> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > PILOTAGE national, académ., local > Pilotage académique > Pilot. acad. : Visite de Recteur ou Dasen > Visite du recteur au collège REP+ Louis Nucera à Nice : reportage académique (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Visite du recteur au collège REP+ Louis Nucera à Nice : reportage académique avec vidéos sur D’COL, l’organisation "en barrette", l’ouverture à l’art et à la culture, le dispositif ULIS...

21 avril 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le recteur et l’inspecteur d’académie des Alpes-Maritimes se sont rendus mercredi 20 avril 2016 au collège Louis Nucéra de Nice dans le cadre du suivi de la mise en œuvre de la refondation de l’éducation prioritaire dans l’académie de Nice. Le matin, ils ont assisté à des séquences d’apprentissage particulièrement motivantes pour les élèves. La politique d’éducation prioritaire dans les Alpes-Maritimes et le Var vise à réduire les effets des inégalités sociales et économiques sur la réussite scolaire.

La refondation de la politique d’éducation prioritaire a été généralisée à la rentrée scolaire 2015 avec une nouvelle carte. L’académie de Nice compte 14 réseaux d’éducation prioritaire (REP) dont 6 réseaux renforcé (REP+). Ces réseaux visent à réduire les effets des inégalités sociales et économiques sur la réussite scolaire et ont, pour principal objectif, la réduction des écarts de réussite avec le reste du territoire, sur l’ensemble du parcours scolaire des élèves qui y sont scolarisés.

Mercredi 20 avril 2016, le recteur Emmanuel Ethis, l’inspecteur d’académie Ia-Dasen des Alpes-Maritimes, Michel-Jean Floc’h et l’inspecteur général de l’Education nationale (IGEN), correspondant académique, François Monnanteuil, se sont rendus au collège Louis Nucéra de Nice, établissement « tête de réseau » du réseau d’éducation prioritaire renforcé Nucera.

Accueillis par les professeurs et les principaux acteurs de ce réseau, Jean-Luc Raguz, principal du collège, Laurent Grazide, principal adjoint, Fabienne Haziza, inspectrice de l’éducation nationale de la circonscription de Saint-André Vallées du Paillon, Christine Menard, inspectrice référente du réseau Nucéra, et avec Pierre Mari, inspecteur Ia-Ipr en charge de la mission éducation prioritaire, ils ont rencontré les équipes pédagogiques et éducatives qui ont présenté les actions et les partenariats emblématiques de ce réseau.

D’COL, un dispositif numérique pour aider les élèves
Ils sont allés à la rencontre des élèves dans leurs salles de classe. Parmi les nombreux dispositifs et actions mis en place dans l’établissement, 4 séquences d’apprentissage ont été plus particulièrement mises à l’honneur mercredi. Cette année, une classe de 6ème bénéficie à titre expérimental du dispositif numérique d’aide « D’COL ».
Destiné aux élèves connaissant des difficultés en français, en mathématiques ou en anglais, ce dispositif complet d’aide, de soutien et d’accompagnement permet de réaliser des exercices. Les élèves l’utilisent 2 heures par semaine en établissement accompagné d’un professeur de la matière concernée et ont un accès illimité à la maison. Cet espace ludique offre de nombreux volets notamment une banque de vidéos ou encore un agent conversationnel, Tom, qui plait tout particulièrement à Sabrina, 11 ans, « Ce que je préfère, c’est lorsque que je ne comprends pas, c’est poser une question à Tom, il me répond directement ». Pour Kamari, 11 ans, il a vu ses résultats progressé depuis le début de l’année scolaire « au début, je n’étais pas très motivé, j’avais de très, très mauvaises notes, maintenant, je dépasse la moyenne, j’ai même des 14 ! ». C’est Alain Silighini, professeur de mathématiques, qui encadre cette discipline dans le cadre du dispositif D’COL.

L’organisation en « barrette » pour mieux appréhender les difficultés
Ce collège propose une organisation en « barrette » lors des heures dédiées à l’accompagnement personnalisé. Mercredi 20 avril, le recteur s’est rendu dans une demi-classe de 6ème qui était encadrée par deux professeurs de mathématiques, Tony Doremus et Ouajdi Touihri. Le recteur a assisté à un cours d’EIST (enseignement intégré de science et technologie) avec une classe de 6ème, l’occasion de mettre en œuvre la démarche d’investigation caractéristique des pratiques scientifiques et technologiques et favorise le décloisonnement entre disciplines.

