> VI- PÉDAGOGIE : Pédagogies, Disciplines, Actions locales (en EP) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Pédag. Autonomie, Bien-être, psychocognitive, psychosociale) > B* Un chien au collège REP+ Baudelaire de Clermont-Ferrand (en lien avec (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Un chien au collège REP+ Baudelaire de Clermont-Ferrand (en lien avec le DU santé publique de l’université)

6 juin 2023

Dernière mise à jour le 06.06.23

Un chien au collège ?

QUOI ?

Il est presque inconcevable pour un élève d’imaginer toucher, caresser ou simplement rencontrer un chien dans son collège et en plus dans sa salle de classe ! Nous avons choisi la médiation animale afin d’atteindre nos objectifs :

• Remotiver les élèves décrocheurs,
• Aider à l’intégration des élèves UPE2A et faciliter la verbalisation,
• Renforcer l’estime de soi de tous les élèves,
• Favoriser l’apprentissage de l’écoute mutuelle et de la communication avec les autres,
• Favoriser l’apprentissage de la gestion du stress,
• Asseoir un climat plus serein entre les élèves et améliorer les relations entre ces derniers (respect mutuel...),
• Instaurer le bien-être à l’Ecole grâce à l’effet apaisant du chien
• Conforter le sentiment d’appartenance

Recherche

Nous avons un lien avec le DU santé publique de l’université, grâce à ARDRA : comme l’an passé, deux étudiants/es effectueront leur stage au collège afin d’observer nos séances, recueillir des données et évaluer les incidences de notre action.

QUI ?

6 membre(s) dans l’équipe - 1 partenaire(s)

Dans le cadre de la médiation animale, trois enseignantes font le lien avec le docteur Vernay et ses trois intervenantes et leurs chiens, avec tous les élèves de 6° et les élèves d’UPE2A.

- Les partenaires

Structure Participation
ARDRA DU médiation animale à l’université de médecine (Clermont)

- Les participants

• 95 élève(s)
• 3 enseignant(s)
• 4 autre(s) participant(s)

OÙ ?

CHARLES BAUDELAIRE, Clermont-Ferrand (63), académie de Clermont-Ferrand (006)

Collège - 6ème

Notre collège Charles Baudelaire à Clermont-Ferrand est classé " Réseau d’Education Prioritaire renforcé". Il accueille actuellement 410 élèves répartis sur 18 classes de la 6° à la 3° et provenant de catégories sociales défavorisées à hauteur de 68.5 %. Il bénéficie de structures spécialisées comme l’Unité Locale d’Inclusion Sociale (2 classes soit 23 élèves) et l’Unité Pédagogique pour Elèves Allophones Arrivants (34 élèves). Notre action est innovante car les élèves ne sont pas, pour la plus grande majorité, familiarisés avec la présence d’un chien dans leur environnement, et encore moins dans leur établissement. Ils apprennent à accepter ce qu’ils ne connaissent pas, en respectant un certain code de conduite et d’expression.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 4 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Enseigner à des enfants en difficulté et parfois en opposition systématique à toute autorité, nous a poussées à rechercher constamment des pistes d’amélioration de l’existant au bénéfice de nos élèves. Ceci nous a conduites à leur proposer d’apprendre d’une autre façon, en transférant leurs observations du comportement de l’animal au leur. Il y a notamment une analogie entre les causes des problèmes d’attention du chien et celles des élèves.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
Taux d’exclusion de cours Annuelle Données vie scolaire 31/05/2020 47%

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• En 2020, les élèves étaient très indisciplinés : activation sans cesse de l’alarme incendie, chahut dans les couloirs à l’inter-cours et pendant les cours, violences verbales...
• Climat de défiance vis à vis des adultes et vis à vis du travail au sein de la classe et en dehors de la classe.

- Sources d’inspiration

Type Titre Auteur Année
Livre Pascale Toscani Les neurosciences au coeur de la classe 2013
Livre Explose ton score au collège ! Eric Gaspar 2015

QUAND ?

Du 01/09/2022 Au 07/07/2023

COMMENT ?

• Les chiens apportent de nombreux bienfaits sur le comportement et l’attention des élèves. Caresser les animaux entraîne par exemple une sensation d’apaisement chez eux, ce qui est bénéfique à leur concentration.
• Les élèves apprennent le respect d’autrui en apprenant à connaître les animaux.
• Un travail sur les émotions du chien permet aux élèves de faire le lien avec les leurs, de les verbaliser puis de les comprendre pour pouvoir mieux les maitriser.
• Parallèle entre les mécanismes d’apprentissage chez le chien et chez les élèves.

- Modalités de mise en œuvre

• 6°1 : interventions le 14 octobre et 9 décembre 2022
• 6°2 : intervention le 13 septembre 2022
• 6°3 : intervention le 13 septembre 2022
• 6°4 : interventions le 9 décembre 2022 et le 13 janvier 2023
• UPE2A : deux séances depuis septembre 2022

QUEL BILAN ?

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Indicateurs permettant de caractériser le problème identifié, actualisés après l’action
Indicateur Date initiale Valeur initiale Date finale Valeur finale
Taux d’exclusion de cours 31/05/2020 47% 31/05/2023 22.5%

- Indicateur(s) qualitatif(s)

En ce qui concerne l’indicateur qualitatif choisi, il est à remarquer que, du fait du COVID en 2020, les élèves ont quitté le collège en mars. Le taux d’exclusion de cours déjà élevé ne pouvait donc qu’empirer.

En 2023, le climat scolaire s’est très nettement amélioré : les élèves ne courent plus dans les couloirs, l’alarme à incendie n’est plus déclenchée et les élèves montrent un plus grand respect envers les adultes.

- Modalités d’évaluation

• Autre évaluation (par des associations, des consultants...)

◦ Evaluation par les étudiants stagiaires en santé publique dans le cadre de la rédaction de leur mémoire

◦ Quelques indicateurs peuvent être considérés dans le cadre d’une évaluation interne :

◦ ◦ Investissement des élèves dans les activités proposées.
◦ ◦ Motivation des élèves.
◦ Réduction des incivilités et amélioration du climat scolaire.
◦ ◦ Construction des apprentissages visés et acquisition des compétences travaillées grâce à l’amélioration de la mémorisation.
◦ ◦ Inclusion des UPE2A facilitée.
◦ ◦ Meilleure estime de soi et bien être des élèves.

ET APRÈS ?

Les élèves qui ont bénéficié de la présence du chien montrent un meilleur respect des règles de l’établissement et de la classe. La présence du chien et les activités menées avec lui contribuent à apaiser les élèves.

- Développement et suite de l’action

• Les relations entre les élèves sont encore à améliorer, notamment au niveau de la façon d’exprimer leurs émotions : un vocabulaire inadapté (insultes ...) crée des conflits.
• Nous souhaitons pouvoir faire intervenir le chien dans nos classes de 5°.
• Nous souhaitons diversifier les interventions, par exemple en accueillant un chien d’intervention (Police nationale, Gendarmerie ...)

Extrait d’Innovathèque du 13.01.23

Répondre à cet article