> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Décrochage, Absentéisme > Décrochage (Positions politiques et syndicales) > Syndicats et associations familiales s’opposent au projet de suspension des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Syndicats et associations familiales s’opposent au projet de suspension des allocations familiales en cas d’absentéisme, mesure jugée déjà "inefficace et inéquitable" dans la loi de 2004

31 mars 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

L’UNAF rappelle que la loi du 2 janvier 2004 avait supprimé le dispositif de suspension et de suppression des allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire, au motif qu’il était jugé inéquitable et inefficace (1). Ce motif est encore valable.

Rappel de l’arsenal existant
(...) l’UNAF note qu’il existe un arsenal de mesures que des lois récentes n’ont cessé de créer les unes après les autres (loi du 2 janvier 2004, loi du 31 mars 2006 relative à l’égalité des chances, loi du 5 mars 2007 sur la prévention de la délinquance, et loi du 5 mars 2007 sur la protection de l’enfance). En 2009, le Ministre de l’éducation nationale et la secrétaire d’Etat à la Ville, mettaient en place 5 000 postes de médiateurs de réussite scolaire pour participer à la prévention de l’absentéisme et au renforcement des liens entre les parents et l’école.

(...)

Tous ces dispositifs récemment créés ont-ils été évalués ? Est-ce bien d’une nouvelle loi dont on a besoin ?

Extrait de newspress.fr du 31.03.10 http://www.newspress.fr/Communique_...

 

En réponse au projet de suspension des allocations familiales en cas d’absentéisme par le préfet, syndicats et associations des familles appellent à trouver "les véritables raisons" de l’absentéisme scolaire. (...)

Extrait de nouvelobs.com du 30.03.10 : Les syndicats pour une réflexion sur l’absentéisme

Répondre à cet article