> SYSTEME EDUCATIF. Généralités et Niveaux > EDUC. Niveau MATERNELLE et PETITE ENFANCE > Maternelle (Rapports officiels) > Le bilan du programme « Parler Bambin », développé dans des ZEP de Grenoble, a (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le bilan du programme « Parler Bambin », développé dans des ZEP de Grenoble, a été présenté lors d’un séminaire organisé par le Centre d’Analyse Stratégique

28 décembre 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

Cinq ans après la publication controversée de l’expertise collective de l’INSERM sur les troubles de conduite chez l’enfant et l’adolescent, quel bilan peut-on tirer des actions visant à prévenir de façon précoce les risques de vulnérabilité sociale et psychologique ?

Extrait du site du Centre d’Analyse Stratégique : La prévention précoce : entre acquis et controverses, quelles pistes pour l’action publique ?,

Le programme PARLER a été conduit de 2005 à 2008 dans plusieurs écoles de REP de Grenoble et de l’agglomération grenobloise. L’objectif de ce programme était de réduire les inégalités sociales. Il s’est adressé à des écoles dont les élèves étaient très largement issus de familles très défavorisées.

Comme l’ont montré de nombreux travaux scientifiques, le niveau de développement des capacités langagières influe de façon importante sur la réussite scolaire. Par ailleurs, la maîtrise du langage oral diffère grandement, chez les enfants de 2 à 6 ans, selon l’origine sociale et/ou le niveau de diplôme des parents. Dès les premières années de la vie, des déterminants environnementaux viennent encore accuser les écarts entre enfants : chômage des parents, habitat dans des zones de ségrégation, monoparentalité.

Répondre à cet article