> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > DISCRIM. / ETHNICITE > Lutte contre les discriminations (sociales, sexistes, ethniques...) > La journée des droits des femmes au collège REP Hector Berlioz de Paris. (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La journée des droits des femmes au collège REP Hector Berlioz de Paris. Engagement de l’académie de Paris pour l’Égalité filles-garçons

8 mars 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

La journée des droits des femmes au collège Hector Berlioz

Affiches féministes, théâtre-forum, interventions de l’association InitiaDroit, conférences avec des femmes exerçant des métiers à responsabilité...durant deux jours le collège Berlioz s’est mobilisé pour défendre l’égalité entre les femmes et les hommes.

Jeudi 8 mars 2018, en arrivant le matin, tous les élèves des deux sites du collège Berlioz dans le 18eme arrondissement se sont vu remettre un petit bracelet spécial "Journée des droits des femmes". "C’est le symbole de notre solidarité et de notre volonté de défendre l’égalité entre les femmes et les hommes" ont ainsi expliqué toute la journée le principal, son adjoint, les CPE, enseignants et assistants d’éducations aux collégiennes et aux collégiens.

Pleinement mobilisée, la direction et l’équipe pédagogique avaient monté un dense programme de manifestations sur deux jours (mercredi 7 et jeudi 8).

Le mercredi après-midi, tous les élèves de 4ème (Berlioz 1 et 2) ont pu assister à une représentation de théâtre-forum de la compagnie La Mécanique de l’Instant à partir du texte Les Caprices de Marianne d’Alfred de Musset. Pour les élèves de 3ème, trois conférences avec des "femmes de pouvoir" (élues, ancienne ministre, ingénieure, avocate, cinéaste, haut fonctionaire...) ont permis échanges et partages d’expériences sur l’égalité professionnelle, la mixité des métiers, les stéréotypes sexistes, le harcèlement de rue notamment.

JournéedesDroitsdesFemmes Au collège Hector Berlioz, réunis au CDI, les élèves de 3e ont visionné des clips critiques montrant un monde où les femmes ont pris le pouvoir : une invitation à débattre sur les clichés qui nous entourent et à combattre au quotidien.

Enfin, les élèves de 5ème ont pu bénéficer d’une intervention d’Yves Monerris, avocat au barreau de Paris et membre de l’assocation InitiaDroit. Il leur a présenté un cas où du harcèlement sexuel et des injures sexistes précèdent des violences physiques sur un lieu de travail. L’occasion pour lui de faire prendre conscience aux élèves que des mots peuvent être lourds de sens. "La journée des droits des femmes en fait c’est tous les jours", avait-il expliqué en préambule. "L’homme et la femme sont égaux en droit, c’est inscrit dans notre Constitution".

M. Monerris, avocat et membre d’@INITIADROIT intervient auprès des élèves de 5e du collège Berlioz. Violence, harcèlement, injure, outrage : en analysant des cas concrets, le droit est mis à la portée de tous

Une exposition de photographies d’élèves avait aussi été installée pour l’occasion, et de multiples affiches célébrant cette journée de lutte pour les droits des femmes et l’égalité avaient été placardées dans tous les couloirs de l’établissement.

Extrait de ac-paris.fr du 12.03.18 : La journée des droits des femmes au collège Hector Berlioz

 ;

L’académie de Paris engagée pour l’Égalité filles-garçons

Formation continue des enseignants et des délégués de classes de 3ème et de 2nde, mise en place d’un concours académique... : les actions destinées à faire émerger une culture commune de l’égalité entre les femmes et les hommes se sont multipliées ces dernières années.

La politique académique en matière d’égalité filles-garçons cible simultanément l’ensemble des publics concernés : cadres, enseignant-es, et élèves autour d’objectifs identiques, fondamentaux et cohérents entre eux pour assurer l’égalité des sexes et des chances :

• Lutter contre les représentations, stéréotypes et violences sexistes ;
• Former à une culture partagée de l’égalité des sexes sur tous les champs concernés ;
• Produire des ressources éducatives et pédagogiques et les mutualiser via un site dédié ;
• Développer et valoriser des actions et projets Égalité filles-garçons au sein des établissements, à inscrire dans leur projet d’établissement.

Quatre axes de travail ont été identifiés par la mission académique "Égalité filles-garçons" : éduquer à l’égalité ; égalité professionnelle ; mixité de l’orientation : lutte contre les violences à caractère sexiste. Celle-ci s’appuie à la fois sur :

• un comité de pilotage de 35 membres, composé de chefs d’établissements, d’inspecteurs, de représentants des différents services rectoraux concernés, lieu de réflexion et d’impulsion de l’action académique. Son élargissement et sa pluralité assurent son efficacité au sein des bassins et des établissements.
• un groupe de travail académique d’une quarantaine de professeurs, force de diffusion sur le terrain qui favorise un réel travail en équipe au sein des classes et des établissements, au plus près des élèves.

La formation des délégués de classe : une expérience unique

Assurée chaque année depuis trois ans et prise en charge par les membres du groupe de travail académique dédié, la formation à l’Égalité filles-garçons de tous les délégué-es de classe de 3ème et de 2nde est une action innovante et plébiscitée par les établissements : 300 à 350 élèves - délégué-es formé-es chaque année (367 lors de la dernière session de formation en février 2018) afin qu’ils travaillent entre pairs et en réseaux.

C’est un levier intéressant car les élèves sont ainsi acteurs de leur éducation et impulsent des actions au sein de leurs établissements encadrés par leurs professeurs.

En savoir plus sur la formation des délégué-e-s de classe

Le Trophée académique Égalité : outil pionnier de valorisation des établissements

Créé en 2015, le Trophée Égalité de l’académie de Paris fut une initiative pionnière en France. Il est attribué par les autorités académiques aux établissements témoignant d’un réel et durable investissement. Institutionnel, il a accru la visibilité de cette problématique et souligné la richesse de l’action entreprise dans les établissements au niveau académique.

Découvrir les lauréats 2017 des Trophées Égalité :

Parmi les primés,
• le collège[REP] JB Clément
Musée des femmes, une expo multimedia au collège JB Clément
• l’école [REP] Mouraud
La mixité en jeu à l’école élémentaire de la rue Mouraud

La formation : un levier essentiel

La formation continue, levier crucial d’accompagnement au changement concerne tous les personnels d’encadrement et d’enseignement ainsi que tous les membres de la communauté éducative.
Les chiffres d’inscription aux stages du PAF, en hausse très sensible depuis trois ans, confirment la réussite d’une sensibilisation et des besoins d’approfondissement. La Journée académique Égalité FG est chaque année un moment phare de cette action de formation ; elle réunit environ 150 personnels autour de problématiques diversifiées avec des intervenant-es qualifié-es autour d’ateliers d’échanges de pratiques.
En 2017-2018, une formation spécifique est également destinée aux professeurs contractuels et aux néo-titulaires.

Un site académique dédié

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes du 8 mars, mais aussi tout au long de l’année, de très nombreuses actions sont menées dans les établissements scolaires parisiens, qui associent associations et partenaires de l’Éducation nationale et de l’académie de Paris. Elles sont mises en valeur et mutualisées sur le site dédié de la mission académique Égalité Filles-Garçons. Véritable outil de travail pour les équipes pédagogiques, ce site donne à voir l’engagement et l’ambition de l’académie Paris sur ce sujet.

Découvrir le site académique consacré à l’égalité filles-garçons

Extrait de ac-paris.fr du 07.03.18 : L’académie de Paris engagée pour l’Égalité filles-garçons

Répondre à cet article