> 4 - EDUCATION PRIORITAIRE 250 sous-rubriques (SR) > POSITIONS (5 SR) > Autres positions : association, journaliste, observateur, personnalité... (...) > Discours de François Hollande sur l’éducation prioritaire : les quotidiens (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Discours de François Hollande sur l’éducation prioritaire : les quotidiens relèvent la fin des ZEP ou du label

11 octobre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Les ZEP (zones d’éducation prioritaire), les RAR (réseaux ambition réussite), les Eclair (écoles, collège, lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite)… tous ces acronymes barbares devraient disparaître. « Je préconise une autre approche, a déclaré François Hollande, une aide personnalisée aux établissements », qui recevront plus ou moins de moyens selon qu’ils se trouvent dans des territoires difficiles.

Extrait de liberation.fr du 09.10.12 : La disparition annoncée des ZEP

 

Selon son entourage, une autre mesure, audacieuse, suggérée dans le rapport final de la concertation, devrait elle aussi entrer rapidement en vigueur : l’abandon de la logique de zones et de labels qui, dans l’éducation prioritaire, contribue à la mauvaise réputation de nombreux établissements.

François Hollande s’est dit favorable à une « aide personnalisée » aux écoles, collèges et lycées. « Il s’agira de différencier, dans le cadre de leur contrat d’objectifs, les moyens des établissements en fonction de leurs spécificités territoriales, scolaires et sociales », a-t-il indiqué.

Extrait de lacroix.fr du 09.10.12 : Hollande esquisse les contours de l’école du futur

 

Les enseignants expérimentés dans les zones difficiles

François Hollande veut la fin des ZEP, RAR et autres dispositifs destinés à l’éducation prioritaire qui ont stigmatisé des établissements sans produire les résultats escomptés, selon lui. Il a préconisé une « aide personnalisée » aux établissements en fonction de leurs spécificités territoriales, scolaires et sociales. Cette modulation « devrait produire ses effets à la rentrée 2014-2015 », glisse-t-on à l’Elysée. Par ailleurs, les enseignants expérimentés seront incités à se rendre dans les territoires en difficulté, « sur la base du volontariat », en échange de meilleures conditions de travail, a indiqué le chef de l’Etat. Sans garantie de succès, le gouvernement Fillon s’y étant essayé sans grands résultats.

Extrait de lesechos.fr du 09.10.12 : Hollande promet de réformer l’école dès 2013 mais évite les sujets qui fâchent

 

Le sigle Zep, jugé stigmatisant, va disparaître, mais pas l’éducation prioritaire et son corollaire d’aides spécifiques. L’actuel système, dit-il, est « essoufflé ». Il souhaite y associer les collectivités locales et les enseignants en y attirant les plus expérimentés. Ce qui a déjà été tenté.

Extrait de ouest-france.fr du 10.10.12 : Hollande donne la priorité à l’école primaire

 

Les zones d’éducation prioritaires (ZEP), trop souvent synonymes d’échec scolaire, sont vouées à disparaître, selon les vœux de François Hollande.

Extrait de leparisien.fr du 10.10.12 : ZEP, finie l’étiquette

 

Les labels concernant les ZEP devraient bien sauter – mais le cas des internats d’excellence n’est pas encore arbitré. Les établissements pourraient gérer eux-mêmes leurs dotations budgétaires (une idée trés ["Star Academy" corrigé] sarkozyste celle là). Enfin, la scolarité des enfants de moins de 3 ans sera aidée dans les territoires en difficulté.

Extrait de blogs.lexpress.fr du 10.10.12 : François Hollande à la Sorbonne ; un petit air de nouvelle star

Répondre à cet article