> 5 - TYPES DE DOCUMENTS : Annuaires, Textes et Rapports officiels, (...) > RAPPORTS OFFICIELS > Rapports interministériels : C. Comptes, Fr. Stratégie > La médiatrice de l’Education nationale recommande de ne pas nommer des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La médiatrice de l’Education nationale recommande de ne pas nommer des professeurs débutants dans des écoles ou établissements en ZEP. L’instabilité des équipes dans les établissements difficiles est également montrée du doigt

31 mai 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Présentation du rapport annuel du médiateur de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur
Dossier de presse - Luc Chatel 30/05/2011

Monique Sassier, médiateur de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur présente, lundi 30 mai à 10h30, son rapport pour l’année 2010.

[...]

Les règles du mouvement conduisent à affecter les débutants dans les établissements et sur les postes difficiles.

Cela constitue la principale source d’insatisfaction liée au mécanisme du barème. Les enseignants les moins expérimentés sont amenés à exercer dans les établissements les plus difficiles et cette situation se double parfois d’une affectation dans les classes les plus exigeantes ou délicates, telles que le cours préparatoire (CP) ou les sections d’enseignement général et professionnel adaptées (SEGPA).

En savoir plus : ce thème est abordé à la page 79 du rapport.

 

Les établissements sensibles sont confrontés à la difficulté d’obtenir une stabilité suffisante des équipes d’enseignants.

Les enseignants affectés dans des établissements difficiles aspirent à se stabiliser dans un poste moins exposé et tendent à demander rapidement leur mutation.

En savoir plus : ce thème est abordé à la page 81 du rapport.

Extrait du site du MEN le 30.05.11 Présentation du rapport annuel du médiateur de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur

 

[...] Environ 14% des écoles et 21% des col­lèges sont situés en zone dif­fi­cile et relèvent de l’éducation prio­ri­taire. Celle-ci com­prend égale­ment un cer­tain nombre de lycées.

Dans cinq aca­dé­mies, plus de 25% des col­lèges relèvent des RRS : Lille, Paris, Rouen, Créteil et la Corse.

Extrait de nousvousils.fr du 30.05.11 : Les profs débutants ne doivent pas s’occuper des classes difficiles- (médiatrice)

 

Voir la récente circulaire (BO du 19.05.11) qui préconise ne ne pas nommer les enseignants stagiaires en primaire dans les classes les plus difficiles

Répondre à cet article