> ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES EN EP (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (CPS : Autonomie, Bien-être, Empathie) > B* Développer les compétences psychosociales (CPS) de la 6e à la 3e au (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Développer les compétences psychosociales (CPS) de la 6e à la 3e au collège REP Constantin Weyer de Cusset (Allier)

10 février 2023

Dernière modification le 06.09.23

Compétences psychosociales à tous les niveaux

QUOI ?

Eduquer ou renforcer les compétences psychosociales des élèves afin que chacun puisse bénéficier d’un climat propice au bien-être et aux apprentissages.
Fournir un outil à l’ensemble des personnels de l’établissement qui leur permettra d’observer leurs fonctionnements individuels à la lumière des CPS.

Le projet se décline de façon :

• Ciblée : une ou deux compétences psychosociales à travailler lors d’un atelier ou d’une activité.
• Ponctuelle : lors de parenthèses ouvertes à cet effet chaque fois qu’une situation ou interaction est problématique et demande une explicitation particulière : en classe, dans la cour …
• Permanente : en interrogeant nos interactions quotidiennes puisque nos attitudes peuvent être bénéfiques ou néfastes aux élèves : les CPS s’acquièrant surtout par imprégnation.

Innovant par sa volonté d’être systémique, totalement transversal et sous-jacent à toute action ou interaction.

Recherche

L’école peut jouer un rôle important quant au déploiement d’une approche positive et intégrée de promotion du bien-être des adolescents : des élèves en bonne santé mentale, physique et sociale (bien-être complet) sont dans de meilleures conditions d’apprentissage et des élèves qui se sentent en réussite auront un sentiment accru de capacité d’agir.

De nombreuses recherches interventionnelles réalisées ces 40 dernières années montrent que des programmes CPS en milieu scolaire améliorent la réussite scolaire.

Une instruction interministérielle publiée le 19 août 2022 présente la stratégie nationale multisectorielle sur les CPS des jeunes. Elle a pour objectif principal de définir, pour les quinze prochaines années, un cadre commun à tous les secteurs, afin que la génération 2037 soit la première à grandir dans un environnement continu de soutien au développement des CPS.

QUI ?

3 membre(s) dans l’équipe

• Elèves : Tous (710) :

◦ par imprégnation au fil des mois, à chaque interaction, lors de toute situation
◦ par la modification des pratiques des personnels
◦ par les temps dédiés et interventions ciblées programmées avec certaines classes

• Enseignants : Tous

◦ Sensibilisation, puis formation aux CPS pour tous les personnels
◦ Mise en place de process afin que chaque activité puisse être lue au prisme des CPS
◦ Utilisation généralisée de la fiche outil "classification CPS OMS probantes"

• Parents : Tous

• Partenaires externes : Centre social

- Les participants

• 710 élève(s)
• 0 enseignant(s)
• 0 autre(s) participant(s)

OÙ ?

MAURICE CONSTANTIN WEYER, Cusset ((003),académie de Clermont-Ferrand (006) [REP]

Collège - 6ème, 5ème, 4ème, 3ème

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 31 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

• Globalement, les élèves de cet établissement ont besoin d’accompagnements particuliers afin d’aller vers l’épanouissement et la réussite.
• Des élèves porteurs de nombreuses qualités, points forts, mais qui ont besoin que nous, adultes de la communauté éducative, les aidions à en prendre conscience afin de pouvoir s’aimer un peu plus, se faire confiance, pour gagner en autonomie et pouvoir mieux se projeter.
• De nombreux élèves en souffrance en raison de leurs relations aux autres.
• De nombreuses situations problématiques en partie en raison d’un manque de confiance en soi et/ou en l’autre.
• Nous nous sommes interrogés sur la place donnée à l’autre lors de chacune des interactions au sein de l’établissement.
• Comment devenir plus attentif aux élèves pour les aider à grandir positivement et sereinement ?

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Démotivation, décrochage, comportements problématiques : diminution du nombre de situations étudiées en commission de suivi
• Diminution des rapports d’incidents
• Diminution des exclusions
• Diminution de l’absentéisme

