> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > OUVERTURE SOCIALE > Les conventions ZEP - Sciences Po > Sciences Po (Témoignages) > Etudiants à Sciences Po : une tribune dans Libération et la création d’une (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Etudiants à Sciences Po : une tribune dans Libération et la création d’une association à Nevers

5 septembre 2019 Version imprimable de cet article Version imprimable

Tribune
Grandes écoles : au-delà de la discrimination positive
Par Arthur Moinet, vice-président étudiant à Sciences Po

La lutte contre les inégalités dans l’enseignement supérieur devra passer en premier lieu par de nouvelles réformes dans l’enseignement secondaire.

Toutefois, nous devons réaffirmer qu’une réelle diversité sociale ne saurait uniquement se mesurer à un simple taux d’étudiants boursiers. En effet, sous l’effet de l’élargissement de l’accès aux premiers échelons de bourse, décidé sous le précédent quinquennat, l’origine des étudiants boursiers est désormais plus hétérogène, et d’autres critères devront être davantage pris en compte dans le futur par les établissements d’enseignement supérieur. Citons la diversité géographique (notamment d’étudiants originaires d’Outre-mer), la diversité culturelle et internationale ou bien encore l’origine socioprofessionnelle des parents. [...]

Extrait de libération.fr du 26.08.19

 

Prouver que chacun peut avoir accès aux grandes écoles, l’ambition de jeunes Nivernais regroupés en association

Nevers Education

Ils ont obtenu leur bac dans la Nièvre, sont étudiants dans de grandes écoles et veulent agir pour leur département. Pour cela, ils ont créé une association : De la Nièvre aux grandes écoles.

Ils veulent porter, au plan national, « la voix de la jeunesse rurale ». Agir pour l’égalité des chances, prouver que chacun peut avoir accès aux grandes écoles et aider les lycéens du département à les intégrer. Tels sont trois des objectifs de l’association De la Nièvre aux grandes écoles, créée le 20 juillet dernier par des étudiants et jeunes diplômés du département qui, par exemple, poursuivent leurs études supérieures à Sciences-Po. Un projet qu’ils travaillent depuis février dernier. (...)

Extrait de lejdc.fr (je Journal du Centre) du 24.08.19

Répondre à cet article