> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > POSITION - PROTESTATION > Position politique > Dédoublement. Le mouvement Osons la France reproche au ministre d’avoir (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Dédoublement. Le mouvement Osons la France reproche au ministre d’avoir déshabillé Paul pour habiller Jacques (le Figaro)

2 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

FIGAROVOX/TRIBUNE - Des élus de droite, membres du mouvement « Oser la France », reprochent au ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer de ne pas avoir de réelle ligne directrice pour l’école, malgré des réformes dont certaines vont dans le bon sens. Eux plaident pour un retour à une « école de la transmission ».

[...] Néanmoins, on ne peut pas être aussi positifs sur toutes les décisions. Ainsi, le dédoublement des classes de CP pour faciliter les apprentissages fondamentaux a été uniquement réservé aux ZEP et ZEP +, c’est-à-dire essentiellement dans les quartiers dits sensibles et très peu dans la France périphérique ou dans la France des « classes moyennes ». Jean-Michel Blanquer a déshabillé Paul pour habiller Jacques et c’est la ruralité qui a de nouveau été sacrifiée au profit de la fameuse « politique de la ville ». L’avenir de ce pays n’est-il pas également dans les replis de son territoire millénaire ? Où est passé le service public dans cette inégalité de traitement ?

Extrait de lefigaro.fr du : A-t-on encore le droit de critiquer Jean-Michel Blanquer ?

 

Chalon-sur-Saône

[...] De plus, les écoles placées en REP (Réseau d’Education Prioritaire) semblent menacées de perdre leur statut.

Les écoles Pauline Kergomard et St-Exupéry pourraient sortir de ce dispositif qui apporte moyens supplémentaires avec des classes moins chargées ce qui est totalement incohérent du fait du classement du quartier des Près-St-Jean en quartier prioritaire de la Ville.

Enfin, Gilles Platret a plaidé pour que l’école des Aubépins, pourtant classée en Quartier de la Politique de la Ville, puisse bénéficier d’un classement REP
Il est à craindre que ces fermetures de classes et ces changements de statut d’école soient la conséquence du dédoublement des classes de CP en zone REP+, idée intéressante en soi, mais dont les conséquences seraient dramatiques si pour la mettre en œuvre, le Gouvernement déshabillait certains territoires pour en doter d’autres.
[...]

Extrait de info-chalon.com du 08.02.18 : Fermetures de classes et Réseau d’éducation prioritaire : Gilles Platret interpelle l’Etat

Répondre à cet article