> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > PILOTAGE national, académ., local, Autonomie > Pilotage local > Pilot. local. Généralités > Un rapport des IG (Auverlot- Cormier) sur l’attractivité des fonctions (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un rapport des IG (Auverlot- Cormier) sur l’attractivité des fonctions d’encadrement dans l’Education nationale évoque les relations avec les cadres territoriaux et le passage du mode « guichet » à un mode de partage des projets

12 août 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le renforcement de l’attractivité des fonctions d’encadrement : vivier, formation, ouverture, mobilité et décloisonnement
Mars 2013 (mis en ligne pa rle MEN le 23 juillet 2013)

Inspecteurs généraux de l’éducation nationale
Daniel AUVERLOT
Frédéric CARLUER
Françoise HOSTALIER
Michel LEROY
Inspecteurs généraux de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche
Béatrice CORMIER
Hélène BERNARD
Marc BUISSART
Alain PERRITAZ
Isabelle ROUSSEL

 

(pp 7-8)
1.2. L’influence de certaines évolutions structurelles sur le rôle de l’encadrement au sein des deux ministères

1.2.1. Le rôle des collectivités territoriales dans le domaine éducatif a induit un mode
de management plus complexe
Dans les collèges et les lycées, les compétences de l’État et de s collectivités territoriales sont de plus en plus imbriquées, dans le domaine des technologies de l’
information et de la communication (TIC) par exemple, mais aussi sur
le décrochage scolaire, l’accès à la culture et la santé des élèves. Cela rend plus complexe encore la tâche des chefs d’établissement, des adjoints et des gestionnaires. Cette nouvelle donne suppose que les cadres en établissement
soient encore mieux formés à cette complexité renforcée de leurs missions.

Par ailleurs, les récentes réformes de l’enseignement supérieur ont contribué à accroître la place et l’engagement des collectivités territoriales. [...]

Il s’ensuit un nouveau type de relation entre les deux ensembles d’acteurs qui est passé du mode « guichet » à un mode de partage des projets. Cela exige des cadres des organismes concernés des universités, écoles et organismes de
recherche, mais aussi de l’administration centrale, l’effort de mieux connaître leurs partenaires, notamment dans leurs objectifs politiques et leurs modes d’intervention, et d’exercer leurs fonctions dans une situation de complexité renforcée.

Extrait de education.gouv ;fr : Le renforcement de l’activité des fonctions d’encadrement

 

Note du QdZ :
Le rapport ne fait aucune référence aux problème particulier du renforcement de l’attractivité des fonctions d’encadrement dans les territoires en difficulté, une situation pourtant que le co-rédacteur, Daniel Auverlot, connaît bien puisqu’il a été IA-DASEN en Seine-Saint-Denis.

Lire l’interview qu’il a accordée en juin 2012 au site "Aide aux profs" sur la question du turn-over des enseignants dans ce département

Répondre à cet article