> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (EMI, Numérique) > B* Ecriture et publication d’un livre multimédia en classe de 6ème avec le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Ecriture et publication d’un livre multimédia en classe de 6ème avec le logiciel Didapages, collège RRS Côte Rousse à Chambéry

4 décembre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Ecriture et publication d’un livre multimédia en classe de 6ème avec le logiciel Didapages

Caroline Duret, professeur de lettres au collège Côte Rousse à Chambéry, propose une activité de production multimédia réalisée avec une classe de 6e.

Contexte didactique
Ce livre multimédia a été réalisé par des élèves de 6ème dans le cadre de deux séquences non consécutives, au cours du 1er et du 2ème trimestres. A l’origine, il s’agissait de présenter de manière originale des réalisations d’élèves lors de la journée portes ouvertes du collège et de permettre aux élèves et aux parents des écoles primaires du REP de consulter en ligne les travaux réalisés en classe de français en 6ème.

Il comporte deux parties distinctes : « drôle de dictionnaire ! » et « défilé de poèmes ».

A. Drôle de dictionnaire !
Dans une séquence de début d’année intitulée « Au pays des mots », les élèves ont été invités à imaginer des mots-valises et leurs définitions fantaisistes.

  • 1. Découverte de quelques mots-valises accompagnés de leurs définitions, extraits du Petit fictionnaire illustré d’Alain Finkielkraut. Les élèves sont progressivement amenés à réaliser eux-mêmes leurs propres mots-valises.
  • 2. Une séance autour de l’utilisation du dictionnaire permet de rappeler les composantes et les caractéristiques d’écriture d’un article de dictionnaire.
  • 3. Chaque élève choisit 5 mots-valises de son invention, puis, imitant l’écriture d’un article de dictionnaire, invente une définition fantaisiste à la manière de Finkielkraut.
  • 4. En salle informatique, chacun saisit ses articles en prenant bien soin, quant à la mise en page, de les présenter comme dans un dictionnaire.
  • 5. Le professeur saisit informatiquement le tout grâce au logiciel Didapages.

B. Défilé de poèmes
Dans le cadre d’une séquence intitulée « Poèmes pour février », les élèves ont réalisé un petit recueil sur le thème du carnaval.

  • 1. Séance inaugurale en salle informatique (2 heures)
    a) Les élèves découvrent le poème Carnaval de Théophile Gautier. Un échange oral permet d’en saisir le sens général.
    b) Les élèves sont invités à découvrir les personnages de la Commedia dell’arte évoqués dans le poème en se rendant sur le site internet suivant. Leur est soumis un document (ci-joint en annexe), à compléter informatiquement. Une fois terminé, le travail de chaque élève est imprimé.
  • 2. Une lecture analytique du poème permet de faire le point sur les caractéristiques de l’écriture poétique. (1 heure)
  • 3. Expression écrite : « Comme Théophile Gautier, tu célèbreras dans un poème un carnaval connu. » Pour préparer ce travail, une recherche approfondie sur les champs lexicaux associés au thème du carnaval est faite en classe.
  • 4. Saisie informatique par les élèves eux-mêmes, le traitement de texte devant faciliter la prise en compte des contraintes typographiques spécifiques à la poésie.
  • 5. Reprise collective. A l’aide du vidéo projecteur, la classe découvre l’ensemble des réalisations. En effet, chaque élève lit tout haut son poème. C’est alors l’occasion de corriger collectivement la syntaxe et la ponctuation, mais aussi de proposer quelques améliorations d’un point de vue lexical et rimique. Les fautes d’orthographe, quant à elles, ont été préalablement corrigées par le professeur.
  • 6. Enregistrement sonore des poèmes en salle informatique. (2 heures)
    a) A l’aide du vidéo projecteur, les élèves découvrent le logiciel AUDACITY à l’occasion de la récitation à plusieurs voix du poème de Théophile Gautier.
    b) Chaque élève, sur son poste, avec son micro-casque, s’enregistre, récitant son propre poème.
  • 7. Le professeur récupère les fichiers « son » au format mp3 et les insère dans le livre multimédia, à côté des poèmes.

Enfin, à l’aide du vidéo projecteur, le professeur présente à la classe le livre ainsi réalisé. Il ne reste plus qu’à inviter les élèves à compléter leur « œuvre » par une préface et un sommaire, collectivement et immédiatement rédigés. Le livre est ensuite mis en ligne sur le site du collège.

Description de la ressource
Il s’agit d’un recueil multimédia de travaux d’expression, réalisé grâce au logiciel Didapages. Il se présente sous la forme d’un livre que l’on peut feuilleter en ligne, comme on le fait avec l’objet réel. Il contient une préface et un sommaire réalisés collectivement, suivis des réalisations individuelles, textes et enregistrements sonores.

Objectifs d’apprentissage
Les compétences suivantes du socle commun peuvent être évaluées au cours de cette activité.

  • Pilier 1 Maîtrise de la langue
    LIRE
    Lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers
    Dégager les idées essentielles d’un texte et notamment, à partir de pages Web sélectionnées, prélever les informations demandées et les reformuler.
    ECRIRE
    Rédiger un texte bref, composé de phrases simples, correctement orthographiées, en respectant la ponctuation.
    Être capable d’améliorer sa production écrite.
    Mettre en évidence l’organisation de son texte :
    ○ par la mise en page
    ○ par la ponctuation.
  • Pilier 7 L’autonomie et l’initiative
    Mettre en œuvre des projets individuels ou collectifs

Contraintes matérielles et organisation
Pour la réalisation du « drôle de dictionnaire », il faut compter 5 heures, dont une seule en salle informatique.
Pour le « défilé de poèmes », il faut compter une bonne dizaine d’heures dont la moitié en salle informatique.
Il est indispensable de disposer d’une salle informatique équipée d’un nombre de postes suffisant pour que chaque élève ait le sien. Il faut également des casques-micros et que soit installé un logiciel de traitement de son, comme Audacity par exemple.
Le vidéo projecteur est, quant à lui, très utile pour les reprises collectives, mais il permet également de montrer régulièrement aux élèves les avancées dans la réalisation du livre.

Compétences B2i
Cette activité permet d’aborder de nombreuses compétences du B2I. Voici celles qui, en particulier, peuvent être validées :

  • 1.5) Je sais paramétrer l’impression (prévisualisation, quantité, partie de documents…).
  • 3.1) Je sais modifier la mise en forme des caractères et des paragraphes, paginer automatiquement.
  • 3.3) Je sais regrouper dans un même document plusieurs éléments (texte, image, tableau, son, graphique, vidéo…).
  • 3.7) Je sais traiter un fichier image ou son à l’aide d’un logiciel dédié notamment pour modifier ses propriétés élémentaires.

Intérêt de la ressource
La réalisation de cette œuvre collective a été particulièrement motivante pour les élèves de cette classe, en grande difficulté concernant la maîtrise de la langue, écrite comme orale. Cette activité a également été très valorisante pour les élèves, fiers de présenter leur livre à leurs parents et de le voir sur Internet.

Extrait du site de l’académie de Grenoble : Ecriture et publication d’un livre multimédia en classe de 6ème avec le logiciel Didapages

Répondre à cet article