> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > Inégalités territoriales > "Les inégalités scolaires d’origine territoriale" figurent parmi les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Les inégalités scolaires d’origine territoriale" figurent parmi les thématiques prioritaires des orientations stratégiques du CNESCO (Conseil national d’évaluation du système scolaire), qui invite les enseignants à prendre contact avec lui

12 juillet 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

[...] (page 3) Avec le Cnesco, c’est donc la première fois que l’institution scolaire ose créer un organisme dans lequel les chercheurs, spécialistes en évaluation scolaire sont prédominants, dans lequel, en direct, parlementaires de la majorité et de l’opposition et membres du Conseil économique, social et environnemental portent la voix et le regard de la Nation et de la société civile sur l’école.
C’est également la première fois que l’institution scolaire invite à la table de l’évaluation de l’école des experts internationaux qui questionneront l’école française depuis les expériences étrangères, avec l’impartialité d’universitaires qu’aucun lien local n’entrave dans leur jugement.
Enfin, c’est la première fois que le législateur dote une telle institution de missions aussi larges : l’analyse du fonctionnement et des résultats de l’école, l’étude des méthodologies internationales et nationales internes à l’Éducation nationale, mais aussi, la contribution à la diffusion des évaluations et des principaux résultats de la recherche qui peuvent éclairer les praticiens du système scolaire. Il s’agit là d’une mission centrale pour le Cnesco. [...]
Nathalie Mons,
Présidente du Conseil national d’évaluation du système scolaire

[...] (page 12) Ces interrogations sont de deux types :
□ des interrogations qui sont déjà posées à l’école française : l’existence d’inégalités scolaires, d’origine sociale, accrues depuis une décennie, les faiblesses de la relation formation initiale/emploi (notamment pour les jeunes issus des milieux socialement les plus défavorisés), le peu d’attention portée pour l’instant par l’institution scolaire aux diverses dimensions de la qualité de vie des élèves à l’école…
□ des interrogations nouvelles que le Cnesco souhaite mettre en évidence : un diagnostic sur l’ampleur des inégalités scolaires d’origine territoriale, les forts cloisonnements pédagogiques et structurels des filières ou des niveaux d’enseignement ou encore certaines lacunes relatives aux effets de l’école sur notre société, comme ceux qui ont trait à la socialisation politique des jeunes adultes (relation entre l’école et l’abstentionnisme électoral chez les plus jeunes…).

[...] (page 13) La thématique 2 « Les inégalités à l’école » concerne l’accroissement des inégalités sociales à l’école durant la dernière décennie, la transformation des inégalités de genre, la persistance des inégalités liées à l’origine nationale, les inégalités territoriales trop souvent tues et, notamment en ce qui concerne les résultats, l’orientation mais aussi l’offre de formation.
Les politiques scolaires et non scolaires (fiscales, résidentielles…) qui, en France, ont pu favoriser ces inégalités seront analysées de la maternelle au lycée. L’inclusion scolaire de tous les élèves, notamment de ceux en situation de handicap sera étudiée. Les réformes qui, à l’étranger, ont contrarié le développement d’écoles reproductrices seront aussi analysées ; des revues de la littérature scientifique seront produites pour mettre en évidence ces politiques et pratiques qui ont fait leurs preuves en matière de réduction des inégalités à l’école et d’inclusion scolaire.

Extrait de cnesco.fr : Orientations stratégiques 2014-2017, juin 2014, 28 p.

 

Les écoles et établissements sont invités à travailler avec le Cnesco. Le conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) présente aujourd’hui ses Orientations stratégiques pour 2014-2017. Nathalie Mons, professeur de sociologie et présidente du Cnesco explique la démarche de cette instance indépendante fondée sur des méthodologies d’évaluation scientifiques pluridisciplinaire, un réseau de chercheurs associés puissant, une forte ouverture à l’international et une nouvelle stratégie de diffusion des évaluations qui rompt définitivement avec le « tout rapport ».
Le programme est riche, en complément des rapports : « conférences de consensus scientifiques » pour les personnels d’éducation, « forum de l’éducation en région » avec la Ligue de l’enseignement et France Culture en direction des parents, des « conférences de comparaisons internationales » pour découvrir les expériences étrangères organisées des deux côtés de l’Atlantique avec le Conseil supérieur du Québec, une formation en e-learning sur l’évaluation…


Extrait de cafepedagogique.net du 04.07.14 : CNESCO : Des orientations stratégiques qui n’oublient pas le redoublement

Répondre à cet article