> 5 - Dispositif EDUCATION PRIORITAIRE (150 SR) > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, pauvreté, rythmes, santé) > DECROCHAGE (13 SR) > Décrochage (Etude) > Le "collectif des déchiffreurs de l’éducation" évalue la réalité du décrochage (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le "collectif des déchiffreurs de l’éducation" évalue la réalité du décrochage scolaire : environ 120 000 jeunes (contre 230 000 à 300 000 pour le ministère) sortent en moyenne chaque année du système scolaire sans diplôme ou avec le seul brevet

3 avril 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour savoir combien il y a de « décrocheurs sans diplôme », il faut vraiment s’accrocher :

Depuis un an, le ministre Chatel communique abondamment sur les nombres de « décrocheurs » et de jeunes quittant le système éducatif sans diplôme, en avançant des chiffres aussi variables que fantaisistes, sans que l’on sache comment ils ont été construits.

[...] Difficile de s’y retrouver devant cette avalanche de chiffres contradictoires et surprenants :
• 306 000 décrocheurs entre juin et septembre 2010, alors qu’ils auraient été 254 000 entre juin 2010 et mars 2011 !
• ce seraient « exactement » 233 000 jeunes qui en fin d’année scolaire 2011 (de juin à octobre, ce sont pour l’essentiel, les vacances !) auraient quitté le système éducatif sans diplôme, alors qu’ils n’étaient que 120 000 les années précédentes !

 

Conclusion du collectif

L’ordre de grandeur à retenir : en moyenne sur 2007, 2008, 2009,
Environ 120 000 jeunes sont sortis du système éducatif sans diplôme ou avec le seul brevet,
soit 17% à 18% des 700 000 sortants en moyenne ces trois années
Cette proportion était de l’ordre de 30%, au début de la décennie quatre-vingts.

Lire ci-dessous le document intégral du collectif (4 pages)

 

Voir aussi : Un "collectif des déchiffreurs de l’éducation", soutenu par l’OZP, veut réagir contre "les blocages et manipulations" du ministère en matière de données statistiques

 

Deux autres études sont consultables sur le site du collectif
- Les effectifs baissent-ils ? Non, ils augmentent
- 50000 bacheliers sortis du chapeau

 

Lire l’interview par le Café pédagogique de Jean-Claude Emin, ancien sous-directeur à la DEPP, l’un des initiateurs du collectif

Note du QdZ : Jean-Claude Emin est membre du CA de l’OZP et était déjà intervenu à notre demande sur notre site en novembre 2011 pour apporter un éclairage sur l’évolution des performances en ZEP.
Jean-Claude Emin participera à la table ronde sur l’innovation lors de la Journée nationale de l’OZP le samedi 2 juin 2012.

Documents joints

Répondre à cet article