> POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE > POLITIQUE DE LA VILLE. Types de documents > Rénovation urbaine : les perspectives budgétaires de l’Acsée et de l’ANRU (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Rénovation urbaine : les perspectives budgétaires de l’Acsée et de l’ANRU bientôt fixées

20 avril 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

(Pour l’Acsée], en la matière tout se jouera en juin-juillet avec la présentation puis l’adoption du budget triennal. Remi Frentz espère un maintien de ses crédits à leur niveau actuel, soit autour de 450 millions d’euros par an. Quels que soient les arbitrages du prochain Comité interministériel des villes (CIV) sur le nouveau zonage de la politique de la ville et l’avenir des Cucs, le niveau de cette enveloppe triennale sera à surveiller de près.

Pour l’Anru, le budget triennal est de moindre importance. Mais certaines politiques de l’agence demeurent portées directement par des crédits d’Etat. Ainsi, les internats d’excellence sont financés par le grand emprunt (et par les collectivités). Lors du prochain conseil d’administration de l’Anru, seront examinés les "schémas régionaux directeurs".

Extrait de localtis-info du 19.04.10 : http://www.localtis.info/cs/Content...

Répondre à cet article