEGPA en cours d’année de CM2.
• Réunion de présentation du collège en fin d’année de CM2.
• Mise en place du dispositif « La Mallette des Parents CP » et volonté d’expérimenter « La Mallette des Parents 6ème » en fin d’année scolaire avec les parents de CM2.
• Ouverture d’un « Espace parents » au sein de l’école depuis la rentrée 2013. Cet espace ouvert 2 heures par semaine est animé par un de nos partenaires (IFAC) et financé par la Ville de Nîmes.

3) favoriser la participation des parents à la vie de l’Ecole • L’accueil du matin se fait dorénavant dans les classes où les parents peuvent accompagner leurs enfants.
• Participation des parents d’élèves à l’animation d’un blog de classe.
• Participation à des évènements ponctuels : foire aux livres (avec l’association « Lire c’est partir »), semaine du goût (petits déjeuners en famille à l’école), semaine « moins d’écran, mieux d’écran » (1ère édition prévue en avril 2014) …
• Participation des parents d’élèves à l’organisation de temps conviviaux au sein de l’école : carnaval et repas de fin d’année (400 couverts en juin 2013).
• Participation aux élections des représentants des parents d’élèves (60% de votants en septembre 2013) et aux conseils d’école 4) favoriser la maîtrise de la langue française • Mise en place d’un atelier socio-linguistique (3h d’enseignement par semaine) par l’enseignante de l’Unité Pédagogique pour Elèves Allophones Arrivants (UPE2A) dans le cadre du dispositif Ouvrir l’Ecole aux Parents pour Réussir l’Intégration (OEPRI).

Trois ressources ou points d’appui
• Le dispositif OEPRI
• Le dispositif « La mallette des Parents CP » • La circulaire n° 2013-142 du 15-10-2013 « Renforcer la coopération entre les parents et l’école dans les territoires » • Les AEF

Moyens mobilisés
3 enseignants qui coordonnent le projet : le directeur et coordonnateur/secrétaire des comités exécutifs ECLAIR Romain Rolland et RRS Jules Vallès, l’enseignante de l’UPE2A, l’enseignant spécialisé (maître E). Les enseignants de l’école. Des partenaires (cf paragraphe suivant).

Partenariat et contenu du partenariat
Pour la mise en place du projet, nous avons pu nous appuyer sur différents partenaires : le collège de secteur, le PRE (qui est intervenu pour quelques situations délicates), le REAAP, le délégué du Préfet, les associations de quartier qui proposent des ateliers sociolinguistiques… Depuis la rentrée 2013, un de nos partenaires privilégié est M. Cyprien Krier – responsable des actions éducatives de l’IFAC LR – qui propose des parcours de sensibilisation et de prévention : « rapport aux nouvelles technologies » et « santé » aux élèves de l’école et qui anime, chaque semaine, l’ « espace parents » au sein de l’école. Ces actions sont financées par la Ville de Nîmes.

Evaluation
1) Indicateurs relatifs à l’objectif « favoriser la maîtrise de la langue française » : • Nombre d’inscrits au DELF • Taux de réussite
2) Indicateurs relatifs à l’objectif général « ouvrir l’école aux parents » : Taux de participation : • Opération « classe ouverte en activité » • Opération « études ouvertes » • Dispositif « Mallette des Parents CP » • Conseil d’Ecole • Réunion de rentrée • Remise de livrets • Réunion de présentation collège • Réunion de présentation de la SEGPA • Réunion de présentation des classes de découverte Nombre d’accompagnateurs participant aux sorties. Utilisation du cahier de liaison dans le « sens famille-école ».
Taux de fréquentation de l’ « espace parents ». Nombre de candidats « spontanés » aux élections des représentants de parents d’élèves. Nombre de liste constituée. Nombre de votants.
3) Indicateurs relatifs à l’équipe porteuse du projet : • Taux de participation des classes (et donc des enseignants) à ce projet • Nombre de réunions de régulation dédiées à ce projet et fréquence de celles-ci • Nombre d’heures d’échanges de « service » (temps scolaire et/ou périscolaire) : valorisation des compétences respectives. • Nombre de réunions inter-degrés (renforcer les continuités maternelle/élémentaire/collège : « l’école du socle »)
4) Indicateurs relatifs aux relations partenariales : • Nombre de réunions de régulation dédiées à ce projet et fréquence de celles-ci Cette première liste d’indicateurs a au moins le mérite d’exister. Elle est à étoffer, à améliorer et à mieux organiser. L’équipe porteuse du projet est bien consciente que si certains indicateurs sont facilement évaluables, d’autres sont plus subjectifs et difficilement mesurables. La mise en place des ateliers contribuera à enrichir notre réflexion et les ajustements qui surviendront feront très certainement évoluer la prise en compte des différents indicateurs.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• Mise en place d’un tableau de suivi
• Rédaction d’un bilan annuel

Effets constatés
Sur les acquis des élèves : (en fait, les parents d’élèves) Le fait que ce soit l’enseignant de l’UPE2A qui intervienne à la fois auprès des ENA et de leurs parents favorise une émulation réciproque et une motivation familiale dans l’apprentissage de la langue française. Au-delà d’une meilleure connaissance de l’institution scolaire, de l’élaboration d’un langage commun Ecole/Parents pour dépasser le traditionnel discours descendant et parfois injonctif, ce projet permet d’impliquer concrètement les parents dans les apprentissages scolaires pour faire évoluer leur rapport à l’Ecole et leur donner des clés leur permettant d’être acteur de la réussite de leurs enfants.
Le bilan, après une première année d’expérimentation, est donc globalement positif, car il a permis :
• une « désacralisation » de l’école aux yeux de la majorité des participants, et par là-même un contact plus spontané avec le monde scolaire.
• une relation de confiance réelle et mutuelle entre les participants.
• sur le plan linguistique, de réels progrès pour les participants assidus.
• une prise de conscience que la lecture est un apprentissage de longue haleine qui doit respecter le rythme de chaque enfant : tout le monde ne doit pas savoir lire la même chose au même moment.
• une meilleure compréhension des activités proposées en classe

Sur les pratiques des enseignants :
• Adapter nos pratiques à un public différent de celui auquel nous sommes habitués et dont nous ne connaissons pas a priori toutes les attentes.
• Faire évoluer les postures et considérer les parents comme partenaires et acteurs privilégiés de la réussite des élèves, en acceptant le dialogue sur les pratiques

Sur le leadership et les relations professionnelles : Les profils variés des enseignants porteurs du projet, en terme de compétences et de fonctions (enseignants spécialisés (Maître E, UPE2A), directeur et coordonnateur/secrétaire des comités exécutifs ECLAIR Romain Rolland et RRS Jules Vallès) ainsi que ceux des partenaires, favorisent – pour le pilotage du projet - un croisement des regards et une multiplicité des approches tant au niveau des contenus que des partenariats à développer et/ou à consolider.

Extrait de expéritheqque.fr Ouvrir l’Ecole aux Parents : du face à face au coude à coude !

 

Consulter aussi la fiche CARDIE de l’académie de Montpellie

Répondre à cet article