> ACTES ET PRODUCTIONS DE L’OZP > Les 12 séminaires professionnels OZP (2008-2019) > Séminaire (déc. 2010) : professeurs référents et assistants pédagogiques > Séminaire référents. Objectifs de la journée et analyse des rapports d’activité (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Séminaire référents. Objectifs de la journée et analyse des rapports d’activité envoyés par une trentaine de référents

23 novembre 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

Séminaire OZP des professeurs référents en RAR
20 novembre 2010

 OBJECTIFS DU SEMINAIRE

1) Permettre à des professionnels de réfléchir à leurs fonctions, de comparer leurs pratiques et leurs conditions d’exercice, en échangeant entre eux.
2) Identifier ce qui aura été inventé sur le terrain dans l’apparition d’un métier nouveau mais aussi les conditions de réussite et les obstacles rencontrés.

Pour l’OZP, la question est aussi celle-ci : « Les professeurs référents sont-ils seulement des moyens supplémentaires, comme cela s’est (presque) toujours fait pour les ZEP ? ». Ou bien leur création contribue-t-elle aux deux objectifs très ambitieux que l’Inspection Générale assignait aux RAR, dans son dernier rapport annuel :
« Enseigner mieux c’est-à-dire autrement et de façon appropriée à leur public »
« Assurer la cohérence entre les disciplines et une continuité du début à la fin de la scolarité ».

Lors de la journée nationale de l’OZP, en mai 2010, en conclusion d’un atelier consacré aux professeurs référents, Françoise Lorcerie (CNRS) a proposé que l’OZP rassemble les rapports d’activité que certains professeurs référents envoient à leur hiérarchie, souvent à l’occasion d’inspections. Trente personnes ont envoyé au total une soixantaine de rapports.

Un démarrage précipité et un recrutement difficile ont pu faire craindre le pire. Deux risques avaient été pointés tant à l’OZP que par l’Inspection Générale :

De simples moyens supplémentaires ?
Avec la création des professeurs référents, pour la première fois une ressource importante était attribuée à l’éducation prioritaire sans être affectée à la diminution du nombre d’élèves par classe. Leur création a rencontré de fortes résistances et certaines organisations ont tout fait pour qu’ils soient de simples personnels supplémentaires : un demi service seul devant élève et l’autre moitié en co-intervention assimilable aux dédoublements de classes.

Une structure annexe chargée de la grande difficulté ?
Les référents ont souvent été chargés de la mise en place des PPRE. On a pu craindre alors qu’ils soient cantonnés dans la prise en charge de la grande difficulté, conjointement avec les programmes de réussite éducative de la politique de la Ville. Dans ce cas, le RAR devient une structure annexe, comme les RASED dans les écoles avec le risque de « sous-traiter » l’échec scolaire sans rien changer aux pratiques dominantes.

Voir le document PDF c-dessous Programme de la Journée

 

Une "Rencontre de l’OZP" a été organisée le mercredi 6 octobre 2010 sur le thème : Les professeures référents en Réseau Ambition Réussite".
Lire le compte rendu

 

 ANALYSE DES RAPPORTS

Voir ci-dessous le document PDF Analyse des rapports

Le texte intégral de la soixantaine de rapports reçus au total par l’OZP est consultable dans cette rubrique du site

Documents joints

Répondre à cet article