> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > INTERNATS > Internats (Dossiers) > "Vive la pension. Ces ados qui veulent aller en internat", par Maryline (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Vive la pension. Ces ados qui veulent aller en internat", par Maryline Baumard (journaliste au Monde). JC Lattes, 2012, 194 p.

30 mars 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Interview de Marylin Baumard
L’internat est-il le dernier refuge des classes favorisées ?

Le prix des internats est souvent élevé , avec des exceptions comme les internats d’excellence.

Qu’est ce qui peut motiver un adolescent à demander à aller en internat ?

Le motif le plus fréquent c’est le désir de réussite scolaire. Certains jeunes ont du mal à travailler seuls et un fort désir de réussite. L’internat avec ses horaires cadrés, ses études dirigées est un vrai appui pour eux. Il y a aussi le goût du vivre ensemble. Les jeunes baignent dans un univers virtuel et ils ont envie d’amis réels, du sentiment d’une vraie communauté. Parfois cette motivation est cachée aux parents pour qui on met en avant plutôt la motivation scolaire. Enfin le succès de Harry Potter doit aussi jouer.

Extrait de cafepedagogique.net du 30.03.12 : M. Baumard : En internat, certains jeunes retrouvent le goût du travail

 

on se prend à penser que Nicolas Sarkozy [avec les internats d’excellence] a d’abord et surtout « surfé » sur un « virage » qui a commencé il y a une dizaine d’années (en concordance avec un changement d’image de l’internat que la journaliste du Monde attribue en premier à l’engouement pour Harry Potter).

Extrait du blog de Claude Lelièvre sur mediapart : vive la pension ?

 

Note du QdZ : Pour la collectivité nationale, la différence de coût est très importante entre les internats d’excellence "de plein exercice" (IE-PE) et les "places labellisées" (IE-PL] qui, elles, bénéficient simplement d’une aide de l’ACSE.
Pour les nouvelles appellations de ces deux types d’internat d’excellence, voir la circulaire de rentrée 2012

Répondre à cet article