> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > FORMATION DES ACTEURS > Actes et Productions Centre Alain Savary et IFE > Le travail collectif enseignant, entre informel et institué, Veille et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le travail collectif enseignant, entre informel et institué, Veille et Analyses, avril 2018

2 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Le travail collectif enseignant, entre informel et institué

n°124, avril 2018

Résumé :
Dans un contexte de complexification du métier d’enseignant, générant parfois des abandons, le travail collectif constitue-t-il une piste ? Quelle est la réalité des termes « travail collectif » ou « collectif enseignant » ? Dans quelle mesure le travail collectif ou collaboratif des enseignant.e.s est-il profitable ? Quels changements induit-il sur le travail des enseignant.e.s ?

La première partie de ce Dossier de Veille n°124 d’avril 2018, examine le contexte et les besoins de travail collectif enseignant et en dégage les principaux enjeux à l’aune des travaux scientifiques récents. Y sont détaillés en particulier les concepts anglo-saxons de Communautés d’apprentissage professionnels (CAP).

La deuxième partie s’intéresse aux conditions d’émergence des collectifs : engagements choisis, recherches, formations, dispositifs d’inclusion. Les formes que prennent ces collectifs sont développées avec de nombreux exemples dans le contexte français.

La troisième partie, s’appuyant sur des modèles issus de la littérature scientifique internationale, identifie les caractéristiques des Communautés d’apprentissage professionnelles susceptibles de soutenir l’efficacité professionnelle et de permettre une reconnaissance collective du métier.

Extrait de veille-et-analyses.ens-lyon.fr d’avril 2018 : Le travail collectif

Répondre à cet article