> ACTEURS et PARTENAIRES > Pilotes : Principal, IEN, Directeur d’école, IA-IPR (identité et (...) > Lettre ouverte d’un IEN sur la crise à partir des réponses d’un panel (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Lettre ouverte d’un IEN sur la crise à partir des réponses d’un panel d’enseignants (Educavox)

8 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Lettre ouverte aux acteurs de l’école et plus largement aux citoyens engagés…

Robert Sauvaget / Inspecteur Education Nationale / 7 juin 2020 : Notre Nation vit une crise sanitaire, sociale, économique sans précédent. Certes ce n’est pas la première dans notre histoire mais les réactions individuelles et collectives sont d’une rare intensité, mêlant sentiments, croyances, peurs, replis sur soi mais aussi actions de solidarité et engagements…

L’institution scolaire a participé à la résilience nationale avec de belles réussites permettant de répondre aux attentes légitimes, développant de nouveaux savoir-faire en renforçant les liens entre enseignants et élèves, construisant de nouveaux dispositifs pédagogiques à distance, centrés sur les parcours d’apprentissages. De nouvelles solidarités et sociabilités ont été découvertes.

Ce côté « lumineux » ne doit pas occulter également les aspects plus problématiques liés au renforcement de l’individualisme, au manque de matériel, aux limites des liaisons internet, à la perte de lien avec certaines familles, aux incertitudes professionnelles des parents créant des inquiétudes fortes, au regard critique sur le système scolaire… Ce qui a généré un éloignement de nombreux élèves de l’école.

L’attention de l’enseignant sur l’élève, attitude bienveillante, encourageante, l’accompagnant dans sa démarche d’apprentissage est indispensable à sa motivation, à sa réussite, en particulier quand l’environnement familial est critique vis-à-vis de l’école et des valeurs qu’elle véhicule. C’est le véritable enjeu de la reprise progressive du fonctionnement de l’école, associant présentiel rassurant et liens à distance, forme d’hybridation de la transmission des connaissances et de l’enseignement qui est à inventer...

Afin d’éclairer le regard que nous pouvons porter sur cette période et sur « l’après », quatre questions ont été proposées à un panel d’enseignants, qui ont généré un ensemble de réponses croisées avec des réflexions de responsables pédagogiques…

Quelle est votre perception de cette période ?

Les sentiments partagés par les enseignants peuvent se résumer à quatre termes : sidération, urgence, stress et fierté.

Extrait de educavox.fr du 07.06.20

Répondre à cet article