> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Actions autres ou pluridisciplinaires) > Documentalistes en RRS dans l’ac. de Rouen (1) : Collaborer avec le CPE à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Documentalistes en RRS dans l’ac. de Rouen (1) : Collaborer avec le CPE à Cléon, Apprendre aux élèves leur métier à Canteleu

16 juin 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

InnovaDoc

Collaborer avec la vie scolaire en collège
C’est possible !

Le rapprochement avec la vie scolaire a fait couler déjà beaucoup d’encre. A l’institution qui le souhaite, les professionnels répondent qu’il est difficile de fonctionner ensemble quand les espaces-temps des uns et des autres sont aussi décalés, sans parler des missions.
Pourtant, les sujets communs sont nombreux...

Parmi les préoccupations communes, citons :
• le partage des espaces et des moyens humains,
• le climat scolaire (et l’égalité des genres qui va souvent avec...),
• la citoyenneté et l’usage responsable du Web,
• la formation des délégués,
• les activités péri-éducatives,
• et pourquoi pas, le PDMF et la méthodologie !

 

Collège RRS Jacques Brel, Cléon

Les 5 actions menées
1) Sensibilisation des élèves aux violences faites aux femmes et aux filles
2) La formation des délégués et Eco-délégués
3) Parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF)
4) Usage de l’Internet
5 )Activités péri-éducatives. Objectif : Faire en sorte que les élèves s’épanouissent au collège

[...] Conclusion :
Ce partenariat C.P.E./professeur documentaliste est possible grâce au soutien de la direction, au dynamisme de l’infirmière scolaire et de l’assistante sociale, au fait que nous soyons en poste à Cléon depuis plusieurs années, que nous ayons les mêmes objectifs (l’épanouissement de l’élève et son autonomie) et que nous nous entendions bien.
Madame Miletti demandant sa mutation cette année, j’espère que son remplaçant sera tout aussi enthousiaste à l’idée de travailler ensemble, pour le bien des élèves !

Le bonheur est dans le CDI. Collaboration avec le CPE (4 p.)

 

Collège RRS Charles Gounod, Canteleu

[...] Evaluation des actions menées et pistes de travail

➔La coéducation  :
Il est difficile de savoir si l’aide méthodologique a eu un impact dans le travail scolaire des élèves. Nous avions envisagé, au mois de septembre, de comparer 2 classes de 6ème suivies par Mme Guérillon tout au long de l’année à l’aide de différents
indicateurs (le nombre de devoirs non faits, les oublis de matériels, l’apprentissage des leçons, les résultats scolaires...). Malheureusement, nous n’avons pu mettre en place cette évalution mais nous gardons l’idée pour l’année prochaine ! Il est intéressant de noter que les parents de 6ème sont très demandeurs concernant des conseils sur la mise au travail de leur enfant. La réunion était un véritable échange et, symboliquement, nous étions tous assis autour d’une table sans mettre en opposition les professeurs/les parents. Afin de poursuivre, cette première démarche de coéducation, pour l’année prochaine, il serait pertinent de mettre en place une deuxième réunion après le conseil de classe de 1er trimestre pour faire un bilan avec les parents et travailler avec eux plus spécifiquement l’apprentissage des leçons et les types de travaux demandés par les enseignants.

➔ L’accès aux différents espaces de travail :
Mme Serano et moi, nous avons fait un 1er bilan mi-mai et celui-ci est très positif concernant l’accès à la salle informatique sous la surveillance d’un assistant d’éducation ou pédagogique. Lors de la période des dossiers documentaires en SVT pour les 3èmes, les élèves ont pu avoir accès plus facilement à l’outil informatique. Nous avons donc formalisé, pour l’année prochaine, les modalités d’accès aux espaces pour les élèves.
Pour le kit informatique, les surveillants ont « un peu » oublié de le faire passer aux élèves.
Pour cette année, il s’agissait pour ma part surtout de savoir si cette démarche pouvait intéresser les assistants d’éducation et c’est le cas. Pour améliorer l’organisation de cette formation, je dois penser à leur rappeler les échéances et mieux suivre cette coformation.
Pour cette année, les assistants d’éducation formeront les élèves de 6ème à la fin du mois de juin. Pour l’année prochaine, la formation s’effectuera dès le mois de septembre jusqu’au vacances de la Toussaint. Nous gardons la formule d’un assistant d’éducation/classe de 6ème
mais l’assistant pédagogique pourra se charger de suivre l’avancement de la formation et rappeler à ses collègues de profiter des heures de permanence pour former les élèves.

➔ La cohérence pédagogique  :
C’est un travail de long haleine qui demande du temps. Cette année, il s’agissait de commencer à mettre en place des fiches communes pour faciliter le travail et l’acquisition des connaissances pour les élèves. La fin de l’année est un moment propice pour réfléchir à cette cohérence, d’autres fiches verront le jour pour la rentrée de septembre (fiches en cours de réflexion : les références bibliographiques, la biographie d’un
écrivain, la stratégie de recherche...). Pour l’instant, il s’agit plutôt d’instaurer une habitude chez les élèves de demander les différentes fiches (la biographie d’un artiste, la validation des pages web) et, pour ma part, de penser à leur proposer lorsque je suis assaillie par 10 demandes différentes ! Désormais au CDI, depuis cette année, je remarque qu’il y a une entraide entre les élèves grâces à ces modestes fiches. En effet, certains élèves les utilisent régulièrement et sont fiers d’expliquer à leur camarades la méthode à suivre. Il serait donc intéressant de poursuivre cette dynamique.

Apprendre aux élèves leur métier (4 p.)

 

Extrait de documentation.spip.ac-rouen.fr de juin 2014 : Collaborer avec la vie scolaire en collègearticle676&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter]

Répondre à cet article