- Sources d’inspiration

Type Titre Auteur Année Observation
Article Bulletin officiel santé Santé.gouv.fr 2022 Bulletin officiel Santé - Protection sociale - Solidarité n° 2022/18 du 31 août 2022 (sante.gouv.fr)
Conférence 6. Apprivoiser les émotions Ilios KOTSOU 2016 Ilios KOTSOU
Psychologue
Animateur de groupes de pleine conscience, de régulation des émotions.
• Souvent plus affectés par la dimension émotionnelle d’un problème
• Neurobiologie d’une mauvaise gestion émotionnelle au quotidien
• Emotions : conditionnée socialement, culturellement
• Conséquences
• Obstacles : notre société matérialiste n’apporte pas d’importance à la vie intérieure
https://youtu.be/wlbo0SLVuFU
Revue Les compétences psychosociales : état des connaissances scientifiques et théoriques Santé Publique France 2022 Les compétences psychosociales : état des connaissances scientifiques et théoriques (santepubliquefrance.fr)
Conférence 2. Comment créer un environnement favorable au développement des CPS ? Corinne ROEHRIG 2021 Dr Corinne ROEHRIG,
Médecin de santé publique,
Thérapeute familiale systémicienne,
Responsable d’un programme de soutien à la parentalité (CODES 06)
A adapté un programme US à la France, ce programme a été validé par Santé Publique France en 2010 parce qu’il s’appuyait sur des données probantes :
• Données chiffrées dans la conférence
• Présentation du programme parentalité
• Théories sous-jacentes :
*Qui mettent en place le climat (Modèle
écosystémique/résilience/psychologie
positive)
* Qui construisent les pratiques pour
l’expérience et l’échange (l’auto-
efficacité/l’apprentissage social/ gestion
des émotions)
• Formations des animateurs / contexte d’échanges constructifs et progressifs
https://youtu.be/HmaqmJJtrAM
Conférence 8. Le développement de l’empathie pour améliorer le climat scolaire Caroline VELTCHEFF 2022 Caroline VELTCHEFF
IA IPR
Membre du Laboratoire Bonheur (CERGY)
• Réfléchir au climat scolaire : ce qui relève de l’école – ce qui n’en relève pas
• Facteurs interdépendants
• Chacun a sa propre perception de l’établissement
• Pour démarrer un projet sur l’empathie : direction, et leviers (nombreux auteurs cités)
• Travailler collectivement au bien-être physique, psychologique, cognitif
• Notion de gratitude
• Comment éduquer à l’empathie ?
https://youtu.be/-zOHG08GQsk
Conférence 9. Empathie et coopération, leviers de progrès social Jacques LECOMTE 2018 Jacques LECOMTE
Psychologue positif
Journaliste de vulgarisation
• La psychologie positive n’est pas individualiste :
*Niveau 1 = bien être interpersonnel
*Niveau 2 = bien être interrelationnel
*Niveau 3 = bien être des organisations
et au-delà
• L’empathie :
*Coopération et élèves : résultats
d’expérimentation, Tutorat par les pairs
*Coopération au travail
*au niveau de la santé
*au niveau de la justice
*au niveau de l’environnement
*au niveau des relations internationales
• Modèle de coopérateurs versus compétiteurs.
https://youtu.be/dVYq0Jr1i7E
Conférence 3. L’empathie, une compétence à développer pour agir individuellement et collectivement sur la santé Eric DUGAS 2021 Professeur Eric DUGAS
Chargé de Commission HANDICAP Université de Bordeaux.

L’empathie, une compétence à développer pour agir individuellement et collectivement sur la santé :
• Approche systémique
• Santé = Bien-être physique, mental, social
• La compétence personnelle est sociale
• L’empathie au cœur des relations humaines
• Pourquoi développer l’empathie dans un cadre sécurisant ?

https://chaireunesco-es.org/wp-content/uploads/2021/03/Eric-dugas.pdf
Conférence 7. Que sait-on vraiment de l’expression des émotions ? Anna TCHERKASSOF 2017 Anna TCHERKASSOF
Docteure en Psychologie
• Comment fonctionne l’affichage émotionnel ?
• Idée ancienne qu’il est possible de décrypter les émotions sur les visages : sauf que ça ne marche pas comme ça !
• Démonstration que cette hypothèse est maintenant fausse, recherches à l’appui
• Le contexte affecte la façon dont on reconnait les émotions
• Des visages expressifs dans une situation particulière et dans un rapport social donné.
https://youtu.be/ckA3eJ0uw70
Conférence 1. Les compétences pour la santé, de quoi parle-t-on ? Didier JOURDAN 2021 Dr Didier JOURDAN
Professeur des Universités
Directeur de la Chaire UNESCO
et du centre collaborateur OMS « Education et Santé »
« Ces compétences ne sont pas suspendues dans les airs… elles sont liées aux personnes »
« Il n’y a pas une institution qui aurait l’apanage des CPS ».
https://youtu.be/opWSzxznSxk
Conférence 5. Emotions et prise de décision Bernard ANSELEM 2020 Dr Bernard ANSELEM
Médecin
Neuropsychologue
• Pourquoi on se plante quand on fait un choix ? la complexité, le hasard, les émotions
• Biais cognitifs
• Biais de négativité
• Comment prenons-nous les décisions : Mode intuitif vs Mode analytique
• Emotion et mémoire : un lien étroit
• Apprendre à choisir un mode à l’autre selon les situations, naviguer entre les 2
• Développer son intuition
https://youtu.be/8noPIishT08
Conférence 4. Renforcer la résilience des élèves et leurs compétences : quelles pratiques ? quels défis ? Christophe MARSOLLIER 2000 Christophe MARSOLLIER
IGEN
• Les CPS et leur place dans les programmes
• Une compétence émotionnelle : la résilience
• Enjeux fondamentaux
• Des pratiques pour renforcer les CPS
• Une compétence émotionnelle = l’estime de soi
https://youtu.be/ExPO-iy2z-0