L’art, pour un accès plus juste à la culture
Dans cet établissement, l’ouverture à l’art et à la culture occupe une place importante. De nombreux projets sont mis en place avec des partenaires comme la ville de Nice ou encore la fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence.

Consulter le zoom sur... le parcours EAC de l’école Paul Langevin 1 de Vallauris et le collège Louis Nucéra de Nice - mai 2015

Le 20 avril, une classe de 6ème a présenté son projet vidéo sur le handicap en collaboration avec la Cavigal Nice Basket. Dans ce projet, une collégienne se retrouve en fauteuil roulant suite d’un grave accident et veut se lancer dans le basket-ball. Le projet est encadré par Ann-Maud Letocart (EPS) et Marie Surmont (lettres modernes).

Un collège qui souhaite redonner du sens à la scolarité des élèves
Ce collège, composé de 25 classes, d’un dispositif ULIS (unité localisée pour l’inclusion scolaire), d’un dispositif UPE2A (unité pédagogique pour les élèves allophones arrivants) et de 4 classes de SEGPA (section d’enseignement général et professionnel adapté), a pour objectif pédagogiques de redonner du sens à la scolarité des élèves et aider les élèves à construire leur parcours scolaire et faciliter leur projet d’orientation.

Un point d’honneur est particulièrement mis sur la relation école-famille par des conseils de classes innovants avec la présence de tous les élèves et tous les parents lors des trois conseils de classe annuels permettant ainsi de construire une scolarité partagée.

L’éducation prioritaire dans l’académie de Nice
La réforme de l’éducation prioritaire vise de meilleures conditions d’apprentissage pour les élèves et un accompagnement renforcé tout au long de leur parcours scolaire. La refondation de l’éducation prioritaire est avant tout pédagogique. Les réussites observées montrent que c’est principalement dans le quotidien des pratiques pédagogiques et éducatives que se joue la réussite scolaire pour les élèves. Le nombre d’élèves par classe y est limité, le taux d’encadrement renforcé. Ces réseaux d’éducation prioritaire mettent fortement l’accent sur le travail collectif et la formation des personnels. Les enseignants peuvent consacrer plus de temps, en dehors des heures directes d’enseignement, à d’autres dimensions essentielles en éducation prioritaire : travailler collectivement, se former ensemble, organiser et concevoir le suivi des élèves, se consacrer davantage aux relations avec les parents.

Chaque réseau s’articule autour d’un collège « tête de réseau » et des écoles de son secteur. Pour le collège Louis Nucéra, il s’agit des écoles maternelles et élémentaires Aquarelle, Bon Voyage, Pasteur, Saint-Charles et Aimé Césaire.
Cette année, le collège participe à un échange interculturel avec les académies d’Aix-Marseille et Corse. Le 24 mai, les élèves participants se rendront à Marseille pour présenter leur projet autour de l’art contemporain avec le MAMAC (musée d’art moderne et d’art contemporain) de Nice.

Extrait de ac-nice.fr : La refondation de l’éducation prioritaire est en marche au collège Louis Nucéra de Nice
En direct des écoles, collèges, lycées,...

 1

Depuis rentrée 2015, Ils ont remplacé les ZEP... Les réseaux d’éducation prioritaires les REP et les REP + ou l’accompagnement proposé dans les établissements scolaire est renforcé. C’est le cas du collège Louis Nucéra à Nice. Il était l’un des pilotes de cette refondation de l’enseignement prioritaires. Ce matin le Recteur de l’académie de Nice a rendu visite aux élèves. L’occasion de découvrir concrètement...

Extrait de youtube.com : Alpes-Maritimes : l’enseignement renforcé grâce aux Réseaux d’Education Prioritaire (vidéo)

 

Voir aussi la visite de la ministre dans l’académie en mars 2016

Le principal du collège La Marquisanne et le directeur de l’école primaire La Beaucaire de Toulon, représentants l’équipe de l’académie de Nice lauréate du prix de l’innovation 2013, ont été invités à témoigner de leurs pratiques innovantes efficaces lors d’un déjeuner avec Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche le 21 mars 2016 au ministère.
L’objectif de ce témoignage était de témoigner de ce qui est efficace pour la réussite des élèves.

Extrait de ac-nice.fr de mars 2016 : Des pratiques pédagogiques innovantes efficaces de l’académie de Nice présentées à la ministre

Répondre à cet article