> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > RYTHMES scolaires - OTS > Rythmes scol. (Actions locales) > Visite de François Hollande à l’école RRS Michelet à Denain, une ville pauvre (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Visite de François Hollande à l’école RRS Michelet à Denain, une ville pauvre qui a adopté les rythmes scolaires et investi dans son PEDT

4 septembre 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Autre sujet de l’intervention présidentielle : le décrochage, considéré comme "le mal français", "celui qui nous coûte le plus cher" puisque "notre patrimoine, c’est notre jeunesse, notre démographie". F. Hollande a évoqué la frustration de certains décrocheurs de ne pas avoir été repérés, accompagnés et remis à temps dans le processus de formation.

Denain, une ville pauvre qui investit massivement dans ses écoles et son PEdT

"La réforme des rythmes scolaires contribue à la lutte contre les inégalités", a déclaré le président de la République ce 3 septembre à l’occasion de son déplacement à Dénain, dans le Nord. Elle permet à des enfants qui n’y auraient pas eu accès, faute de moyens ou parce que leurs parents n’y auraient pas songé, de pratiquer des activités multiples et diversifiées, y compris le tennis, un sport dans lequel la Ville s’est particulièrement illustrée : son équipe féminine, emmenée par Alizé Cornet, a été titrée championne de France en 2012.

Si le chef de l’Etat a choisi de se déplacer à Dénain, où le revenu fiscal moyen est de 934€ et où 35% de la population active est au chômge, c’est parce que cette commune investit massivement dans ses écoles. Elle finance notamment 12 clubs "coups de pouce Clé" et elle développe des activités périscolaires sur lesquelles elle s’appuie pour lancer cette année son PEdT (projet éducatif de territoire).

Elle a mené plusieurs initiatives intéressantes et a notamment mis en place une "référente absentéisme" qui consulte chaque semaine les listings que lui adressent les écoles. L’an dernier, cette référente "est allée vers les familles" de 281 enfants pour créer un lien de confiance, sans évoquer de suspension des allocations familiales. Depuis, les absences sont en baisse, y compris au collège, où ce sont principalement des fratries qui sont concernées. Elle a malgré tout dû faire un signalement dans 7 cas.

Extrait du site de ToutEduc du 03.09.2013 : Denain, une ville pauvre qui investit massivement dans ses écoles et son PEdT

 

Voir aussi

Le Café pédagogique du 04.09.13 : A Denain, Hollande lie nouveaux rythmes et lutte contre les inégalités

Libération du 04.09.13 : Hollande vante sa réforme des rythmes scolaires à Denain

 

Note du QdZ : Dans cette école en RRS, François Hollande a évoqué de nombreux sujets mais pas la rénovation de l’éducation prioritaire

Répondre à cet article