> VI- PÉDAGOGIE : Pédagogies, Disciplines, Actions locales (en EP) > PEDAGOGIES (LES) > Pédag. CPS : Autonomie, Bien-être, Empathie, Rapport au savoir.../ > Pédag. CPS : Autonomie, Bien-être, Empathie... (Etudes) > Être soi à l’école - La valorisation de l’expression dans les pédagogies (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Être soi à l’école - La valorisation de l’expression dans les pédagogies alternatives, par Amélia Legavre , Puf, 28 octobre 2022

26 octobre 2022

Être soi à l’école - La valorisation de l’expression dans les pédagogies alternatives -
Amélia Legavre
Puf, 20 octobre 2022, 256 p.

Résumé
L’ouvrage permet de saisir les pratiques, les visées et les enjeux entourant l’expression personnelle à l’école élémentaire. Le premier chapitre définit l’expression de soi en tant que norme sociale visant à favoriser l’extériorisation des individus, traduite ensuite dans l’espace scolaire. Le second chapitre se concentre sur les pratiques de classe. Il montre que trois modèles d’enseignement sont identifiables, chacun poursuivant des visées éducatives différentes, et opérant une balance singulière entre liberté d’expression et contraintes imposées. Le troisième chapitre évoque le fonctionnement des critères d’évaluation expressifs en classe. Ces critères ne sont pas aussi bien compris par tous les élèves, ce qui souligne l’existence de dispositions à s’exprimer de la « bonne manière » en classe. Le quatrième chapitre se penche sur le « travail émotionnel » des élèves induit par la présence d’activités expressives, et met notamment en lumière un défi pour ceux-ci : la gestion de l’enthousiasme.

Sommaire

Introduction

Chapitre 1. De l’idéal social aux activités scolaires
1. S’exprimer : une pratique située dans le temps et dans l’espace social
1.1. Un idéal pour l’individu
1.2. L’ancrage social du « soi »
1.3. Les aléas de l’expression

2. L’expression de soi à l’école
2.1. Des classes à l’écoute des enfants
2.2. La mesure de l’expression de soi en classe
2.3. Expression et inégalités scolaires

Chapitre 2 –Trois versions du modèle expressif
1. La version « valorisation » de l’expression
1.1. Une adaptation des activités pour motiver les élèves
1.2. Un accompagnement doux favorisant le bien-être

2. La version « émancipation » de l’expression
2.1. Une logique de questionnement pour donner du sens au savoir
2.2. Un encadrement serré pour transmettre les normes scolaires

3. La version « libération » de l’expression
3.1. Une liberté totale pour s’interroger sur ses envies
3.2. Des enfants responsables de leurs choix

Chapitre 3 – Les critères expressifs en classe
1. Les contours de la libre expression
1.1. Une production pour soi
1.2. Une adéquation avec les valeurs de la classe
1.3. Une distance vis-à-vis des objets du quotidien

2. Le juste degré d’implication
2.1. Un investissement dans la vie de la classe
2.2. Une compréhension du champ des possibles
2.3. Une perception des limites en fonction des moments

Chapitre 4. Le travail émotionnel des élèves
1. Les montagnes russes de l’enthousiasme
1.1. Un plébiscite des activités expressives par les élèves
1.2. Un moteur qui peut s’emballer

2. Le défi de l’extériorisation
2.1. La force de sa propre voix
2.2. L’importance de ce que l’on a à dire
2.3. Croire en une issue favorable

Conclusion générale

Autour de l’auteur
Amélia Legavre est titulaire d’un doctorat en sociologie de l’éducation, ayant fait suite à des études en droit et sciences politiques, et à de premières expériences professionnelles dans le champ de l’innovation pédagogique, qui inspirèrent son envie de l’étudier.

Extrait de puf.com

Répondre à cet article