> FORMATION, ACTES > ACTES nationaux, académiques et locaux > Actes de formation locales > Assises Rennes. Les synthèses des demi-journées de concertation Les Assises (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Assises Rennes. Les synthèses des demi-journées de concertation
Les Assises interacadémiques du 18 nov. Le discours de G. Pau Langevin

19 novembre 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Assises de l’éducation prioritaire

Étape essentielle dans le processus de refondation de l’éducation prioritaire, les assises de l’éducation prioritaire se déroulent en deux temps : une demi-journée locale (pour l’académie de Rennes, elle a eu lieu le 4 octobre) et une rencontre inter-académique (Pour Rennes, le 18 novembre 2013).

Des assises inter-académiques

L’académie de Rennes est regroupée avec celles de Caen, Nantes et Orléans-Tours. La rencontre aura lieu le 18 novembre 2013 au lycée Victor et Hélène Basch à Rennes à l’invitation de William Marois, Recteur de l’académie de Nantes, Christophe Prochasson, Recteur de l’académie de Caen, Marie Reynier, Recteur de l’académie d’Orléans-Tours et Michel Quéré, Recteur de l’académie de Rennes.
À partir des synthèses de chaque académie, les assises doivent dégager les priorités et les leviers pour la rénovation de l’éducation prioritaire.

Synthèse académique des demi-journées de concertation
- Partie 1 : constats du diagnostic (2 pages)
- Partie 2 : "leviers d’évolution identifiés et proposés" (7 pages)

Extrait du site de l’académie de Rennes du 14/112013 : Assises de l’éducation prioritaire

 

Les assises interacadémiques à Rennes le 18 novembre 2013. Discours de George Pau-Langevin

[...] L’éducation prioritaire : de l’égalité légale à l’égalité réelle
Lorsque Alain Savary, ce grand homme d’Etat et compagnon de la Libération, décida, en 1981, de créer par une circulaire interministérielle, les Zones d’Education Prioritaire, il entendait, selon la formule consacrée, "donner plus à ceux qui en ont le plus besoin."

Alain Savary en dotant de moyens supplémentaires et d’une plus grande autonomie les établissements scolaires qui faisaient face à des difficultés d’ordre scolaire et social ne fut pas effrayé de rompre avec l’égalité légale pour faire advenir l’égalité réelle.

L’éducation prioritaire : une politique amenée à se repenser
Alain Savary ne souhaitait pas une vie si longue à l’éducation prioritaire. La politique d’éducation prioritaire n’avait pas vocation à durer.
La politique d’éducation prioritaire devait constituer un moment.
Malheureusement, ce moment n’a cessé de s’étirer.
Ce moment s’est installé dans le temps.
Ce moment s’est éternisé.

Nous le savons, et ne cherchons pas à nous le dissimuler, les tentatives de réforme de l’éducation prioritaire ont échoué pour la plupart, n’ont abouti qu’à un élargissement de sa carte et n’ont pas eu, sur le plan pédagogique, les effets escomptés. [...]

Extrait de education.gouv.fr du 18.11.13 : Le discours de George Pau-Langevin

Répondre à cet article