> AGENDA > 51- Archives > Revue de presse : archiv. 2008-2001 (non classées en rubriques (...) > Revue de presse. Archives 2008 à 2004 > année 2007 > mars 2007 > 16.03.07 - Suppression de postes prévue en ZEP à Paris

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

16.03.07 - Suppression de postes prévue en ZEP à Paris

16 mars 2007 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extraits du site de la FCPE, le 15.03.07 : Carte scolaire 2007-2008 : appel à rassemblement

Communiqué de presse FCPE - SNUipp - SNUDI-FO - SUD éducation - SGEN-CFDT

Éducation / Écoles / Carte scolaire / Académie de Paris

Après le boycott du CDEN du 9 mars, la FCPE et les syndicats appellent l’Académie à revoir sa copie !
Pour protester contre le calendrier et le projet de carte scolaire 2007-2008, la FCPE et les syndicats enseignants ont décidé de ne participer ni au CTP du 7 mars ni au CDEN du 9 mars.

La Ville de Paris a de son côté pris acte de ce boycott. Éric Ferrand devrait s’exprimer lors du CDEN du
19 mars.

Chacun peut apprécier le peu de considération que l’Académie porte aux élèves, à leurs familles et aux enseignants en transmettant ses propositions d’ouverture et fermeture de classes pendant les vacances scolaires de février, et en voulant imposer son projet en deux jours !

L’Académie poursuit allègrement sa politique de remplissage des classes, de redéploiement des moyens de l’adaptation et scolarisation des élèves handicapés (ASEH) en diminuant les moyens de l’adaptation (suppression de postes dans les réseaux d’aide aux enfants en difficultés (RASED)) y compris dans une école en « ZEP 4 » faisant partie du réseau ambition réussite (RAR) du collège Utrillo. Cette orientation s’accompagne d’une insuffisance de moyens pour la scolarisation des enfants handicapés. Malgré une dotation supplémentaire de dix postes pour environ 700 nouveaux élèves, M. Rosselet envisage la suppression d’une dizaine de classes dont deux pour enfants non francophones, nouveaux arrivants (CLIN). Que compte-t-il faire de ces 20 postes ? C’est maintenant qu’il faut ouvrir les classes, pas en septembre !

Les nombreuses délégations de la semaine dernière à l’Académie ont exprimé le rejet de cet inacceptable projet de carte scolaire et appellent l’Académie à revoir sa copie.

Pour les ouvertures de classes nécessaires, contre les fermetures refusées par les parents et les enseignants, contre la désorganisation des RASED, pour des moyens permettant le respect du droit à la scolarisation des enfants handicapés, pour plus de moyens de remplacement, la FCPE-Paris et les syndicats appellent les parents et les enseignants à participer nombreux à un :

Rassemblement lundi 19 mars à partir de 8 h 30, 94, avenue Gambetta, Paris.

FCPE Relations presse : Olivier Messac 06 12 17 12 12

Communiqués en ligne

Répondre à cet article