> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > POSITION > Position de chercheur > Après PISA, Patrick Rayou répond à une question du Café sur la labellisation de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Après PISA, Patrick Rayou répond à une question du Café sur la labellisation de l’éducation prioritaire

12 décembre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Pisa : Patrick Rayou : Privilégier la socialisation professionnelle

Professeur en sciences de l’éducation à l’Université Paris 8, Patrick Rayou est un spécialiste des apprentissages et des difficultés des élèves , particulièrement ceux des milieux populaires. Autant dire que les résultats de Pisa 2015 ne le surprennent pas. Il les analyse pour nous et en tirent quelques pistes pour l’avenir.

[...] Faut -il continuer à labelliser les établissements de l’éducation prioritaire ?
On n’a pas d’établissements témoins non labellisés pour avoir une réponse certaine. Je pense que pour obtenir des résultats en éducation prioritaire il faut vraiment mettre des moyens dans les établissements fragiles. Baisser le nombre d’élèves d’une ou deux unités par classe ce n’est pas suffisant. On peut espérer que la nouvelle politique porte des fruits. Mais ce n’est pas sur que les effectifs élèves soient suffisamment réduits. C’est le problème qui se pose quand un établissement sur quatre se retrouve en éducation prioritaire.

Maintenant si la baisse des effectifs est très importante il faut aussi revoir le curriculum et la pédagogie. On ne doit pas jouer sur un seul levier.

Extrait de cafepedagogique.fr du 06.12.16 : Pisa : Patrick Rayou : Privilégier la socialisation professionnelle

Répondre à cet article