> MATERNELLE, LYCEE, Enseign. PROFESSIONNEL, SUPERIEUR-RECHERCHE > Supérieur-Recherche, Etudiants, Ouverture sociale et Cordées > Ouverture sociale > Programmes égalité des chances : un atout pour la poursuite d’études ? Un (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Programmes égalité des chances : un atout pour la poursuite d’études ? Un dossier de témoignages d’étudiants sur le site du Cidj

5 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Programmes égalité des chances : un atout pour la poursuite d’études ?

Surmonter l’autocensure en intégrant un programme égalité des chances
L’accès aux études supérieures reste compliqué pour certains élèves dont l’environnement n’est pas favorable à la poursuite d’études. C’est pourquoi, les programmes égalité des chances ont essaimé un peu partout en France. Qu’apportent-ils à ceux qui les intègrent ? Eylem, Mona, Laurent, Alicia et Shérazade témoignent.

Les programmes « égalité des chances », mis en place il y a 15 ans, sont destinés à compenser un fait notable : peu d’élèves issus des catégories socio-professionnelles défavorisées accèdent aux grandes écoles et un certain nombre d’entre eux ne poursuivent pas en études supérieures. Or, ces programmes semblent avoir faible impact sur l’ouverture des grandes écoles à la diversité, selon une récente étude de l’Institut des politiques publiques.

Tout au plus 10 % de ces élèves accèdent aux grandes écoles et cela n’aurait quasiment pas évolué de 2006 à 2016. Pour un effet significatif, il faudrait, entre autres, augmenter considérablement le nombre d’élèves qui accèdent à ces dispositifs. Le rapport Diversité sociale et territoriale dans l’enseignement supérieur, commandé par le ministère de l’Enseignement supérieur, préconise même d’ouvrir toutes les formations du supérieur à des quotas.

Nous avons voulu savoir ce que retiennent les étudiants qui ont eu accès à des dispositifs égalité des chances. Ceux qui nous ont répondu ont plutôt vécu une expérience positive qui les a aidés dans leur parcours. Et pas uniquement d’un point de vue scolaire. Eylem, Mona, Laurent, Alicia et Shérazade témoignent.

Extrait de cidj.com du 01.03.21

 

Note du QZ : Ces témoignages sur l’accès au prépas des grandes écoles évoquent le passage par le disposiitf des Cordées de la réussite.
Pour aller plus loin, voir l’aide à la navigation : NAVIG. Supérieur-Recherche, Ouverture sociale et Cordées de la réussite

Répondre à cet article