Les collèges REP J.-B Clément de Paris (sur la Shoah) et Travail-Langevin de Bagnolet (sur le parcours migratoire des élèves allophones) lauréats du concours de la Fondation Seligmann « Vivre et agir ensemble contre le racisme » 2022-2023

21 novembre 2023

Les lauréats du concours « Vivre et agir ensemble contre le racisme » 2022-2023

Dans le cadre de son concours « Vivre et agir ensemble contre le racisme », la Fondation Seligmann décerne, à la fin de chaque année scolaire, plusieurs prix d’un montant de 1 000 € récompensant la réalisation par des classes de collégiens, lycéens ou apprentis, seules ou avec les membres de la communauté éducative et les parents d’élèves, de projets traduisant leur désir du « vivre et agir ensemble », leur refus du racisme et du communautarisme.
Pour l’année scolaire 2022-2023, le jury présidé par Mme Mondane Colcombet, vice-présidente de la Fondation Seligmann, a décerné, le 14 juin 2023, 5 prix à : un projet porté par un établissement de Paris, deux projets en Essonne et deux projets en Seine-Saint-Denis. Ces projets ont été menés dans un cadre pluridisciplinaire associant souvent plusieurs classes ou niveaux, voire l’ensemble d’un établissement.

Le jury a tenu à souligner le caractère particulièrement remarquable des projets « Mémorial des anciens élèves du collège victimes de la Shoah » et « Une étoile pour la liberté » respectivement réalisés par l’ensemble des élèves de 3e du collège Jean-Baptiste Clément de Paris (20e) et par 10 élèves du cursus certificat d’aptitude professionnelle « réparation des carrosseries » du lycée Nicolas-Joseph Cugnot de Neuilly-sur-Marne (93).

Le lauréat* de Paris :

Collège REP Jean-Baptiste Clément de Paris 20e : 500 élèves de 3e ont réalisé un recueil reconstituant la vie de 42 enfants, anciens élèves du collège, déportés entre 1942 et 1943 parce que nés Juifs. Ce recueil est l’aboutissement d’un travail mené sur une période de dix années, au cours de laquelle ont été effectués plusieurs voyages scolaires à Auschwitz.

Crédits : coll. JB Clément

Les lauréats* de Seine-Saint-Denis :

Collège Travail-Langevin de Bagnolet : 19 élèves de l’unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UPE2A) ont réalisé un travail autobiographique sur leur propre parcours, sur des supports variés – photographies, poèmes, récits narratifs, enregistrements vocaux et projections sur une carte du monde des trajets migratoires. Ces travaux ont donné lieu à une exposition destinée à lutter contre le racisme et à favoriser les échanges entre les élèves.

Extrait de fondation-seligmann.org du 28.06.23

Mémorial des anciens élèves de Jean-Baptiste Clément, victimes de la Shoah 58 pages

 

L’enseignement de la Shoah fait encore l’objet de crispations sur fond de concurrence mémorielle, selon un sondage

Deux jeunes français sur dix affirment avoir déjà observé un ou plusieurs élèves remettre en cause un aspect du génocide des juifs lors d’un cours, selon un sondage Ifop pour "Le Journal du dimanche" et l’Union des étudiants juifs de France.

Extrait de francetvinfo.fr du 13.09.20

Répondre à cet article