> EDUCATION PRIORITAIRE (Politique d’) > EDUC. PRIO. : Dédoublements, Pdmqdc, Taille des classes > EP. Dédoubl., Pdmqdc, Taille : Positions > "Plus de maîtres que de classes". Le Café pédagogique fait le compte rendu de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Plus de maîtres que de classes". Le Café pédagogique fait le compte rendu de la rencontre OZP

7 février 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Réforme profonde de l’école élémentaire, le "plus de maîtres que de classes" doit apporter une réponse aux difficultés des élèves et à l’échec dans lequel s’enfonce une partie d’entre eux. Mais si tout le monde semble d’accord sur le principe, est-ce le cas quand il s’agit d’instituer le maître surnuméraire sur le terrain ? Le 6 février l’Observatoire des zones prioritaires a sollicité les trois premiers syndicats du primaire pour en discuter...

Pour une fois pas de désaccord. Le "plus de maîtres que de classes" est une vieille revendication des syndicats du premier degré et aussi bien le Snuipp, représenté par Pierre Garnier, le Se Unsa, avec Gilles Laurent, que le Sgen Cfdt, avec Michèle Zorman, en revendiquent la paternité. Le ministre l’a transformé en mesure. Sur les 60 000 postes supplémentaires programmés durant le quinquennat, 7 000 seraient destiné sà ces enseignants surnuméraires. Il s’agit donc de ne pas se tromper...

Extrait de cafepedagogique.net du 07.02.13 : Plus de maîtres que de classes, modes d’emploi

Répondre à cet article