QUAND ?

Du 01/07/2022 Au 31/08/2024

COMMENT ?

• Projet totalement transversal.
• Se fond dans le projet d’établissement, axé sur le bien-être au collège.
• Intérêt qui va bien au delà du collège : éduquer les adultes de demain aux compétences transversales nécessaires au 21ème siècle.

Temps 1 : former les personnels
T2 : repérer ce qui était déjà en place dans l’établissement en y ajoutant une ou des CPS à travailler en trame de fond.
T3 : mettre en place des temps de travail collaboratif au sein de l’équipe afin de déterminer des activités qui permettraient de développer toutes les CPS.
T4 : élargir en s’autorisant à interrompre le cours ou l’interaction afin d’expliciter clairement un probléme qui surgit à l’instant, à la lumière des CPS : généraliser l’utilisation de la fiche outil "CPS OMS probantes" issue du rapport complet par Santé Publique France, octobre 2022.
T5  : introduire l’auto-évaluation de nos agissements quotidiens, pour nous tous, personnels oeuvrant sur de l’humain, en nous appuyant, là encore sur la grille CPS.

- Modalités de mise en œuvre

Quelques déclinaisons :

• Compétences sociales :

◦ Pour les élèves :

◦ ◦ Tutorat 3ème, 6ème : développer un comportement pro-social
◦ ◦ Référent-confiance : écoute empathique

→ Ateliers :

  • pour renforcer la compréhension des élèves des compétences et des attendus : communiquer de façon constructive
  • Remédiation : résoudre des conflits de façon constructive
  • Réussite 4ème, repérer des petites victoires du passé : auto-évaluation positive.
  • Cohésion de groupe 6ème : entrer en lien

◦ Pour les personnels :

◦ ◦ Protocole d’aide aux personnels en difficultés : écoute empathique, demander de l’aide

◦ Pour les parents :

◦ ◦ Parents engagés dans collège : collaboration
◦ ◦ Café des parents : être en lien

• Compétences cognitives :

◦ Séances :

◦ ◦ Manipulation par les chiffres : développer la pensée critique
◦ ◦ Se protéger sur les réseaux : reconnaître influences et biais de raisonnement
◦ ◦ Orientation : se connaître, penser de façon critique

◦ Ateliers :

◦ ◦ SOS travail, en cas d’oubli de travail à faire : faire des choix responsables
◦ ◦ Métacognition : diriger sa capacité d’attention
◦ ◦ Relaxation : pleine conscience
◦ ◦ Remédiation : prendre des décisions

• Compétences émotionnelles :

◦ Atelier jeux-émotions, 6ème : savoir identifier, exprimer, réguler les émotions, pour mieux faire face aux situations d’adversité
◦ Atelier relaxation : réguler son stress

Pendant la classe : un élève se moque : « Je suis en retard dans mon programme, je suis tenté de poursuivre. J’autoévalue ce que je suis en train de faire (compétence cognitive), ce qui me permet d’activer ma compétence résolution de problème (compétence cognitive) et d’aider au développement de relations constructives (compétence sociale). Pour cela, je vais permettre aux 2 élèves d’évoquer les émotions liées à la situation et au stress qui peut en découler (compétence émotionnelle). L’ensemble de la classe bénéficiera de cet apprentissage et apportera des solutions au problème rencontré (compétence sociale : développer des attitudes et des comportements prosociaux).

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

Constat fin 2022 2023

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Voir document joint

ET APRÈS ?

- Développement et suite de l’action

Ce projet était initialement prévu sur 2 années. Toutes les propositions initiales ne sont pas encore mises en place. Ce qui ne nous permet pas, à l’issue de la première année, de fournir des éléments précis qui mettraient en évidence un effet positif du projet. A partir de la rentrée 2023, l’aspect organisationnel sera totalement opérant puisque l’ensemble de l’équipe aura été formée aux CPS : nous pourrons alors mesurer les effets sur les élèves, fin 2023/2024.

Extrait d’Innovathèque du 06.09.23

Répondre à cet article