> ENSEIGN. SUPERIEUR > Ouverture sociale > Ouverture sociale. Grandes écoles (sauf Sciences Po) > Ouverture sociale (Positions autres : observateurs, assoc., témoignages) > « Pour l’enfant de classe moyenne que j’étais, accéder à Normale-Sup a été (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

« Pour l’enfant de classe moyenne que j’étais, accéder à Normale-Sup a été l’affaire de bonnes rencontres » (Le Monde Campus)

26 août 2020 Version imprimable de cet article Version imprimable

« Pour l’enfant de classe moyenne que j’étais, accéder à Normale-Sup a été l’affaire de bonnes rencontres »
Thibaut Poirot, professeur d’histoire de 32 ans, passé par le lycée Henri-IV et l’ENS de Lyon, raconte à quel point son orientation dans ce « système » inconnu de son milieu social n’a tenu qu’à un fil.

Extrait de lemonde.fr/campus du 25.08.20

 

Voir aussi

Le Port : cérémonie en l’honneur de Raïve Mouchitali, admise à Sciences Po

Le maire du Port, Olivier Hoarau, a accueilli Raïve Mouchitali et sa famille pour la féliciter pour son admission à Sciences Po. La cérémonie en son honneur a été organisée en présence des élus du conseil municipal, du président de l’association Sciences Po Réunion, du proviseur du lycée Jean Hinglo et du professeur coordonnateur du dispositif.
Depuis 8 ans, La Réunion possède un partenariat avec Sciences Po, grâce à un concours d’admission organisé selon le processus des Conventions d’Éducation prioritaire (CEP) conclu avec les lycées. Nous publions le communiqué de la commune ci-dessous. (Photo Ville du Port)

Extrait de ipreunion.com du 24.08.20

Répondre à cet article