> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales interdegrés > B* Cm2/6ème : une continuité grâce au smartphone au collège ECLAIR Jean Rostand (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Cm2/6ème : une continuité grâce au smartphone au collège ECLAIR Jean Rostand d’Orléans (Journées de l’innovation 2014)

31 décembre 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Cm2/6ème : une continuité grâce au smartphone

Collège [ECLAIR] Jean Rostand
18 rue du Necotin, 45030 Orléans
Site du collège
Auteur : Marc Tible
Mél : marc.tible@ac-orleans-tours.fr

Le professeur utilise en séance de mathématiques un smartphone pour présenter en cours d’activité à l’ensemble de la classe le travail de certains élèves afin de les utiliser dans le même temps comme support (mise en exergue des étapes d’un raisonnement ou bien retour sur une méthode de construction géométrique, analyse d’erreur…).

Plus-value de l’action
- La mise en œuvre du cours dans la classe change : davantage d’activités en s’appuyant sur les élèves « experts ». La rédaction du cours se fait en fin de séquence avec possibilité de retourner rapidement en arrière à l’aide des photos prises en activité.
- Les contenus pédagogiques proposées sur l’ENT s’appuient sur les photos.

Nombre d’élèves et niveaux concernés
Classes de cm2 et classes de sixième, 6 classes potentielles.

A l’origine
- Hétérogénéité.
- Lutte contre le décrochage.
- Démotivation de certains élèves.
- Peu de connections aux ressources pédagogiques mises en ligne sur l’Environnement Numérique de Travail.

Objectifs poursuivis
- Créer de l’interaction entre les élèves ;
- Diversifier les leviers d’action pour le professeur.

Description
- Le smartphone est utilisée par le professeur en combinaison avec un vidéoprojecteur grâce à une liaison wifi avec un pc portable. Utilisée ainsi, le dispositif offre la possibilité de photographier en toute simplicité les productions d’élèves et de les afficher instantanément sur grand écran. Il est aisé de faire des observations sur le travail projeté depuis n’importe quel endroit de la classe.
- Les productions d’élèves peuvent être mises en valeur via l’environnement numérique de travail (moodle) pour être rendues accessibles depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet.

Modalité de mise en oeuvre
- Mise en œuvre depuis octobre 2013 avec un dispositif provisoire (réseau wifi adhoc d’ordinateur à smartphone sans que le wifi soit installé en classe).
- En attente d’une dotation pour utiliser un matériel plus performant (borne wifi).

Trois ressources ou points d’appui
- Les écoles des réseaux ECLAIR et RRS Orléans-Argonne participent volontiers à l’expérimentation et la facilitent (l’intervention dans les classes en co-animation laisse de la souplesse en cas de difficulté technique…).

Difficultés rencontrées
Equipement wifi des salles de classe et coût du matériel nomade. Pour le moment le dispositif ne fonctionne pas sous android mais IOS 7.

Moyens mobilisés
TBI + Smartphone + ordinateur portable

Evaluation
- Amélioration de la qualité du travail à l’écrit (en classe comme à la maison),
- Taux d’utilisation des ressources mises à disposition sur l’ENT.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Conseil pédagogique de la discipline.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves :
• Renforcement ou consolidation des acquis des élèves : L’élève « expert » fait des efforts pour expliciter ou rédiger plus clairement.
• L’élève moins autonome, grâce à l’exemple par l’image, peut bénéficier de l’aide d’autres élèves et corriger ses erreurs.
- Sur les pratiques des enseignants :
• De l’endroit où il se trouve l’enseignant peut interagir avec l’ensemble de la classe. La tablette augmente sa disponibilité. Il peut diversifier sa pratique en enrichissant les contenus proposés par l’utilisation de productions d’élèves.

Extrait du site Expérithèque : 2014 - Clg Jean Rostand - Orléans ( 45 ) - Cm2/6ème : une continuité grâce au smartphone

Répondre à cet article