> EDUCATION PRIORITAIRE (251 SR) > PEDAGOGIE EN ZEP (49 SR) > Actions pédagogiques AU COLLEGE > Sport (Collège) > Le "Relais Olympique du 93". Entretien du Café avec un professeur d’EPS du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le "Relais Olympique du 93". Entretien du Café avec un professeur d’EPS du collège REP Sisley de L’Île-Saint-Denis

11 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

EPS : Relais Olympique du 93

Thomas Le Coz, professeur EPS au Collège [REP] Sisley de L’Île-Saint-Denis nous présente le « Relais Olympique du 93 », projet qui implique tous les établissements du Département de la Seine-Saint-Denis, avec pour objectif de partager des valeurs communes autour de nombreux projets proposés par les équipes pédagogiques.

Comment est né ce projet ?
Ce projet vient des collègues. Il a été soutenu par l’UNSS 93 ainsi que le Conseil Départemental qui ont aidé au niveau logistique et financier. C’est un projet qui se vit un peu partout dans le 93. Les 125 collèges du département vont participer au relais, répartis en 8 districts.

Comment s’organise ce relais ?
Chaque Collège se voit attribuer un fanion à peindre aux couleurs du Collège. Ce fanion servira aux jeux des Collèges de la Seine Saint-Denis qui aura lieu le 14 juin 2017. 2024 élèves du 93 et de Paris seront présents pour cet événement. 8 flammes olympiques sont parties depuis le mois de janvier du service départemental de la Seine-Saint-Denis dans les 8 districts UNSS. Ce « relais du 93 » se poursuit chaque semaine dans les établissements jusqu’au mois de juin, les collèges se transmettent la flamme autour de projets variés.

Quels types d’actions allez-vous mener ?
Plusieurs actions sont prévues comme peindre son fanion, réaliser des tournois sportifs olympiques, recevoir des athlètes de haut niveau. L’idée est de travailler autour de projets interdisciplinaires. Par exemple, dans mon établissement, nous avons rédigé des lettres adressées au CIO pour les Jeux. Ces lettres peuvent être traduites dans plusieurs langues.

Les deux objectifs principaux sont de sensibiliser les élèves aux valeurs de l’olympisme, et de créer des liens entre les établissements en favorisant les échanges. Cela peut se faire entre collèges, mais également dans des échanges inter-cycles, école-collège, collège-lycée. La thématique des Jeux Olympiques n’est un prétexte. L’idée est de créer des échanges autour de valeurs communes. Je trouve également ce projet intéressant dans la mesure où il permet de montrer les idées, le travail de chaque établissement grâce aux relais.

Comment relier ces projets entre les établissements ?
Le vecteur principal est l’UNSS grâce aux échanges lors des temps du mercredi après-midi ou au cours des cours d’EPS. Par exemple, nous avons passé une matinée avec une classe de 6ème d’un établissement proche du nôtre (Collège [REP] Robespierre d’Epinay-sur-Seine). Nous avons fait des rencontres paralympiques avec 7 ateliers de découverte du monde du handicap. Nous avons mélangé les élèves, ils étaient par équipe de 8, avec au moins 2 élèves de chaque collège, une fille, un garçon. 90 élèves sont restés ensemble 3 heures, les élèves étaient très contents de ce moment. Ensuite, nous avons fait 3,5 km en courant de notre établissement vers le Collège Robespierre, accompagné de professeurs, des principaux. Ces élèves ont donné une très bonne image et on le montre à travers la communication de ce projet, mais aussi sur le terrain avec les habitants des communes.

Propos recueillis par Benoît Montegut

Extrait de cafepedagogique.net du 06.03.17 : EPS : Relais Olympique du 93

Répondre à cet article