> ACTEURS /POSITIONS > POSITIONS > Positions syndicales > Assises de l’éducation prioritaire. Mise à jour : le SNES-FSU publie 3 (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Assises de l’éducation prioritaire. Mise à jour : le SNES-FSU publie 3 nouvelles fiches pour les demi-journées banalisées

7 octobre 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Fiches argumentaires
Des outils pour les Assises de l’éducation prioritaire

Pour permettre aux personnels des collèges et lycées de l’éducation prioritaire lors des demi-journées banalisées, première étape des Assises de l’éducation prioritaire, le SNES met à disposition ici un ensemble d’outils :

Une enquête FSU en ligne

Des Fiches thématiques (01.10.13)
- Fiche 1 : Faire entendre la parole des personnels
- Fiche 2 : Améliorer l’efficacité de l’éducation prioritaire
- Fiche 3 : Rénover la carte de l’éducation prioritaire

- Fiche 4 (02.10.13) : Réduire les effectifs par classe

Nouvelles fiches (05.10.13)
- Fiche 5 : Des personnels formés et stables
- Fiche 6 : Plus de cohérence et de cohésion des équipes
- Fiche 7 : Une même école sur tous les territoires

- Les propositions du Snes pour une relance ambitieuse de l’EP

Les documents élaborés par les sections académiques du Snes
- Aix-Marseille
- Grenoble
- Lille
- Lyon
- Nancy-Metz
- Paris
- Rouen
- Versailles

Les liens vers les ressources des sections académiques seront enrichis au fur et à mesure.

Extrait de snes.edu du 01.09.13 : Des outils pour les Assises de l’éducation prioritaire

 

Alors que le ministère commence les consultations sur l’éducation prioritaire et met en place un groupe de travail ministériel, le Snes fait connaitre ses choix. Pour le Snes, la relance de l’éducation prioritaire doit reposer sur trois piliers : "des conditions d’enseignement sensiblement améliorées avec des effectifs par classe abaissés, du travail en groupes restreints ; un travail en équipe (disciplinaire, interdisciplinaire et pluri-professionnel, etc.), pour plus de cohérence des pratiques et des apprentissages, qui devra être favorisé en intégrant dans le service des personnels des temps de concertation ; des personnels formés : formation initiale et formation continue".

[Extrait de cafepedagogique.net du 03.10.13 : Prioritaire : Le Snes demande un maximum de 20 élèves par classe

Répondre à cet article